Celtes

<blockquote>Les feux follets veillent sur les forêts et ses habitants; petites flammes colorées et silencieuses, éclairant les voyageurs dans la nuit. Plusieurs croient qu'ils sont des esprits malins ou des âmes en peine venues hanter les forêts, les marécages ou les cimetières. Or, les elfes, les fées et toutes les créatures magiques les utilisent comme messagers, les feux follets sont les oreilles et les yeux des arbres. N'ayez pas peur si vous en croisez un, cela ne brule pas, mais surveillez votre langue fourchue.</blockquote>

Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Dim 5 Nov - 16:56

Dominus et ses 5 amis poilus étaient en chasse : un sanglier qui trainait dans le coin se trouvait figurer sur les prochains menus des occupants de la Tanière. Dominus aimait bien se retrouver ainsi : libre et dans la nature, en compagnie de ses amis animaux. Il s'était un peu séparer des chiens de la troupe et un moment il se trouva près des lieux où se trouvait ce vaillant grand père des arbres ! Dominus se dit qu'il pourrait aller saluer le roi de la forêt !

Il s'arrêta en entendant des voix, enfin, une voix : Un viel homme parlait. Dominus écouta en se rapprochant. Il n'entendit pas de réponse. L'homme parlait tout seul ou à l'arbre ? En se rapprochant Dominus compris que l'homme se plaignait des romains, il sourit : au moins c'était un homme qui pensait comme il fallait. Dans sa concentration pour saisir les mots de la conversation, il ne peut éviter de froisser des feuilles et de briser des brindilles.

L'homme là-bas s'est tut, puis une apostrophe exigeant de se montrer. Dominus sortit des arbres les mains levées en signe de paix, un sourire sur le visage.

" Demat deoc’h, mont a ra mat ?(Bonjour ! Vous allez bien ?)"

Dominus se rapprocha du vieil homme à la drôle d'allure

" Dominus chassait et il vous a entendu ! Dominus demande pardon vieux sage ! Dominus et ses chiens chassaient le sanglier, et vous, comment on vous nomme ?

Dominus attendit que le vieil homme se détende pour baisser les bras.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Dim 5 Nov - 18:07

" Demat deoc’h, mont a ra mat ?


Myrddin haussa alors les sourcils en entendant cet inconnu parler sa langue natale. Que voilà un Armoricain des plus vigoureux! Pensa-t-il en se détendant un peu, le dévisageant des pieds à sa moustache tressée. L'homme se mit à parler à la première personne, ce qui laissa un peu méfiant Myrddin. Ne jamais faire confiance à un homme qui utilisait son prénom pour commencer une phrase, cela était la preuve d'un ego suprêmement grand...ou qu'il avait juste de la difficulté à s'exprimer.

Le vieux druide plissa alors ses yeux perçants et avant de répondre, il  scruta attentivement le nouveau venu. Son sourire et ses mains sont une certain preuve d'un semblant de paix, mais il dit avoir cinq chiens...


- Eh bien, jeune homme, j'irais bien mieux si on ne me surprenait pas en pleine conversation!


Disant cela, il caressa sa barbe, tout en bougeant un peu sa bouche comme s'il mâchait du canard séché. Se recouvrant mieux de sa cape grise,  il leva un sourcil broussailleux en continuant:


- On me surnomme le druide fou, ce que je suis en vérité...

Disant cela, le vieillard eut un petit rire puis son regard bleu se riva vers la forêt.


- Où est donc ta meute de chiens? Je tiens à les rencontrer. En espérant qu'ils ne soient pas affamés, car je ne suis guère comestible!


Dernière édition par Myrddin le Lun 6 Nov - 8:18, édité 2 fois
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Dim 5 Nov - 19:47

Un druide fou ! Dominus se demanda si une patrouille de romains armés n'aurait pas été moins dangereuse ! Les villageois, car les villageois aiment bien parler des choses étranges de la forêt, lui avait parlé d'un Myrddin qui errait dans les bois pour maudire les pauvres promeneurs. Dominus baissa les bras et siffla : deux coups brefs et une trille plus longue ! Des chiens multicolores et assez énormes sortirent de divers endroits autour des deux hommes ! 

Voici Taurus :

 

Sa femelle : Azura !




Le beau Pyros !

 



 Le fier Legionnarius !  


 


Et la très douce Tigris  : 

   

" Voilà les amis de Dominus Canis ! Tigris, Azura, Legionnarius, Pyros, et Taurus ! Un romain les utilisait mal, ils ont suivit Dominus ! Dominus est leur grand frère aussi : ils ont grandit ensemble dans le même chenil ! Et le druide fou ? A-t-il des amis ?"

Les chiens faisait fête à Dominus qui les caressait en retour, chacun son tour les canidés vinrent renifler les pieds ou les vêtements du druide. Tigris elle, s'asseya devant lui et leva la patte droite ! Dominus eut un fou-rire :

" Tigris ! Une chienne qui a de l'éducation !"

Dominus était toujours surpris par les animaux et la réponse de Tigris acheva de le faire rire :

" Oui un druide est un homme qui mérite le respect ! Tigris a raison !"


Dernière édition par Dominus Canis le Mar 7 Nov - 5:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Lun 6 Nov - 18:17

Par la barbe de Taranis! Que c'était des beaux chiens! Il était certain que Myrddin préférait les loups, mais ces molosses étaient fiers et impressionnants. Au lieu de reculer, le vieux druide resta calmement à sa place, les mains appuyés sur son bâton de marche, la tête légèrement penché vers l'avant. L'ombre de son grand chapeau pointu ombrageait l'expression de son visage...il avait un sourire rassuré, le regard bleu pétillait d'amusement.


En silence, il contemplait le physique de chacun de ces canidés, qui couraient autour, cherchant à avoir les caresses de leur maitre. Celui-ci ne se fit pas prier, il fait en flatter, tandis que les autres reniflèrent avec curiosité les vêtements de Myrddin. Le druide ne bougea et il continua à observer attentivement la relation entre ces chiens de chasse et le guerrier. De sa voix grave, Dominus lui expliqua qu'il était comme un frère pour eux et ils avaient grandi dans le même chenil. Il demanda alors si lui, le druide fou, avait des amis. Le vieil homme eut un rictus et il répondit calmement:

-Oui, j'ai des amis. Plusieurs mêmes...

Il n'en dit pas plus, prenant plaisir à faire durer le mystère, même s'il se doutait que le jeune homme avait entendu parlé de lui. Soudain, la dénommée Tigris vint s'asseoir en face de lui et elle leva sa patte. Le regard du vieux druide s'attendrit, et il approuva le dire de son interlocuteur.

-Certes, c'est important de respecter les druides. Cette chienne la bien comprit.

Myrddin se pencha et il prit la patte de Tigris entre sa main blanche en se présentant:

-Bonjour, Tigris. Je suis très heureux de faire ta connaissance. Je me nomme Myrddin. Es-tu heureuse avec ton maitre? Il te traite bien?

Le druide émit un étrange grognement  avec sa gorge, à la fois doux et rauque. Tigris jappa joyeusement en guise de réponse, le vieil la scruta un instant et il lui sourit.

-C'est ce que je pensais...

L'oeil bleu croisa le regard du fier et affable guerrier. Par son accoutrement, il semblait magnifiquement sauvage et libre, à l'image de ces chiens. Se relevant lentement, le druide avoua sincère:

-Si elle m'avait avoué que vous ne la traitez pas bien, je n'aurais pas été content. Tout animal en cette forêt est sacré pour moi, autant que pourrait l'être les fées ou les elfes. Nous sommes un tout, un équilibre. Chasser trop de cerfs, et le ruisseau mourra. D'ailleurs, j'ai cru entendre une laie à l'Est avec ses petits. Le mâle doit rôdé à proximité...dites-moi, quel serait une mort honorable pour ce symbole de fertilité et de force?


Myrddin pencha sa tête, il dévisagea d'un regard réfléchi son compatriote.

-Seriez-vous capable d'atteindre son cœur ? Si c'est le cas, je vous ferais maitre chasseur, mais pour cela, vous allez devoir chasser deux autres animaux pour moi. Très difficile à traquer.
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Mar 7 Nov - 5:14

Dominus était content de ses petits frères, surtout Tigris ! Personne ne pouvait se douter, à la voir ainsi, que, il y a moins d'un an elle était mourante, blessée victime de la cruauté d'un conseiller de province. C'est cela qui avait déclenché sa colère, que Dominus avait ruminé dans son coeur l'instant de sa vengeance. Il l'avait soignée et puis on l'avait affranchi. Mais il ne pouvait partir en laissant ses petits frères, tant des grands frères étaient morts dans les chasses folles de Gaïus Secundus Calvo ! Le germain qui avait charge des chenils ne voyait que par ses molosses de guerres : des créatures rendues vicieuses et violentes. Qui s'entrainaient sur les chiens de chasse jugés trop doux ou trop faibles.

Et Gaïus, ne visant que le meilleur, partageait cet état d'esprit, Dominus avait bien souvent été coursé par ces monstres de muscles : Pour lui apprendre la méfiance et affuter ses réflexes; Il avait appris à devenir un coureur rapide, les affronter lui avait donner sa force, un chien d'attaque qui vous fonce dessus avec la force de ses 100 aine de livres de muscles, soit on en meurt soit on survie et malgré la muselière, un museau de chien d'attaque c'est comme un coup de poing d'adulte pour un enfant et même plus tard ! Les premières fois il a essayé de parler avec ses chiens mais un seul mot occupait leur esprit : tuer ! Sans le soutien des grand frères et la tendresse des petits frères, il serait devenu fou, un fou meurtrier et violent !

Au lieu de cela, Dominus a résisté, devenant plus fort et inflexible. Il a aussi pris l'habitude de se désigner comme le faisaient les autres chiens, pas "je", pas "moi", mais un simple nom donné comme une humiliation et brandit comme un trophée : Dominus Canis ! Il est devenu un guerrier impressionnant de sauvagerie à qui on apprit l'usage des armes et des poisons, les endroits du corps où un coup peut devenir mortel. Très vite on l'a envoyé tuer pour faciliter les ambitions politiques de Gaïus ! Une dizaine d'années d'assassin efficace ! Puis l'affranchissement ! Gaïus y voyait une récompense pour services rendus, Dominus y vit une opportunité, il pria Cernunnos et en réponse la ville fut victime d'un incendie : diversion pour attaquer la garnison ! Ce soir-là ! Il alla trouver le Germain et lui volant sa dague de bon serviteur, il le tua et le démembra, jetant ses membres à ses chers tueurs ! Quand ils eurent finis de se battre pour dévorer leur maître adoré, Dominus prit la dague du Germain et se jeta sur les chiens les tuant tous au nom des grands frères morts entre leurs crocs, et les petits souvent maltraités par les jeux cruels de Gaïus et de Bruter ! Puis il les a dépecer pour se faire un manteau de leur peau. Mais cela lui demanda du temps, aussi avant cela, il courut retrouver Gaïus dans sa demeure. Il passa par la salle des trophées et prit ce kukri qui était sa fierté de vieux soldat, puis armé de cette arme il déboula dans les appartements de Gaïus, il frappa en divers endroits, rien de mortels juste très douloureux et sanglant, puis il le traina devant le chenil des chiens de chasse, sortit les tripes du corps démembré de Bruter et fit un noeud coulant qu'il passa au cou du romain agonisant.

Il lança les boyaux pardessus une barre de fer au-dessus de la cage et attacha chaque petit frère avec le bout qui pendait au sol, Dominus demanda à ses protégés de se faire justice eux-même, Tigris hésita mais ni Taurus, ni Légionnarius qui entrainèrent les autres et qui soulevèrent le gros homme qui finit par mourir d'asphyxie. Il libéra tous les chiens de chasse, tous les chevaux et autre animaux de basse-cour. Il demanda à ses frères de choisir entre rester à attendre de nouveaux humains où le suivre vers l'aventure. Deux grands frères, trop vieux pour voyager préférèrent rester là au calme et au chaud. D'autres comme les petits frères jurèrent de suivre Dominus car ils étaient sa meute. Ils sont partis dans la nuit, Dominus versa des larmes sur ses deux frères qu'il laissait derrière lui ! Au fil des mois, d'autres vieux chiens les quittèrent, soit victime d'accident de chasse, soit des intempéries, soit par la fatigue. Il ne furent bientôt que six : Lui et les petits frères !

Et voilà qu'aujourd'hui un druide fou lui demandait s'il savait chasser, lui posant des questions et deux défis. Dominus faisait toujours face aux difficultés, aussi après réflexion il répondit :

" Si Dominus était un sanglier mâle dominant, une mort honorable ce serait faire face a la meute qui me poursuit tant que mes forces sont encore au plus haut. et tenter d'en blesser ou tuer un maximum, avant de mourir sous les coups des chasseurs ! Et Dominus enfoncera lui-même sa dague dans le cou de la bête pour ensuite ouvrir son corps et sortir son cœur encore chaud pour l'offrir à Cernunnos en remerciement de l'offrande faite par cet animal ! Dites à Dominus quels animaux vous avez en tête et je les chasserait pour vous !"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Mar 7 Nov - 19:53

" Si Dominus était un sanglier mâle dominant, une mort honorable ce serait faire face a la meute qui me poursuit tant que mes forces sont encore au plus haut. et tenter d'en blesser ou tuer un maximum, avant de mourir sous les coups des chasseurs ! Et Dominus enfoncera lui-même sa dague dans le cou de la bête pour ensuite ouvrir son corps et sortir son cœur encore chaud pour l'offrir à Cernunnos en remerciement de l'offrande faite par cet animal ! Dites à Dominus quels animaux vous avez en tête et je les chasserait pour vous !"


Après cette longue tirade sur la mort honorable et virile d'un sanglier, Myrddin eut un petit sourire satisfait, puis son regard se fit des plus sérieux.

- Eh bien, vous semblez connaitre l'esprit sauvage des sangliers, mais celui dont je vous parle est albinos et très farouche. Il a déjà tué un loup avec ces défenses, alors certes, il vous fera face. Suivez-moi, Dominus, ne le faisons pas attendre.

Sur ces mots, Myrddin tourna les talons et s'enfonça dans la grande forêt, s'éloignant par le fait même de Guillotin. Demain, il continuerait sa conversation. La lumière créait des reflets de verts et d'or dans les feuilles, les arbres étaient silencieux, mais les oiseaux chantaient. Sur leurs talons, les chiens suivaient fidèlement le guerrier qui semblait enthousiasme à l'idée de chasser. Sans le regarder, le vieux druide continua à marcher  en informant:


-Je vous dirais plus tard les deux autres animaux. Avant,  vous devez réussir cette première épreuve. Ne le sous-estimer pas, ce phacochère se fait surnommé  an dealanach geal, l'éclair blanc! À la minute qu'il sentira votre présence, il chargera sans hésité.



Le regard bleu se riva vers l'homme à ses côtés.


-Dites-moi, par curiosité, d'où venez-vous, Dominus?


Le vent souffla doucement dans les branches, la forêt semblait chuchotée...Qui es-tu inconnu? Pourquoi es-tu parti depuis si longtemps de ton pays qui est tien?
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Mar 7 Nov - 22:55

Un sanglier blanc ! Rien que ça ? Ce druide était vraiment fou ! Il avait entendu des histoires de chasseurs et de forestiers qui parlaient d'un monstre blanc comme le lait mais mauvais comme l'orage d'été, qui crachait des flammes par ses naseaux. Une fois même il avait assisté à une cérémonie funéraire pour un chasseur malchanceux qui l'aurait rencontré et aurait perdu ! Dominus ne se défilerait pas, Taurus et Legionnarius lui firent comprendre que c'était folie, qu'ils n'avaient rien à prouver, il leurfit juste un signe de la main et du regard, disant que sa décision était prise et qu'il n'en discuterait pas. Il ne voulait pas montrer au druide qu'il connaissait le langage des animaux, il n'y a pas que les druides pour aimer jouer les mystérieux !

En parlant de mystère, le druide lui posa une question plus personnelle !

" D'où vient Dominus ? Ô Myrddin le druide fou !", par ces mots Dominus indiquait qu'il savait qui se trouvait face à lui, puis il pris un moment pour trouver ses mots : dire la vérité sans trop se révèler.

" Dominus est un chiot perdu, sans père et sans mère ! Elevé dans un pays de paix et de liberté, c'est l'innocence des premières années de sa vie qui le firent tomber dans le monde brutal des hommes ! le tertre où Dominus échoua n'est pas si lon de là et la ville où il grandit ne l'est pas beaucoup plus ! Elle s'appelle Redones. Dominus a grandit dans un chenil, avec des grands frères et les petits frères ici présents ! On l'a battu, on l'a insulté, on lui a appris à tuer des animaux d'abord puis des humains ! Dominus hait les romains ! ils ont faillis tuer Tigris ! Et bien ds petits frères ont des histoires terribles sur les molosses de Bruter. Dominus vient du bruit, du sang et des larmes ! Aujourd'hui sa tanière est dans la forêt et sa meute vie avec lui !"

A ces mots tous les chiens aboyèrent en même temps et vinrent s'asseoirent autour de lui, Taurus devant, Tigris à son pied gauche, Azura au pied droit, pour protéger ses flancs et Pyros et Légionnarius derrière en arrière-garde. Dominus regarda ses petit-frères qui étaient spontanément lui montrer leur soutien car ils savaient la peine qu'il avait connu et les souffrances partagées, une larme prit naissance aux yeux de l'homme né chez les fées et les elfes. Il essuya ce signe des douleurs passées et fit face au druide.

" Alors druide ! Quelles sont les modalités de ton défi ? Car Dominus suppose que tu ne t'attends pas à ce qu'il chasse ce valeureux animal comme il le fait avec le sanglier qu'il chassait ce matin ?"

Il se mettait en condition pour la chasse et sentait son rythme cardiaque s'accélérer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Ven 10 Nov - 16:26



Myrddin avait souri quand il entendit son prénom ainsi que son pseudonyme. À l'oeil rusé du guerrier, le druide sû que Dominus avait entendu parler de lui. Un druide vivant seul dans une forêt mythique, parlant aux arbres, aux animaux et aux créatures magiques faisaient effectivement jaser...tant mieux si ça en faisait fuir un ou deux. Le vieil homme avait prit de rependre des rumeurs le concernant. Myrddin le druide fou serait capable de transformer les gens en animal de son choix! Ou pire, de les maudirent par des incantations provenant des Dieux. En fait, il y avait un fond de vérité, mais le vieil homme n'en dit mot et se contenta d'écouter son compatriote, qui ma foi, était un véritable moulin à parole!

En soi, l'homme était né à Redones, une ville proche de Bréchéliant que Myrddin connaissait très bien. L'enfant du guerrier avait été paisible, jusqu'au jour où les romains l'ont enlevé et réduit à l'état de chien qui tue les chiens et d'autres animaux. Le regard bleu s'assombrit à en devenir noir, une moue amère plia la bouche fine du vieil homme. Quels Celtes qui se respectent n'aimaient pas les Romains? C'était des serpents rigides et ordonnés, d'excellents militaires, mais une menace flagrante pour les Celtes.

Au nom de Tigris, Myrddin tourna ses yeux vers la chienne qui le suivait de près. D'un sourire rassurant, le vieil homme flatta sa tête, tout en écoutant attentivement la suite de l'histoire. En soi, l'homme était probablement fugitif, car on ne s'éclipsait pas en claquant des doigts de maîtres comme les Romains. Myrddin soupçonnait qu'il y avait eu effectivement beaucoup de sang et de larmes, mais au moins, peu importe les crimes ou les délits, Dominus était rentré dans sa terre d'origine.Il n'eut guère le temps de répondre, que le jeune chiot insista pour savoir la modalité de cette fameuse chasse.

Myrddin rit de bon cœur et il riva un regard rieur vers l'interrogateur qui semblait très empressé d'aller chasser.

-Que vois-je? Serait-ce un jeune chiot impatient? Garde ton énergie pour ce qui va venir, car tu as raison, ce sanglier ne pourra se faire tuer comme un de ses congénères. La légende raconte qu'il était le sanglier préféré de Cernunnos, mais celui-ci en a préféré un autre, plus docile et plus obéissant. Alors, an dealanach geal fut délaissé dans cette forêt et il erre la peine au cœur et l'âme enragée. Seules les laies lui procurent un peu d'apaisement, mais de ce fait, il ne tolère pas qu'aucun autre mâle ne les approche. ici et là, j'ai découvert de nombreux cadavres gisants au sol, et cela m'inquiète. L'éclair blanc semble de plus en plus enragé, comme s'il ne supportait plus cette vie...il faudra apaiser ses souffrances et pour cela, seule la mort en viendra à bout et...chut!


Soudain, Myrddin s'interrompit et s'arrête. Son attention se riva sur point précis, pui lentement, il vint se pencher derrière un buisson, invitant Dominus à faire de même. Sentant la tension, les chiens se couchèrent silencieusement proche des deux hommes, leurs poiles étaient hérissés.

Dans la brume épaisse entourant le miroir des fées, un lac argenté et miroitant, une petite silhouette massive se révélait.   C'était un magnifique phacochère d'un blanc immaculé, large comme deux cochons gras, ses muscles étaient saillants. Il n'avait pas deux défenses, mais bien quatre et son regard était rouge comme le sang. Le silence se fit, les oiseaux cessèrent de chanter. D'une voix imperceptible, le vieux druide murmura à Dominus:

-Voici celui qui symbolise la virilité et la force...an dealanach geal ! Tu devrais te servir de toutes tes connaissances de guerrier et de chasseur pour l'abattre...je t'attendrais ici, avec tes chiens. 


Disant cela, Myrddin se tourna vers les cinq molosses, il émit un sourd gémissement. Tigris gémit plaintivement, ce qui fit relevé la tête du sanglier blanc dans leur direction. Plissant les yeux, le phacochère émit un couinement grave et menaçant.
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Lun 13 Nov - 18:18

Dominus était près ! Il ôta son arc et son carquois et le posa au sol, puis il fit de même avec sa ceinture et le kukri de Gaïus. Il se débarrassa de ses peaux de chiens et de la cotte de mailles en-dessous ! Vêtu de sa chemise de lin et de ses braies, armé de la seule dague de chasse volée à Bruter et du bâton de lancer taillé par sa mère. Il fit un sourire à Tigris, caressa La tête d'Azura ! " Soyez sages petits frères ! Myrddin ! veilles sur eux et sur les armes de Dominus, il viendra les chercher." 

Puis il sortit des buissons en entrainant le sanglier blanc à sa suite ! Il courait vite et en changeant de direction souvent pour abuser l'animal qui le talonnait ! Malgré sa taille "l'enragé", était rapide ! Sans les arbres qui faisaient obstacles Dominus aurait senti le souffle du sanglier sur son dos ! Par moments il grimpait dans un arbre pour gagner de la distance ! Un moment il se permit même, juché sur un monticule de terre de bonne hauteur, d'apostropher le monstre ! " Viens ! An dealanach geal ! Viens attraper Dominus Canis !  Un chien poursuivit par un sanglier ! N'est-ce pas là belle fin pour une vengeance de cochon ?"

La bête n'avait pas aimée, car elle avait hurler son mépris et arrachée des amas de terre pour l'impressionner. Mais quand le porcidé s'élança pour grimper le tertre, Dominus s'enfuit sans attendre. Il voulait fatiguer le monstre, le faire vider ses forces dans la course avant de l'affronter face à face ! Dominus retrouvait dans cette course-poursuite, l'exaltation de la chasse en meute ! La joie sauvage et simple d'échapper aux coups de boutoirs des mufles muselés des molosses de Bruter ! Il courait et il riait : il allait sans doute périr dans cette aventure mais il se sera bien amusé. Et soudain la forêt s'ouvrit sur une clairière et devant lui se trouvait le sanglier blanc de Cernunnos : fumant et fulminant qu'une frêle créature humaine ait eu l'audace de se comparer à lui ! Dominus usa de son don de la langue des animaux et demanda : " Alors voilà ! Ô fier sanglier immaculé ! Le chien va devoir affronter le seigneur des sous-bois ? Dominus fera honneur à ta force et ta bravoure ! Tu mourras honorablement ! Que Cernunnos change Dominus en biche  s'il manque à sa parole !"

Mais le sanglier ne reçut pas cette phrase avec joie, bien au contraire : il n'aimait pas le ton de Dominus ou alors il ne voulait rien savoir et fonça à la charge !


Dernière édition par Dominus Canis le Mar 14 Nov - 22:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Mar 14 Nov - 21:26

" Soyez sages petits frères ! Myrddin ! veilles sur eux et sur les armes de Dominus, il viendra les chercher."
- Ya! Chañs vat ! (Oui! Bonne chance!)

Myrddin lui fit un sourire encourageant tout en caressant la tête de Tigris qui semblait déjà attachée à lui. Les autres furent plus méfiant et plus tendus, ils gémirent et grognèrent en voyant leur maitre partir.

-N'ayez crainte, compagnons, il va revenir. Murmura Myrddin confiant. Ne sachant pourquoi, mais il ressentait en cet homme une force hors du commune, mais il ne fallait pas sous-estimé le sanglier blanc. Peut-être avait-il enfin trouver un adversaire à sa taille? Rien était moins sûr, mais le vieux druide ne put qu'être le spectateur d'un combat inoubliable...ce ne fut pas long qu'il devint perplexe devant l'air presque insouciant de Dominus. Un vrai chiot! Ne comprenait-il pas le danger qu'il accourait? Visiblement, il jouait plus qu'il chassait et Myrddin craignit le pire.

-Soyez prêt, mes amis...votre maitre est en danger. Confia-t-il en se levant. Aussitôt  les chiens se redressèrent, crocs sortis, prêt à attaquer sous l'ordre de Myrddin, mais celui-ci attendit, conscient que si l'un de ces chiens mourraient, Dominus risquait de vouloir le tuer. Ils étaient sa famille, ses frères...personne ne supportait de perdre ses frères au combat, si chiens furent-ils.
***

-Ronhcoinnnn! Hurla sonorement le sanglier les yeux exorbités par la rage de voir qu'un être humain osait se moquer de lui et surtout lui résister. 


" Alors voilà ! Ô fier sanglier immaculé ! Le chien va devoir affronter le seigneur des sous-bois ? Dominus fera honneur à ta force et ta bravoure ! Tu mourras honorablement ! Que Cernunnos change Dominus en biche  s'il manque à sa parole !"


Le sabot du phacochère blanc frappa le sol violemment, son groin frémit de rage. Soufflant tel un taureau, il  fixait le guerrier arrogant d'un œil meurtrier. Il hurla encore, son sabot frappa davantage l'herbe et il chargea comme un dément.


-Tu ne connais rien de Cernunnos, mortel!!!! Tu es indigne de prononcer son nom en ma présence!! Rugit le Sanglier  en fonçant droit sur Dominus. Habile, An dealanach geal évita une attaque du guerrier et de tout son poids, il vint déséquilibrer le Celte, le faisant tomber à la renverse. À l'instant où il s'apprêta à le piétiner, une masse noire surgit de la forêt pour l'agripper au cou, ce qui le fit reculer.


-Arghhh! Hurla rageur le sanglier divin en envoyant bouler Taurus contre un arbre. Le chien gémit de douleur et il ne réussit à pas se relever.Déjà, la fureur blanche fonça sur lui pour l'achever...C'est à ce moment que Myrddin apparut à son tour, entouré des chiens de Dominus, épée en main. D'une voix forte, il cria:


-Oh dealach geal!!! Tu as assez fait de carnage en cette forêt! Cernnunos a choisi autre que toi, assume le ou meurt!


À la voix de Myrddin, le sanglier blanc se tourna brusquement et il rétorqua d'un couinement qui fit trembler le sol:


- Le choix est fait. Tu vas mourir Druide et je continuerais à être le Seigneur des sous-bois. Ici est ma place, et toi, dans l'au-delà! Ronhcoinnnn!
-Par Nuada, Dominus! Utilisez vos flèches et tuer-le!  Ordonna rauquement Myrddin en levant son arme, tandis que les chiens se mirent en position d'attaque. Oubliant le guerrier, oh dealach geal chargea vers le vieux druide et la meute.
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Mar 14 Nov - 22:37

Le sanglier l'avait pris à revers ! Et maintenant des centaines de livres de pure sauvagerie lui fonçait dessus la rage au ventre. Dominus se tenait prêt, main sur le pommeau de sa dague de chasse, comptant lui planté sa lame dans la jugulaire au passage. L'animal approcha, Dominus l'esquiva et... fut bousculé par le flanc puissant du monstre qui le dépassa en esquivant son attaque. Dominus se retrouva à terre. Il n'eut pas le temps de se relever que l'ancien favori du Dieu cornu, revenait sur lui bien décidé à l'éventrer de ses défenses. Mais il n'en eut pas l'occasion : une forme sombre l'attaqua à la gorge : Dominus reconnu Taurus, que venait-il faire ici ? Le brave chien malgré sa force fut envoyé contre un arbre et à moitié assommé. Du coup le porcin albinos tourna sa rage vers ce nouvel adversaire. Dominus ne pouvait laisser faire cela, il se leva mais fut arrêté par l'arrivée d'un groupe hétéroclite : Myrddin et les petits frères ! Légionnarius en tête, les quatre chiens montraient les crocs en faisant barrage devant le pauvre Taurus.

Myrddin s'adressa au sanglier, mais celui-ci, fou, arrogant ou tout simplement conscient de sa nature, se moqua des paroles du druide. Pire, il le menaça de mort et fonça vers lui ! Myrddin demanda alors à Dominus de tirer ses flèches sur le monstre. Mais Dominus avait laissé son arc près du chêne guillotin même si les petits frères et Myrddin étaient venus avec son matériel, Dominus ne pouvait le prendre avec le sanglier entre lui et son équipement. D'ailleurs, comment avaient-ils pu être ici si vite ?  Dominus courait depuis des heures, laissant derrière lui des lieues de forêt dense. Non il n'avait pas le temps, il cria et s'élança la dague en main et sauta sur la dos de l'animal et frappa ! Une fois ! Deux fois ! Trois fois ! Quatre fois ! Le sang sortant par jets rouge foncé de la jugulaire percée profondément, le vaillant sanglier réussit à se débarasser de Dominus. Le sanglier titubait il y avait toujours de la rage en lui mais ses forces s'écoulaient de lui par ce sang qui coulait de sa gorge transpercée. Il fit quelques pas pour s'éloigner : fuir peut-être ? Non ! Le monstre fit demi-tour et se posa face au chasseur puis il s'élança pour une charge mortelle ! Dominus se tint prêt fièrement dressé sur ses jambes, le bras ensanglanté tenant sa dague prête au cas ou. 

Mais déjà l'animal était là ! Et soudain ! Il tomba, comme fauché dans sa course ! Et s'écroula aux pieds de Dominus ! Vaincu par la perte de sang, vaincu par un mortel ! Dominus s'agenouilla près de l'animal qui soufflait en tentant de retenir son dernier souffle.

" Nozvezh vat ! Kozh gwenn ! Beaj vat ! "(Bonne nuit ! Vieux Blanc ! Bon voyage !)

Dominus pleura un moment comme il seyait au chasseur qui s'attriste toujours devant la mort d'un fier animal ! Puis quand le dernier râle fut venu. Le chasseur prit sa dague et entrepris d'ouvrir la cage thoracique du sanglier. Là il découpa le cœur pour l'extraire ! L'organe encore chaud, les mains couvertes de sang Dominus se tourna vers Myrddin.

" Ô Myrddin ! Druide de Bréchéliant ! Reçoit le cœur vaillant du seigneur des sous-bois ! Offres-le au nom de Dominus à Cernunnos son créateur ! Car il n'est que justice que le cœur du favori du Dieu cornu soit remis en offrande à celui que ce favori n'a jamais cessé d'aimer et de révérer ! Ô Druide ! Permet à An dealanach geal, de reposer pour l'éternité à la droite de Cernunnos !"

Il resta à genoux aux pieds du druide fou, tête baissée, les mains tenant le cœur, levées en offrande.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Ven 17 Nov - 8:58

Myrddin retint son souffle en voyant Dominus s'élancer sur le sanglier blanc pour le poignarder à plusieurs reprises. Voilà une  chasse hors du commun, qui ne pratiquait guère le tire à l'arc...Par Taranis! Vieux bouc à la mémoire courte! L'arc était proche de lui....il avait complètement oublier que le guerrier lui avait confié ses armes. Nom d'un fumier de chèvre! Pourquoi n'avait-il pas prit son arc? Nerveux, le vieux druide continuait à tenir son épée au cas où  An dealanach geal décide à nouveau de revenir à la charge, mais contre tout attente, il fonça vers le guerrier celte, et ce, même blessé gravement. Que voilà un sanglier des plus coriaces, mais malgré toute sa détermination et sa volonté de survivre, la mort eut raison de lui. La fureur blanche s'écroula au pied de Dominus et expira, son regard écarlate devint vitreux. Vieux blanc n'était plus. Aussitôt, le guerrier ouvrit la cage thoracique pour apporter le cœur à Myrddin.


" Ô Myrddin ! Druide de Bréchéliant ! Reçoit le cœur vaillant du seigneur des sous-bois ! Offres-le au nom de Dominus à Cernunnos son créateur ! Car il n'est que justice que le cœur du favori du Dieu cornu soit remis en offrande à celui que ce favori n'a jamais cessé d'aimer et de révérer ! Ô Druide ! Permet à An dealanach geal, de reposer pour l'éternité à la droite de Cernunnos !"


D'un silence respectueux, le Druide l'écouta avec attention puis sans hésité il prit le cœur du sanglier dans ses mains, le sang tâcha sa peau pâle. Le levant vers le ciel, l'homme marmonna une prière ancienne et il fit trois tours autour du guerrier avant de s'arrêter  face à lui.  Le regard parcourut la forêt, il sentit une énergie intense l'imprégner, comme si la présence de Cernunnnos était proche. D'une voix grave, il souffla:

-Cernunnos, le sanglier qui t'appartenait n'est plus, sa souffrance fut allégée par le repos éternel.  Il est à présent dans l'Autre-Monde, le royaume des fées, où sa fureur est devenue paix. Soit assuré que nous l'avons sacrifié avec honneur, et ce soir, nous enterrons sa dépouille pour que ta forêt puisse l'avoir en son sein et ne l'oublie jamais. Sa chaire ne sera point manger, mais respecter. Nous t'en faisons la promesse.


Myrddin n'avait point précisé qu'il repose à la droite du Dieu cornue, car celui-ci avait rejeté le sanglier blanc, il était préférable qu'il se retrouve auprès des fées, afin de respecter la décision de Cernunnos. Il y eu un  profond silence, tous c'étaient tue, même les oiseaux. Le vieux druide ressentit alors un frisson inexplicable, il était persuadé que la divinité des forêts l'écoutait avec attention.

Soudainement, un bruit sonore se fit entendre et un autre sanglier apparut. Petit, bien en chaire, son poile brun était typique aux phacochères d'Armorique. Inexplicablement, les yeux du sanglier roula dans leurs orbites et il s'écroula proche de vieux blanc.  Myrddin en resta coi pendant un instant puis prenant le cœur d'une main, il caressa la robe du nouveau venu, qui expira sans résistance. D'un sourire émue, le druide expliqua:

-C'est Cernunnos qui nous l'envoie en guise de remerciement. Il tien à ce que nous festoyons l'équilibre  que tu as réussi à redonner en cette forêt, ainsi que la paix trouvée par son ancien sanglier blanc. Il y a longtemps que les Dieux m'ont parlé aussi directement.

Le regard limpide s'embrouilla de larmes et il soupira. Se relevant, Myrddin proposa:

-Allons l'enterrer proche du miroir des fées, là où il aimait tant s'abreuver. Ensuite, tu dépèceras la chaire de ce sanglier et nous le mangerons autour d'un bon feu. Je mettrais ce cœur dans la tombe...sans celui-ci, an dealanach geal ne sera jamais entièrement heureux dans l'Autre-Monde.


Après cette longue tirade, Myrddin aida Dominus a transporté  le défunt animal jusqu'au miroir des fées, tandis que les chiens restèrent auprès de Taurus qui s'était endormi.  Ils enterrèrent le sanglier blanc et après des prières sacrées pour le mort et pour les Dieux, les deux revinrent sur leurs pas. Inspectant l'état de Taurus, le vieux druide affirma:

-Il a quelques côtes foulées, mais il s'en remettra. Trop inquiet de te savoir en danger, Taurus a décidé de son propre chef de te porter se secours, bien que je lui avais ordonné du contraire.

Le regard bleu se riva sur le molosse noir qui eut un regard fautif. La main blanche du druide lui caressa la tête, il eut un sourire compréhensif.

-J'aurais fait la même chose s'il s'agissait d'un membre de ma famille. Brave chien...Myrddin hocha doucement la tête, puis il se releva de toute sa hauteur en disant: transporte-le, je m'occupe du sanglier. Ce soir, nous festoierons cette victoire chez moi. Allons-y!


D'une vigueur étonnante pour un homme aussi vieux, Myrddin se pencha et mit le sanglier brun sur ses épaules et sans autre mot, il alla en direction du Nord, vers sa Tour de pierres.
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Dim 3 Déc - 19:44

Un drôle de phénomène se produisit : Comme Myrddin recevait le cœur du vaillant serviteur de Cernunnos, un sanglier de taille respectable mais bien plus modeste, vint mourir aux pides de de Dominus, d'après le druide, un cadeau du grand cornu lui-même ! Dominus l'aida à prendre le grand sanglier albinos et le conduisit près du miroir des fées et avec lui il l'enterra au pied de l'arbre. Puis les deux hommes revinrent près de Taurus et des autres petits frères. Il avait l'air fautif le brave chef de meute, Myrddin le flatta de la main sur sa bonne tête de gros benêt tout triste. Il dit à Dominus de rentrer avec ses petits frères, pendant que lui se chargerait du présent de Cernunnos.

Le vieux druide ramassa la dépouille avec aisance, ce qui étonna à peine Dominus : un tel personnage devait n'avoir que l'apparence de la vieillesse et être bien plus vigoureux et terrible que son apparence le laissait supposer. Il regarda sa petite famille et leur fit signe de se mettre en route, sauf Taurus, qu'il prit dans ses bras, la récompense du courage et de la loyauté. Il dit des mots a l'oreille de l'animal. Ce qu'ils s'échangèrent ne regarde qu'eux mais les dieux furent témoins du renouvellement d'un pacte de soutient à la vie à la mort entre deux créatures qui s'estimaient faisant partie de la même fratrie. Ils arrivèrent à la tour du druide, où devait se produire un festin de chasse peu commun ! 

" Bien druide ! Dominus a tenu son engagement ! Étonnes-le avec ce fameux festin dont tu lui a parlé !"

Il déposa Taurus qui retrouvait déjà ses forces et vint s'installer sur une souche couchée près du foyer du futur feu de cuisson de la bonne viande de sanglier. Il regarda Myrddin avec un bon sourire : Oui, il allait le regarder faire, lui aussi avait besoin de se reposer après une telle chasse ! Dominus est fort, Dominus est rapide ! Mais Dominus est encore un humain et la chasse en temps normal ça éreinte bien son chasseur ! Alors la chasse au gibier divin, c'est encore bien pire ! D'ailleurs Dominus avait faim, soif et envie d'un bon coin où dormir toute la nuit qui avait déjà commencée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Sam 9 Déc - 16:17


" Bien druide ! Dominus a tenu son engagement ! Étonne-le avec ce fameux festin dont tu lui as parlé !"
- Je suis piètre cuisinier, tu risques d'être déçu...Répliqua Myrddin d'un ton moqueur tout en entrant dans son entre où tant de braves jeunes hommes étaient venus pour l'inciter à réaliser des épreuves les plus décousues les une des autres. Sa tour était vaste et circulaire, décorée de meubles en chêne et en houx. Le premier étage était réservé aux invités et aux voyageurs, une large table massive trônait au centre, entourée de chaises sculptées avec soin. En face, une large cheminée de pierre encadrée de deux grandes bibliothèques et un grand chandelier de cire d'abeille éclairait l'ensemble. Or, au second étage, se trouvait la chambre de Myrddin où il rédigeait ses écrits, il y avait son lit recouvert de fourrure et de pailles, une troisième bibliothèque contenant ses innombrables ouvrages, ainsi qu'un immense coffre verrouillé et cacher sous cette même bibliothèque. Mis à par Vivianne et lui-même, personne n'avait le droit de monter, les visiteurs devaient se contenter de la pièce principale qui était simple et chaleureuse. 



-Bienvenue dans mon humble demeure. Prends place et repose-toi. 



Sans autre mot, le druide laissa tomba le sanglier qu'il avait vidé préalablement avant de franchir le seuil de sa tour.  Prenant un long bâton proche de sa cheminée, il empailla l'animal du popotin au groin et sans plus attendre, il l'installa dans le four et il alluma les flammes qui vinrent réchauffer la pièce et l'éclairer d'une douce lumière tamisée. D'un sourire heureux, le vieux druide alla dans une armoire pour y sortir des épices fraichement cueillit de son potager. Se tournant vers le guerrier sommeillant, le druide confia boutentrain:


-Je vais te préparer une recette de ma grand-mère! Elle était une fameuse cuisinière, bien meilleure que moi! Sanglier aux châtaignes, champignons et fines herbes! Avec autant de muscles que les tiens, j'espère en avoir suffisamment, mais Cernunnos a été généreux. Ce phacochère est gras à souhait! Ce Dieu pense à tout!


Myrddin pouvait se montrer grognon et taciturne à la première approche, mais  il s'avérait être un joyeux vivant quand il s'agissait de nourriture et de cervoise. Après avoir préparé sa recette et assaisonné la chair tendre, il vint servir deux grosses choppes de cervoise et en tendit une à son ami.


-Allons boit, il n'est pas encore temps de dormir!  Je dois d'ailleur te parler de ta prochaine chasse.



Une lueur emballée brilla dans la toile bleue de son regard enjoué et sans en dire plus, il vint s’asseoir pour enlever d'étranges chaussures ailées qu'il mit précautionneusement sur une chaise à part. Buvant une gorgée de cervoise, il tourna son attention vers Dominus qui était entouré de ses chiens, sagement couchés. Le vieux druide leur sourit avec affection, puis il confia:


-Cette chasse se déroulera à la prochaine lune, au nord de cette forêt.


Le sourire de Myrddin s'affaissa, il se pencha vers le guerrier et d'un regard sérieux, il confia:


- Un petit village  forestier a perdu grands nombres de ses habitats. Il semblerait qu'un loup en aurait été l'auteur de ce carnage, mais je doute que cela soit un loup ordinaire.



Le visage de vieil homme s'assombrit, ses doigts osseux se serrèrent sur la poignée de sa chope.


-Je soupçonne que c'est un lycan...un homme maudit devenu loup. En as-tu déjà entendu parler, Dominus?
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Sam 16 Déc - 12:41

L'odeur de la chair en train de cuire, fit se redresser les chiens, ils avaient faim eux-aussi ! L'estomac de Dominus fit entendre aussi sa voix, le vieux druide vint lui apporter une cervoise à température comme il se doit ! Dominus buvait peu d'alcool : un chien, même humain, a peu d'occasion d'en ingurgiter. Pour ne pas faire offense à son hôte, il en but une gorgée, il ne trouva pas ça exceptionnel mais bon, pleins de choses des autres gens lui échappaient ! C'est pour ça qu'il était partit s'installer en forêt avec les petits frères.

Le druide se mit à lui parler d'une autre chasse, Dominus aimait chasser mais là ! On pouvait pas se reposer un peu ? Puis il parla de loups, d'habitants d'un village victimes d'enlèvements, puis de loups pas vraiment loups. Dominus allait dire une plaisanterie quand on parla d'hommes se changeant en loup. Dominus en avait entendu des légendes et des superstitions parmi les romains de son étrange enfance chez les hommes. Et parmi les stryges et autres centaures, il avait aussi des histoires de métamorphoses plein sa musette !

" Oui, Dominus connait des histoires de ... Lycos ou de Lycaons, les centurions en racontaient quand Dominus était un jeune chiot ! Mais Dominus n'en a jamais vu et pour dire le vrai, il ne sait pas si c'est possible ! Mais si toi, tu dis que c'est la vérité, alors Dominus a hâte de poursuivre ce ...monstre ?"

Dominus hésitait sur le terme à donner à une créature qui aurait de telles capacités, "monstre" lui sembla le moins étrange ou incorrect. Pour l'heure il voulait manger, si c'était possible ! 

" Tu pourrais en parler en nous servant à manger ? Les petits frères et Dominus ont grand faim ! Et ce brave animal, s'il a tendre chair, doit avoir des os délectables à tout le moins !"

Dominus était comme ça ! Trop franc pour les sociétés humaines mais jamais malveillant sauf devant un soldat romain !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Myrddin le Dim 17 Déc - 18:21

" Oui, Dominus connait des histoires de ... Lycos ou de Lycaons, les centurions en racontaient quand Dominus était un jeune chiot ! Mais Dominus n'en a jamais vu et pour dire le vrai, il ne sait pas si c'est possible ! Mais si toi, tu dis que c'est la vérité, alors Dominus a hâte de poursuivre ce ...monstre ?"
-Cela ne me surprend guère que tes centurions te parlassent de ces métamorphes. Je soupçonne même que les fondateurs de Rome, Romulus et Romus ont souffert de la lycanthropie, ayant été élevé par une louve. J'ai même entendu dire qu'ils étaient aussi sauvages que les loups eux-mêmes...quoi qu'il en soit, les lycans sont effectivement des monstres. En cela, tu as bien raison.

Le regard bleu s'assombrit et prenant une pipe à bois poser sur la table, il l'alluma grâce à deux pierres noires. Le druide inspira doucement la fumée et il l'expira en plusieurs cercles parfaits, ce qui fit relever la tête des chiens. Ils se mirent à battre de la queue, puis leurs museaux se tournèrent vers le repas qui attendait d'être servi.
 
" Tu pourrais en parler en nous servant à manger ? Les petits frères et Dominus ont grand faim ! Et ce brave animal, s'il a tendre chair, doit avoir des os délectables à tout le moins !"
-Ah oui, ce fameux sanglier! Je l'avais presque oublié! Voyons voir...voyons voir...
 
Déposant sa pipe, Myrddin se leva promptement et d'une démarche silencieuse, il alla couper la viande rosée à souhait. Ses lèvres minces esquissèrent un sourire satisfait, il huma un instant l'odeur délicieuse des châtaignes fumées, et sans plus attendre, il vint couper un morceau du flanc du phacochère. Le vieil homme le déposa dans une assiette en bois pour la remettre à Dominus, puis il coupa plusieurs morceaux généreux pour en donner aux chiens à même le sol.
 
 
-Tenez mes bons amis! Régalez-vous, vous l'avez mérité autant que nous.
 
Il vint caresser la tête du brave Taurus et n'y tenant plus, le druide alla se servir un morceau de cuisse bien grasse. Tout sourire, il alla s'assoir en face du guerrier celte. Ce n'est qu'une fois plusieurs bouchées avalées que Myrddin daigna enfin expliquer à Dominus qu'est-ce que c'était que des lycans. Après s'être essuyé sa barbe blanche de sa manche, le vieil homme se pencha et il expliqua sur un ton de confidence:
 

-Nous ignorons depuis combien de siècles que cela existe, mais cette maladie a parcouru les âges. La lycanthropie est une malédiction des dieux. D'abord, la victime se prend pour un loup, son esprit est convaincu d'être cet animal. Ensuite, vu que l'esprit et le corps sont interreliés, la métamorphose s’opère, le poil pousse, les dents et les ongles s'allongent et le malade est envahi par une faim insatiable...
 

Sa voix était grave, presque hostile. Les explications de Myrddin avaient le don de procurer des frissons d'effrois ou d'émerveillements à ses interlocuteurs. Le vieil homme fit silence  pour  boire une gorgée de cervoise et manger une bouchée de sanglier, puis il continua:
 

-Or, les lycans ne peuvent redevenir humains, c'est pour cela qu'ils s'isolent des villages et des villes. Toutefois, à la pleine lune, quand ils n'ont rien à se mettre sous la dent, ils leur arrivent d'oser s'aventurer dans la civilisation humaine. C'est à ce moment là qu'ils commettent des ravages! Un lycan peut tuer dix hommes à lui tout seul et pour une raison obscure, la pleine lune quadruple sa force et son appétit. Rien ne peut l'abattre, à l'exception d'une arme.
 
Une étincelle malicieuse fit briller le regard bleu de Myrddin. Il prit un instant de silence pour faire durer le suspense et afin, il dit:
 

-Une flèche d'argent, du plus pur qu'il soit et heureusement pour toi, j'en ai en ma possession. Cela est très difficile à s'en procurer, alors tu auras le droit qu'à une seule flèche.
 

Le sourire laissa place à une expression grave et sérieuse. Myrddin remit sa pipe en bouche et après avoir expiré la fumée , il dit rauquement:
 
-La flèche devra atteindre le cœur. Je te conseille de t'entrainer avant la prochaine pleine lune, car cette cible sera très difficile à tuer. Tu n'auras pas le droit à l'erreur.
avatar
Myrddin

Messages : 184
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Invité le Mar 26 Déc - 18:33

Les petits frères ne se firent pas prier pour faire honneur au repas, trop heureux de se régaler comme jamais encore ! Une vie de paria ne permet pas ce genre de bombance et de joie ! Dominus lui, s'il avait le sourire aux lèvres, mangeait de manière plus pensive : les propos de Myrddin le laissait songeur, tout comme cette façon si particulière de tuer le monstre. Il savait tirer à l'arc, mais quand parfois il ratait son tir, il avait de quoi remplacer ce qui avait été perdu. Mais si le druide n'avait qu'une flèche d'argent à lui donner un entrainement ne serait pas de trop ! 

Déjà il devrait tenir compte du poids de la flèche, l'argent pèse plus lourd que du bois, du fer et des plumes ! Il devrait aussi fabriquer un arc spécifique ! Plus lourd et plus fort en tir ! Son arc de chasse n'aurait jamais assez de tension pour envoyer cette arme assez loin ! Cette chasse allait lui demander toute sa connaissance et son habileté ! Il allait devoir se mettre en quête de bois d'If, de boyaux frais et assez épais, de lanières de cuir résistantes. Une sacrée chasse en vérité ! Quand il eut finit son repas, bol de bois nettoyé par une tranche du pain fournit par le vieux barbu ! Dominus se leva : il était l'heure de se séparer, rentré dans La Tanière avant que la nuit tombe et surtout avant que les gens là-bas se posent des questions sur l'état de santé de Dominus.

" Merci Ö Druide ! Ce repas fut délectable et digne du dieu de la chasse ! Dominus doit se préparer ! Il te retrouvera quand tu fera appel à lui ! Il lui faut fabriquer un nouvel arc pour aller avec ta flèche ! Bonne nuit Vieux sage de la forêt ! "

Il salua de la tête et siffla entre ses dents, les petits frères sortirent comme un seul homme, comme on dit ! Dominus les suivit et, équipement sur l'épaule, il se tourna vers la direction de sa demeure. Taurus pas tout à fait remis, marchant à ses côtés ! Il avait hâte de se mettre au travail sur l'arc, et se sentait impatient d'être le jour de la convocation du vieux druide mais il devrait bien attendre la nuit et l'arrivé d'un nouveau jour !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre avec un chien, qui se trouvait à être un homme...(PV Dom, RP Quête de l'apprenti)Terminé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum