La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Aller en bas

La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Alana O'Connor le Mar 6 Nov - 11:31

Cette fille … La barde se demandait où le guerrier l'avait déniché et sans doute ne devait elle pas compter sur lui pour lui en dire d'avantage. Ils s'étaient disputés et entre eux, la relation restait tendue, surtout depuis qu'elle l'avait suivi. Elle avait voulu lui prouver qu'elle n'était pas une petite chose fragile qu'on laissait à la maison pour la protéger, mais ça n'avait pas eu l'air de plaire à l'espion. Il ne voulait pas voir qu'elle était capable de l'aider si besoin, de venir avec lui et de lui servir de prétexte pour se trouver là si nécessaire. Il ne lui avait même pas proposé, il avait décidé tout cela tout seul et c'était cela qui énervait la rousse.

Et puis, Alana était triste. Elle sentait que le beau ténébreux s'éloignait déjà d'elle et elle se disait que c'était de sa faute. Peut être n'aurait elle pas dû se disputer, peut être aurait elle dû être plus conciliante, elle ne savait pas. En tout cas, cela la rendait malheureuse de sentir que leur histoire était déjà terminée. Elle avait juste envie de rentrer en Irlande et de tout oublier, même cette idée stupide de retrouver son père. C'était à cause de ça qu'elle souffrait maintenant et aurait aimé ne jamais être partie. L'histoire du fantôme n'avait guère arrangé les choses, en plus, bien au contraire.

En plus, c'était une elfe. Vu la réaction du guerrier vis à vis de la dryade, la jeune femme était étonnée qu'il l'ai ramené avec lui. Tout à fait étrange qu'un homme comme lui se fasse remarqué en compagnie de quelqu'un d'aussi atypique. Ce n'était pas vraiment quelqu'un qui pouvait passer inaperçu parce que commun. Non, un elfe noir, c'était bien trop étrange et tout le monde devait la regarder elle. Tout le monde risquait de se souvenir d'un bel homme ténébreux qui l'accompagnait. Une erreur tactique selon la musicienne, mais qui avait préféré ne rien dire. Après tout, il avait l'air de se moquer de ce qu'elle pouvait pense. Sans doute savait il ce qu'il faisait.

Ainsi, Alana préférait largement s'isoler en forêt pour jouer de la musique et tenter de trouver de nouveaux airs, même si ce qui lui venait était un peu … violent. Non, ce n'était pas le mot exact, mais ce n'était pas réellement la musique qu'elle faisait habituellement. Elle était plus tourmentée. Oui, voilà, c'était le terme exact. Mais le champs d'un ruisseau, le gazouillis des oiseaux ou le murmure du vent dans les branches avaient l'art de l’apaiser, au moins un peu. La nature sauvage avait cet effet pour elle car elle avait toujours vécu proche d'une forêt, en bonne harmonie. Elle n'avait pas peur des bruits qu'il y avait, bien au contraire. Souvent, cela l'inspirait et elle traduisait même parfois ces impressions en musique, avec succès. C'était un de ces matins là, où elle était partie se promener et jouer, cherchant la solitude.
avatar
Alana O'Connor

Messages : 83
Date d'inscription : 07/02/2018

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Mar 6 Nov - 15:05

Curieuse.... C'était un des traits de caractère les plus affirmés de Shanoa. Elle aimait comprendre le fonctionnement des choses et les raisonnements des gens. Elle ne pouvait pas le nier, elle avait très fortement tiqué face à l'apparition de Alana dans le duo qu'elle formait elle et son Maître. Ce qui l'avait le plus contrarié était qu'à ses yeux, Bryan lui avait menti. Il lui avait dit qu'il était seul, qu'il avait perdu tout ses proches. Elle l'avait cru, et.... Voilà qu'une belle rousse débarquait. Cela semblait être une histoire compliquée à vrai dire, et elle s'était rapidement dit que Bryan était bien libre de faire ce qu'il voulait de sa vie. Et pourtant, elle avait eu un petit pincement au cœur à l'idée de devoir le partager. Mais elle s'était faite rapidement une raison. Il avait quand même le droit d'avoir une vie à côté de ses activités guerrières. Cela dit, elle devait aussi penser à la suite, à son futur. Elle allait bien devoir rentrer chez elle un jour, et quoi de mieux pour partir que de profiter des retrouvailles entre son Maître et sa promise ? Mais à croire qu'en ce monde, rien ne pouvait être simple. Car depuis qu'ils étaient ensemble tous les trois, l'ambiance était.... Plus que tendue. Shanoa savait qu'elle n'y connaissait franchement rien en matière d'amour et d'histoire de couple. Mais il ne lui semblait pas que les choses se passaient comme ça. Pourquoi les gens se mettraient en couple si c'était pour pour se faire la tête et être mal à l'aise ? Non, l'elfette ne comprenait pas toutes ces histoires. Et elle n'aimait pas ne pas comprendre ! Le comportement de la rousse à l'auberge l'avait encore plus troublée. Quand on tenait à quelqu'un, on cherchait à le protéger de manière presque naturelle. Mais la rousse ne lui avait pas semblé plus impliqué que cela. Elle n'avait pas compris sa fuite non plus.... Il y avait trop de zones obscures. Et elle ne pouvait passer là-dessus sans avoir essayé de tout faire pour comprendre.

Elle avait remarqué que la barde avait quitté l'auberge de bon matin pour s'enfoncer en forêt. C'était l'occasion ou jamais d'agir.... Sans un bruit et sans un mot, elle s'était elle aussi éclipsée. Elle s'était mise en chasse de la belle rousse, se demandant ce qu'elle pouvait bien aller fabriquer en forêt. Elle avait laissé une distance raisonnable entre les deux, grimpant rapidement sur les arbres pour pouvoir faciliter sa filature. Elle savait se cacher dans les branchages sombres, et elle s'était soigneusement emmitouflée dans sa cape, cachant sa chevelure blanche. Du sombre sur du sombre.... Elle savait éviter les branches trop fines ou cassantes, elle savait se glisser dans les restes de feuillages sans faire crisser ou tomber ces dernières. Elle avait beaucoup plus de facilité à se rendre invisible dans les hauteurs. Elle avait ainsi pu suivre la jolie barde jusqu'à son point de chute, et de là elle passa un petit temps à l'observer. Qu'est-ce qu'elle faisait ? Ha de la musique visiblement.... Elle était venue jusqu'ici pour ça ?! Dans une forêt où des lycans trainaient ? Sans même une arme ? Savait-elle seulement se battre ? Shanoa secoua doucement la tête, ne pouvant s'empêcher de la trouver inconsciente. La perle resta un instant en suspend, écoutant la musique qu'elle appréciait.... Avant de se dire qu'elle n'allait pas trouver les réponses à ses questions en restant perchée dans l'arbre !

Il n'est pas très prudent de s'aventurer dans une forêt avec des succubes, des lycans et des fantômes qui rodent dans les environs...


~.... D'ailleurs, on a pas prévenu Bryan qu'on partait.... Je crois qu'on va se faire engueuler.... Bah on verra ça plus tard !~

Shanoa descendit de son arbre en quelques bonds avant de faire face à la jolie barde, la détaillant sans gêne du regard. Elle chercha un instant comment formuler ses mots et finalement....

Pourquoi ne pas avoir joué à l'auberge ? Pour gêner la succube qui ensorcelait Bryan ? Pourquoi être partie ?

La délicatesse, la finesse et le tact d'un troll qui charge.... Elle croisa les bras en inclinant la tête sur le côté.

Je croyais que les gens qui s'aimaient étaient heureux.... Mais vous avez l'air malheureux tous les deux. Pourquoi vous n'êtes pas heureux ?

Le pire était qu'elle posait ses questions délicates avec une innocence et une simplicité déconcertante. Un peu comme le faisait les enfants.... Quand ils posaient des questions auxquelles personnes n'avait envie de répondre.

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Alana O'Connor le Ven 9 Nov - 11:53

Evidemment. C'était quand on désirait être tout seul que quelqu'un venait vous déranger. Et puis, l'elfe en plus. Elle aurait à la rigueur préféré que ça soit le soldat plutôt que cette femme. Elle n'avait rien contre elle, à vrai dire. Et en plus, elle ne savait même pas si elle était triste, en colère, désabusée ou tout cela à la fois. La barde n'était pas très bavarde et elle préférait la solitude. Elle ne savait pas si c'était de l'inconscience, mais elle ne se sentait pas en danger. Il ne devait pas y avoir tant de loup garou que ça, non? Et puis, les autres animaux de la forêt la laissaient tranquille. Il n'y avait que d'éventuels brigands qui auraient pu la déranger. Ou alors, une elfe trop curieuse.

Cette jeune femme avait plein de pourquoi que la rousse ne pouvait guère expliquer. Sans que Bryan l'ait dit encore, elle sentait déjà qu'une distance était en train de se creuser entre eux. Et elle se grondait d'avoir été si bête, d'être tombée amoureuse du premier beau parleur venu. En même temps, l'espion avait bien profité de son inexpérience et pour ça, elle lui en voulait. Il l'avait séduite, peut être pour ne pas être tout seul ou elle ne savait quoi. La raison lui échappait, en fait. Et elle aurait été bien incapable de répondre à tout cela. Elle soupira. Elle avait presque envie de gifler l'importune. Mais la petite n'y pouvait rien, elle se contrôla et dit d'un ton énervé.

«Pourquoi vous ne demandez pas à Bryan, plutôt? Je n'y comprends rien moi non plus, mais je suis sûre que lui saurais très bien.»

Alana avait envie qu'elle parte. Elle voulait se replonger dans sa musique sans spectateur autre que la forêt elle même et peut être ses habitants. Mais les animaux sauvages appréciaient parfois même ce qu'elle pouvait jouer et cela arrivait même qu'elle en attire quelques uns qui faisaient alors cercle autour d'elle dans une paix qui durait aussi longtemps qu'elle jouait. C'était une musique tourmentée et qui peut être n'inspirait pas à rester. Cependant, le temps changeait, sans doute par hasard. Le ciel tout à l'heure bleu avait pris une teinte de plus en plus menaçante et des nuages s'étaient accumulés au dessus de la forêt. Une première goutte tomba, suivit d'une deuxième et d'une troisième, et bientôt un véritable déluge s’abattit sur les alentours, menaçant de temper les deux jeunes femmes si elles ne trouvaient pas immédiatement un abri. Il n'était pas question de retourner à l'auberge, sauf à être totalement mouillé.

«Abritons nous sous le grand arbre, là.»

Proposa la musicienne, un peu à contre cœur. Mais vu le temps qu'il faisait, elle n'avait pas le courage de chasser l'elfe. C'était quoi son nom, déjà? Elle chercha dans sa mémoire et s’aperçut qu'elle ne s'en souvenait pas. Ca lui reviendrait peut être ou alors elle demanderait.

«Et comment avez vous rencontrer Byran? Aux dernières nouvelles, il n'était pas vraiment enchanté de découvrir que des être qui n'apparaissaient dans les légendes existaient vraiment.»
avatar
Alana O'Connor

Messages : 83
Date d'inscription : 07/02/2018

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Ven 9 Nov - 14:25

Shanoa afficha une petite moue contrariée à la réplique de la jolie rousse, avant de passer une main dans sa crinière blanche. Pour ce qui était d'obtenir des réponses, c'était complètement raté ! En plus elle avait l'impression, à juste titre, d'avoir énervé la barde. Étant complètement ingénue dans le domaine de l'amour, et ses conséquences possibles dans ses moments les plus douloureux, elle ne pouvait absolument pas comprendre l'énervement de la pauvre femme ! Elle demeurait fortement sceptique quant au fait que la belle demoiselle affirmait ne rien savoir. Comment Bryan pourrait-il mieux savoir qu'elle pourquoi elle n'avait pas jouer pour distraire la succube ? Mais elle ne pouvait être sûre de rien. Elle se contenta de lui répondre, sur un ton neutre et plutôt décontracté.

Je n'ai pas eu le temps de le lui demander.... Pour l'heure il se remet toujours de son attaque de lycan, je préfère qu'il se repose pour l'instant. Surtout que j'ai deux mots à lui dire sur son attitude quand il sera remis.... Et puis je crois qu'il est important de vous demander à vous aussi. Il y a deux personnes dans cette histoire. Et deux personnes peuvent parfois avoir une vision des choses radicalement différentes. Si je veux pouvoir comprendre, ou du moins essayer, il me faut les deux visions.

Elle n'avait pas oublié sa folie pure et dure à affronter et toiser un lycan.... Alors qu'elle avait pris les devants pour leur laisser une occasion de s'enfuir ! Et qu'il avait délibérément et scrupuleusement fait l'exact opposé de ses directives. Tout ce qu'elle lui avait dit de ne pas faire, il l'avait fait ! Et pour une fois, c'était le Maître qui allait se faire tirer les oreilles ! Surtout qu'elle l'avait vu mourir entre ses bras. Et cela avait été un sentiment peut-être le plus atroce de son existence.... Mais voilà que la pluie s'annonçait. Décidément, cette forêt était d'humeur contrariante. Shanoa ne bronchait pas, habituée à être trempée. Mais tout le monde n'avait pas eu une enfance sauvage, et Alana l'invita à se mettre à l'abri sous un arbre. L'elfette regretta qu'il n'y ait pas de conifère dans les alentours. La disposition de leurs épines offraient une protection beaucoup plus intéressante, là où les arbres feuillus ne pouvaient proposer qu'une protection limitée. Dès qu'il se mettrait à pleuvoir drue, elles risquaient d'être trempées. La perle verrait bien si elles avaient de la chance ou pas. Mais voilà que ce fut à son tour d'être questionnée. La démone croisa les bras avant de répondre un léger sourire aux lèvres.

Par pur hasard.... Il faisait nuit.... Je cherchais mon chemin dans un village portuaire, et au détour de l'angle d'une maison, nous nous sommes rentrés dedans.... Il était si grand que sur l'instant, j'ai cru avoir percuté un ours dressé sur ses pattes arrières. Il avait l'air surpris, mais je n'ai jamais eu l'impression qu'il ait eu l'air mécontent à un seul instant.

L'art de dire la vérité tout en omettant très largement les trois quart de l'histoire. Alors certes, ils s'étaient bel et bien percutés tous les deux en pleine nuit dans un village portuaire. Certes, Shanoa cherchait son chemin.... Mais elle venait surtout de s'enfuir à toute jambe d'un bordel où elle était captive, après avoir étranglé deux de ses geôliers avec les chaines qui la retenaient prisonnière. Mais bizarrement, elle se dit qu'il n'était peut-être pas très indiqué de révéler ce genre de détails à la barde, qui avait déjà du mal avec elle. Bryan l'avait repéré parce qu'il l'avait vu exécuter avec sang froid un troisième geôlier.... Alana avait l'air d'une "civile", enfin une de ces personnes dont Bryan lui avait parlé. Ceux pour qui le meurtre n'était pas un aspect normal de la vie de tous les jours. Ceux que l'acte de tuer froidement pouvait choquer. Ceux qui, vraisemblablement, étaient considérés comme "normaux". En parlant de normalité....

Avant que nous n'arrivions à l'auberge, je n'avais jamais remarqué l'effet que les autres créatures pouvaient avoir sur lui.... Il a toujours été si naturel avec moi, je croyais qu'il était habitué.... Mais non. Pourquoi il était mécontent d'apprendre qu'il n'y avait pas que des humains qui parcouraient ces terres ? Je dois avouer qu'il y en a qu'il vaut mieux franchement éviter de croiser, mais les autres.... Il n'a quand même pas rencontré que des fées ou des esprits maléfiques, si ?

Elle était si loin de se douter, si loin de ne serait-ce s'imaginer ce que son Maître avait pu vivre. Elle tourna la tête vers Alana, avant de lui demander.

Et vous ? Comment avez-vous rencontré Bryan ? Vous avez fait des mauvaises rencontres avec les fées vous aussi ?

Bryan semblait avoir un passif avec les créatures légendaires, mais qu'en était-il de la rouquine ? Elle lui avait paru beaucoup moins troublée face au fantôme, mais cela ne voulait peut-être rien dire. Peut-être qu'elle cachait juste ses sentiments ? En tout cas, si elle n'aimait pas les créatures dans son genre, cela pouvait expliqué pourquoi elle lui semblait si taciturne depuis leur rencontre.

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Alana O'Connor le Dim 11 Nov - 10:52

Cette elfe et sa curiosité! C'était une vraie plaie. Elle ne voyait pas pourquoi elle saurait pourquoi le guerrier avait été attiré par la créature. Enfin pour dire vrai, elle le savait mais elle était tout de même en colère ou triste ou les deux pour ça. C'était difficile de faire le tri dans ses sentiments, surtout qu'elle n'avait jamais ressenti cela pour personne auparavant. C'était aussi difficile de faire face à soi même avec des questions qui remettait en perspective les actions faites. Alana secoua la tête, comme pour se mettre les idées au clair. Ce n'était pas vraiment le moment de faire de l'introspection.

«Par hasard, vraiment? J'ai l'impression que Bryan à l'art de faire des rencontres de ce type à son avantage.»

Phrase énigmatique, mais le bon cœur de la jeune femme n'arrivait pas à charger de défaut l'espion plus que cela. Enfin, elle trouvait ça plutôt commode de dire que c'était par hasard. D'abord elle et puis cette elfe… Mais au moins, la dernière remarque de la barde avait fait légèrement dévier la conversation et cette dernière préférait ça. Elle eut alors un sourire à la fois amusé et triste. Amusé parce que la scène qu'elle avait eu sous les yeux avait été plutôt comique si l'on y repensait à froid. Triste parce que, avec le recul, la jeune femme se disait que Bryan n'aurait peut être pas été contre, finalement.

«Si, il a rencontré une habitante de la forêt particulièrement … entreprenante.»

Il avait eu l'air choqué, à l'époque. Maintenant, la musicienne se demandait réellement si la situation l'avait si choquée que ça. Enfin, elle ne le saurait jamais car elle n'avait pas envie de se replonger dans ce passé heureux et insouciant. Les choses avaient changés et elle savait qu'elle ne pouvait plus revenir en arrière. Son caractère entier avait peut être déplu au guerrier. La jeune femme avait sans doute succombé à son charme et son coté protecteur, mais elle était plus forte que ce qu'il pouvait penser. Et surtout, elle avait l'habitude d'être indépendante et recevoir des ordres, ce n'était pas trop son truc.

«Non, pas du tout. J'étais dans une auberge, il m'a parlé et … en fait, je ne sais pas trop pourquoi nous avons voyagé ensemble.»

Alana avait repris tranquillement la conversation comme si de rien était alors qu'elle venait d'être plongée dans ses pensées un moment. La pluie tombait toujours drue mais heureusement, la densité des feuilles permettait qu'elles soient à peu près à l'abri. Quelques gouttes les atteignaient, mais ce n'était rien par rapport à ce qu'elles auraient subi si elles étaient restée sous la pluie. Un coup de tonnerre retentissant se fit soudain entendre, faisant sursauter la rousse. Un éclat lumineux avait précédé de peu et l'orage les menaçait maintenant.

«Je crois que ça se gâte. J'ai bien peur qu'il va falloir se résoudre à être trempées.
Mais au fait, comment une elfe en est venu à côtoyer les humains?»
avatar
Alana O'Connor

Messages : 83
Date d'inscription : 07/02/2018

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Mar 13 Nov - 18:53

Shanoa arqua un sourcil à la réponse de la barde. Elle faisait pourtant de gros efforts pour essayer de comprendre ses propos mais rien à faire ! Affichant une moue circonspecte, elle lâcha dans un soupir.

Les humains sont bien délicats à comprendre parfois....

Shanoa doutait que son Maître ait eu suffisamment de malchance pour pouvoir faire uniquement des mauvaises rencontres en termes de créatures spéciales.... Mais Alana lui prouva le contraire ! L'elfette aurait sûrement ri aux éclats de cette révélation si elle n'avait pas manqué la veille de voir son gaulois de Maître finir entre les griffes d'une succube.

Fichtre ! Encore une succube ? Il les attire ma parole.... A moins que ce soit les ennuis qu'il attire, hé hé hé, ça expliquerait notre rencontre.

La perle de nuit avait un humour parfois cynique, mais elle savait faire preuve d'auto-dérision de temps en temps. Néanmoins, elle était bien loin de se douter que cette fois là, c'était une dryade qui avait trouvé le loup noir très à son goût. Mais est-ce que cela aurait vraiment changé quelque chose au final ? La démone écoutait attentivement les réponses de la demoiselle qui semblait se questionner elle-même sur le pourquoi de leur rencontre. Shanoa inclina légèrement la tête sur le côté en détaillant de haut en bas la barde avant de répondre.

Mmmh... De ce que je vois.... Vous êtes belle... Vous savez jouer de la musique.... Et.... Vous êtes un peu folle d'avoir traversé ainsi la Gaule toute seule et sans arme pour le retrouver. Bon, ça il ne l'approuve peut-être pas, mais.... Bryan est tout aussi fou, et même bien plus sur bien des aspects. Je sais également que Bryan aime bien les personnes qui ont du caractère. J'ai cru comprendre que vous en aviez aussi. Peut-être que c'est pour cela que vous lui avez plu.... Enfin, ce n'est qu'une idée.

Elle se basait sur ses observations, mais elle savait qu'elle n'y connaissait pas grand chose, et qu'elle n'avait sûrement repéré que la partie émergée de l'iceberg. Si la pluie ne dérangeait pas Shanoa, le tonnerre ne lui plaisait pas des masses ! Surtout lorsqu'elle n'était pas à l'abri. Alana avait raison, mieux valait partir vite ! Elle invita l'humaine à se mettre en marche à ses côtés avant de réfléchir à sa question. Son visage s'assombrit légèrement. Que devait-elle répondre à ça ? Elle se souvenait de ce jour maudit.... de ces infâmes cavaliers, de leur filet dans lequel elle s'était retrouvée prisonnière, comme un papillon dans une toile d'araignée. Elle se souvient d'avoir crié le nom de Daekran, et celui d'Abygaëlle. De les appeler à l'aide.... Elle se souvint du hennissement furieux de Daekran qui était arrivé trop tard.... Et de s'être retrouvée prisonnière de quatre murs et de chaînes. Prenant une profonde inspiration, elle souffla péniblement.

Les humains ne m'ont pas demandé mon avis....

Le tonnerre ponctua ses propos, et Shanoa tourna la tête en direction du bruit. Elle se tourna de nouveau vers Alana et lui dit.

Hâtons-nous de nous éloigner des arbres ! La foudre peut tomber dessus et j'ai l'impression que l'orage se rapproche !

La pluie tombait de manière drue, et il allait être difficile pour Alana de protéger convenablement son instrument, et avancer rapidement. Sans se poser davantage de question, Shanoa ôta sa cape et la tendit à la barde pour qu'elle puisse y enrouler son précieux bien. Cela ne serait pas une protection étanche, mais ça offrirait au moins un peu de temps aux deux demoiselles. Et la pluie ne cessait de se déverser en seau d'eau ! La perle repéra une sorte de cavité très profonde, un peu comme une grotte. Elle faisait penser à une tanière d'ours abandonnée. Elle désigna l'endroit à Alana.

Allons-nous abriter là-bas le temps que le temps se calme un peu !

D'un pas rapide, l'elfette n'était pas mécontente d'avoir trouvé un endroit où se mettre au sec. Elle essora ses cheveux avant d'aller s'assoir sur un rocher.

J'espère que ça va vite se calmer....

Mais elle avait a peine fini sa phrase que de petites sources lumineuses attirèrent son attention au fond de la grotte.

Ho des feux follets ! C'est donc dans ce genre d'endroit qu'ils passent la journée ?

Les petites boules de flammes colorées semblaient bien plus petites que lorsqu'elles évoluaient la nuit. Shanoa alla à leur rencontre, se tournant vers Alana.

Ce sont des esprits des forêts, mais généralement on ne les voit que la nuit. Ils ne sont pas méchants tant qu'on est gentil avec eux bien sûr ! Si vous vous perdez en forêt la nuit, et que vous croisez des feux follets, ils pourront éclairer vos pas.

L'elfette tendit délicatement la main vers une petite boule violacée, l'invitant à venir se loger dans le creux de sa paume. La boule incandescente flotta gentiment jusqu'à ce perchoir. Doucement, Shanoa se tourna vers Alana et lui tendit.

C'est assez incroyable, mais si le feu follet ne le souhaite pas, on peut le toucher sans se brûler.... Toutes les créatures de ce monde ne sont pas mauvaises.... Vous voulez essayer ?

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Alana O'Connor le Dim 18 Nov - 6:19

La barde laissa l'elfe faire des suppositions et des déductions sans la contredire. Elle n'avait guère envie de s'étendre sur ce passé qui restait douloureux. Et puis, elle n'allait pas lui dire que Bryan avait décidé tout seul de partir en la laissant derrière lui. Ca, elle le savait déjà du fait de leur première rencontre. Mais elles ne s'étaient guère parlé alors, ni même durant le voyage qui avait suivi, la musicienne s'étant enfermé dans un quasi mutisme et ne répondant presque que par oui ou par non quand on lui posait une question. Bref, elle s'était montré peu sociable, quelque chose qui lui était facile vu qu'elle avait vécu seule pendant un moment avant de se décider à faire ce voyage.

En attendant, la pluie semblait encore redoublé et l'orage se rapprochait. Alana commençait à craindre pour son instrument, surtout qu'elle n'avait pas prévu de protection et que l'elfe semblait vouloir quitter l'abri de l'arbre qui commençait d'ailleurs à être un peu juste. De plus en plus de gouttes s'infiltraient jusqu'à elles. Heureusement, la demoiselle semblait très douée pour explorer son environnement et trouva une sorte de grotte peu profonde où s'abriter. Au moins, il n'y avait plus d'eau qui risquait de les noyer ou presque tellement cela tombait fort. La rousse qui était tout de même un peu gênée d'avoir trempé le vêtement de la demoiselle commençait déjà à chercher un peu de bois pour faire un petit feu. Et puis, ça ne leur ferait pas de mal se sécher un peu.

«Je ne crois pas qu'il y ait forcément des créatures mauvaises. C'est comme les gens.»

La jeune femme regardait avec émerveillement les feux follets que lui montrait Shanoa. Elle n'avait jamais vu de créatures de ce genre. Pour peu que ce soit des êtres vivants. Sûrement que oui. Cela lui rappelait un peu des lucioles. Et puis, la jolie elfe semblait en connaître beaucoup à leur sujet et c'était très intéressant de l'écouter en parler. Elle en savait des choses sur le monde des créatures fantastiques, apparemment. Tout cela lui inspirait un chant qu'elle commençait d'ailleurs à fredonner de façon spontané. Elle ne savait pas si les feux follets étaient sensibles à la musique.

En tout cas, certains semblaient appréciés et ils s'étaient rassemblés autour d'elle tandis que celui de la main de Shaona passait à la sienne. Elle décrocha un sourire à la jeune femme, la ''bestiole'' la chatouillait un peu, mais c'était vrai que cela ne brûlait pas du tout. Bon, c'était rigolo mais elles étaient toujours bloquées là et en plus, elle commençait à avoir froid, elle ne savait pas si c'était le cas pour l'elfe. Elle avait réussi à réunir un peu de bois sans trop sortir de la cavité mais même après avoir fouillé plusieurs fois ses poches, elle n'avait rien trouvé pour allumer un feu.

«Vous croyez qu'un d'entre eux accepterait d'allumer le bois? Vous avez l'air d'en savoir beaucoup sur ce genre d'habitants de la forêt.»

Elle n'avait même pas tout à fait fini sa question que l'un des réfugiés de la grotte fit ce qu'elle demandait, clignotant de différentes couleurs. «Ho, merci!» Déclara spontanément Alana.
avatar
Alana O'Connor

Messages : 83
Date d'inscription : 07/02/2018

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Lun 19 Nov - 14:28

Shanoa arqua un sourcil aux propos de la barde. Pensait-elle réellement qu'il n'y avait pas de créatures foncièrement mauvaises ? Sérieusement ? Il était vrai que beaucoup de créatures qu'on qualifiait de maléfiques étaient en fait de simples prédateurs qui chassaient aussi bien de l'humanoïde que le reste. Mais il y avait des aussi des êtres qui cherchaient des ennuis à tout le monde, en dehors de tout contexte de chasse ou de protection de territoire ! Aussi, la perle modula les propos tenus.

La plupart ne posent pas de problème tant qu'on ne les dérange pas. Mais.... Évitez les Merrows et les Kelpie.... Ils vous chasseront à vue pour vous dévorer.... Les incubes et succubes useront de leur magie pour vous séduire et absorber votre âme.... Les Dullahan sont plus rares, mais il leur suffit de murmurer votre nom pour vous tuer, et comme ils sont assez "taquins" sur la question.... Et ne vous approchez en aucun cas des elfes noirs, et du Mont d'Arrée en général. Vous finiriez en esclavage.... Jusqu'à ce que vous mouriez d'épuisement. Entre créatures d'une même espèce ils sont généralement tout à fait charmant, mais ils se montrent un peu sectaire avec les autres.... Enfin ! Ils ne sont pas très répandus non plus, il n'y a pas de quoi s'alarmer. C'est juste bon de savoir à quoi on a affaire.

Shanoa préféra enchainer sur les feux follets. Ils étaient à la fois mignons et agréables. En plus, Alana semblait s'être attirée leurs bonnes grâces. La plupart du temps, les créatures appréciaient quand on faisait preuve de douceur et de délicatesse avec elles. Et la jolie rousse savait y faire sur ce point. En plus, elle s'était mise à fredonner, et fait que l'elfette n'avait jamais pu observer, les feus follets aimaient la musique ! Shanoa poussa un petit rire face à la question de la barde qui avait vu un des feus follets s'exécuter spontanément pour lui apporter un peu de chaleur. La démone s'adossa à une paroi, devant le feu, avant de répliquer.

J'ai l'impression qu'ils vous apprécient beaucoup. Je pense qu'ils aiment votre mélodie. J'ai longtemps vécu au milieu de ces créatures, j'ai pu beaucoup apprendre sur eux.

Elle tenta de mettre tant bien que mal sa cape à sécher, observant la pluie tomber à seaux dehors. Elle poussa un léger soupir avant de regarder de nouveau les feus follets qui semblaient beaucoup s'intéresser à Alana. Un sourire en coin, l'elfette lâcha.

Je crois que vous avez tout un public qui n'attend que vous.... Votre musique est un véritable don. Les créatures ont l'air très réceptives à ce que vous communiquez à travers elle. Pourquoi ne pas.... engager une conversation avec eux ? Et puis, ça nous permettra peut-être de trouver le temps moins long.

Le temps semblait peu décidé à se calmer. Ce qui n'arrangeait pas vraiment Shanoa. Plus elles mettraient de temps à rentrer et plus elle avait de risques de se faire attraper par son Maître en flagrant délit d'inconscience. Elle doutait que Bryan dise quoique ce soit à Alana. Ils étaient déjà en froid, il n'allait pas en rajouter une louche. Mais elle en revanche.... Surtout qu'elle était son élève, donc elle avait encore plus de risque de se faire réprimander. Elle chassa ces soucis de son esprit, ce n'était pas la peine de s'inquiéter, car de toute manière elle ne pouvait rien y faire pour l'instant. Elle dressa plutôt l'oreille pour se concentrer sur Alana. Elle devait bien avouer que la musique était très agréable, et elle espérait bien pouvoir se changer les idées grâce à cela.

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Alana O'Connor le Ven 23 Nov - 7:41

Des être vraiment mauvais? C'était difficile à croire, surtout que la jeune femme lui disait d'éviter les elfes noirs. Pourtant, s'en était une et elle n'était pas si désagréable que ça. Au début, la barde lui en avait un peu voulu parce qu'elle l'avait trouvé avec Bryan. Mais là, alors qu'elles apprenaient enfin à se connaître et finalement, le bon cœur de la musicienne se remit à parler. Elle semblait même plutôt sympathique, cette fille. Bon, l'espion lui apprenait elle ne savait trop quoi. Quelque chose qu'elle aurait désapprouvé, sans doute. Mais elle n'avait pas à se mêler de ça, chacun faisait ce qu'il voulait.

Shanoa lui proposait de chanter pour les feux follets et elle s'en trouvait un peu gênée. Ce n'était pas qu'elle ne se serait pas exécuté de bonne grâce, mais si tout à l'heure cela lui était venu naturellement, là elle se trouvait embarrassée et ne savait plus quoi interpréter. Elle bafouilla un truc et se mit à rougir violemment. Dehors, l'orage ne semblait pas vouloir s'apaiser. Le guerrier allait finir par s'inquiéter si elles tardaient trop à rentrer, mais tant pis pour lui. Après tout, elles étaient tout à fait capable de se débrouiller toute seule. Et puis, avec la pluie, il aurait sans doute du mal à les trouver.

«Je n'ai guère l'habitude de chanter devant un public constitué de ce genre là. Voulez vous m'aider un peu en choisissant un thème?»

Une fois qu'elle eut ce qu'elle avait demandé, ce fut plus facile à Alana de commencer à chercher un chant qui s'y rapportait, cherchant la bonne tonalité sur le luth, pour s'accompagner. En préludant ainsi, elle finit par trouver la chanson idéale qui s'adaptait à la situation. Elle se souvint d'une légende qui en parlait et se mit enfin à chanter cet air doux et reposant qu'elle auquel elle venait de penser. Quand elle eut fini, les feux follets semblaient tous endormis. Ils s'était regroupés dans un coin de la cavité et ne bougeaient plus du tout. La jeune femme se mit à sourire et chuchota à l'elfe.

«Au moins vous, cela ne vous a pas fait sombrer dans le sommeil. Et que fait on, maintenant? La pluie n'a pas l'air de vouloir se calmer et plus nous attendons et plus le soir risque de tomber.»

Cependant, l'eau menaçait maintenant de leur mouiller les pieds. L'endroit où elles s'étaient réfugiées n'était pas bien grand et une petite flaque commençait déjà à se former. En reculant, avec précaution, près des petites créatures lumineuses, Alana s’aperçut qu'un gros rocher cachait un boyau étroit qui semblait s'enfoncer profondément. Enfin, difficile de dire comme ça, mais l'écho de ses pieds semblait résonner suffisamment longtemps pour qu'il y ai plus qu'un simple passage. Elle revint auprès de l'elfe pour l'informer de sa découverte. Elle n'était pas très aventureuse, mais si sa compagne du moment voulait s'y risquer …

«Dites, j'ai l'impression que c'est plus qu'une simple cavité. Vous en pensez quoi?»
avatar
Alana O'Connor

Messages : 83
Date d'inscription : 07/02/2018

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Ven 23 Nov - 16:41

Shanoa esquissa un sourire malicieux en voyant l'embarras d'Alana face à sa requête. Elle n'aurait pas cru que quelqu'un puisse être intimidé à l'idée de jouer devant des feu-follets. Mais elle commençait à comprendre que ce qui lui semblait si naturel en terme de créatures, était facilement extraordinaire pour des êtres humains. Il fallait dire qu'ils ne passaient pas leur enfance et leur vie en forêt. La perle réfléchit à la requête de la jolie rousse, se demandant quel sujet pourrait parler à son public.

Mmmh les feu-follets apprécient le monde de la nuit. Ils y sont des guides, parfois les fées s'en servent même de messagers.... Là d'où je viens on a coutume de dire que les feu-follets sont des étoiles qui ont quitté le ciel pour venir briller sur terre. Ce sont des créatures qui aiment la liberté, les voyages et les rencontres.... Vous avez le choix je pense.

Pour le plus grand plaisir des feu-follets, et de Shanoa, la barde trouva l'inspiration et se mit à jouer une musique, comptant une légende dont elle avait le secret. Shanoa ferma doucement les yeux, installée le plus confortablement qu'elle le pouvait, et se laissa doucement bercer par la voix de la barde. Elle ne rouvrit les yeux que lorsque la musique se termina, et découvrit en même temps que la barde que son public tout feu tout flamme s'était endormi paisiblement. Elle lui répondit avec un sourire amusé, en veillant à ne pas les réveiller.

Les pauvres devaient être bien fatigués.... J'aurais eu le même rythme de sommeil qu'eux, je pense que je me serais laissée aller aussi, c'était très agréable et apaisant. Il était tard pour eux, après tout d'ordinaire ils se lèvent à la nuit tombée. D'ailleurs, j'ai peur qu'il ne pleuve comme ça jusqu'à ce soir. Je crois que nous n'allons pas avoir le choix et que nous allons devoir prendre un bain forcé.... Il risque d'être un peu frisquet vue la saison.

Shanoa se releva, observant le temps les bras croisés sur sa poitrine. Cela faisait déjà un moment qu'elles attendaient, et elle n'allait pas passer la nuit ici ! Elle portait la tunique noire que lui avait offert Bryan, car elle avait mis à sécher les vêtements rapiécés qui lui servaient de change. Elle espérait qu'ils soient secs à présent, car si elles rentraient sous cette pluie, elle serait bonne pour se changer. Mais en dehors de cela, cela ne la déranger pas plus de finir trempée. Elle avait l'habitude d'endurer les intempéries. Cela dit, Alana vint la trouver pour lui montrer sa découverte. La curiosité de l'elfette se réveilla brutalement, son regard s'illuminant d'une étincelle. La perle avait tendance à se montrer intrépide, et elle avait envie de savoir à quoi menait se boyaux.... Pourtant, la dernière fois qu'elle avait été frappé par ce genre de curiosité, cela s'était très mal finie pour elle ! Elle avait passé une nuit entière ligotée sur une chaise à se faire interroger par des résistants gaulois.... Cependant, il semblait qu'elle n'avait pas retenue la leçon....

Mmmh.... Soit c'est une tanière de loups.... Soit c'est un passage.... Il peut déboucher ou sur une cavité qui contiendra certainement de l'eau vu l'humidité ambiante.... Soit sur un cul de sac.... Ou.... Sur plein d'autres petits chemins ! Mais pour le savoir, il faut s'y aventurer....

Il suffisait de la voir pour comprendre qu'elle crevait d'envie de voir ce que cachait ce boyaux ! Elle se dirigea vers le petit groupe de feu-follets assoupis, et avec une extrême délicatesse, elle en fit glisser un dans le creux de ses mains, avant de revenir à l'entrée du boyau. Elle chuchota à la barde, soucieuse de ne pas réveiller sa source de lumière.

On a le choix, soit on retourne à l'auberge sous la pluie, soit on va voir ce qu'il se cache au fond de ce boyau. Moi j'ai bien envie d'aller voir ça.... Si jamais c'est une cavité, ou un cul de sac, on pourra toujours faire demi-tour et rentrer à l'auberge. S'il y a plus de chemins.... On verra bien si on peut aller plus loin sans se perdre ou pas. Dans tous les cas on pourra toujours faire demi-tour et rentrer. Je ne vais pas vous forcer à m'accompagner si l'endroit ne vous inspire pas. Vous n'aurez qu'à m'attendre ici ou rentrer à l'auberge directement si vous ne souhaitez pas attendre davantage. Je me mets en route, je ne voudrais pas que ma lumière se réveille avant que je n'ai fini d'explorer !

La démone commença à se faufiler habilement dans le boyau, faisant attention à ne pas secouer le feu-follet et à là où elle mettait les pieds. Elle avançait doucement.... Le boyau se révéla beaucoup plus long qu'elle ne l'aurait cru. Mais il aboutit bel et bien sur quelque chose....


Spoiler:


Hooo joli ....


Souffla l'elfette en évitant de parler trop fort pour ne pas réveiller le feu-follet. Elle observa le curieux minerai autour d'elle qui ressemblait à une sorte de cristal, se demandant bien ce que cela pouvait être. Elle aurait été bien incapable de dire si cela avait une quelconque valeur, ou même une quelconque utilité. Elle avançait doucement pour examiner les parois, et voir si éventuellement elle ne pouvait pas en ramener un morceau. Quelqu'un pourrait peut-être lui dire ce que cela était ?

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Alana O'Connor le Ven 30 Nov - 5:35

Sortir sous la pluie battante alors qu'elle était à l'abri, du moins pour le moment? L'aventure ne tentait pas vraiment la barde mais la curiosité était tout de même bien présente. Même si elle avait un peu peur de s'aventurer en territoire inconnu, la présence de l'elfe la rassurait un peu. Et elle n'avait pas non plus envie de rester là toute seule. Alors, quand Shanoa prit un feu follet pour aller explorer le chemin qu'elle venait de découvrir, elle hésita juste un moment avant d'en faire autant et de se glisser à la suite de la jeune femme. Elle espérait juste que la créature dans sa main continuerait à dormir. Jusqu'à présent, ils n'avaient pas été agressifs, mais savait on jamais…

Le boyau, au début très étroit, finit par s'élargir et même par former une petite grotte qui se divisait en deux. Alana qui était derrière l'elfe faillie buter dans cette dernière quand elle s'arrêta pour admirer le scintillement doux de la pierre qui recouvrait les parois. Oui, c'était sans doute un minerai, mais elle n'avait aucune idée de ce que ça pouvait être. En tout cas, ça brillait un peu comme les étoiles la nuit, en tout cas à la lumière des petites créatures qu'elles tenaient chacune délicatement dans les mains. Elle était contente d'avoir suivi et de ne pas être restée toute seule. Ce lieu pouvait même lui inspirer une chanson.

«Et comment allons nous savoir où aller? Si cela se ramifie encore, nous risquons de nous perdre. Vous avez quelque chose pour marquer le chemin?»

L'instinct de la jeune femme la poussait à aller à droite. Si l'elfe ne s'y opposait pas, en suivant le boyau, elles finiraient toutes deux par tomber sur un cul de sac. Ici, des roches s'étaient effondrées, bloquant un passage et cela était impossible de dégager le chemin, pas sans outils en tout cas. Par contre, il était possible de ramasser des morceaux de minerai et Alana en mettrait bien au moins un dans sa poche pour le faire analyser. Peut être cela valait il de l'argent, après tout? Mais il n'y avait plus rien à faire ici et il n'y avait plus qu'à revenir sur le chemin de gauche.

Les deux jeunes femmes arrivèrent bientôt à une grotte, très grande, mais aussi qui sentait mauvais. Il était évident qu'un animal avait élu domicile ici. Cependant, pour le moment, il ne semblait y avoir personne mais la barde n'était pas très rassurée. Elle se demandait si elle avait bien fait d'explorer la grotte. Intuition qui sembla se révéler exacte quand un grognement sourd se dit entendre un peu sur la gauche par rapport à elles, plus en avant. Il aurait peut être eu été judicieux de fuir mais en tout cas la rousse était totalement figée. Une forme sombre s'approchait et l'animal ne semblait pas de bonne humeur.


Dé monstre:
Alors là, ma belle ... j'ai tiré un dé monstre pour pimenter un peu le jeu et comme je suis poissarde, je suis évidement tombée sur le dragon. Amuse toi bien avec la réponse et désolée! très triste


Dernière édition par Alana O'Connor le Ven 30 Nov - 5:44, édité 3 fois
avatar
Alana O'Connor

Messages : 83
Date d'inscription : 07/02/2018

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Aradan Eliana le Ven 30 Nov - 5:35

Le membre 'Alana O'Connor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de monstres' :
avatar
Aradan Eliana
L'imposteur/ Fonda

Messages : 311
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Ven 30 Nov - 7:20

Shanoa avait pris un morceau de minerai, curieuse de savoir ce que cela était. Elle pourrait toujours le ramener pour Abygaëlle, elle savait confectionner des bijoux, et elle aimait en porter. Cela lui ferait certainement plaisir. Alana avait décidé de la suivre, ce qui n'était pas pour déplaire à l'elfette. Au moins elle serait sûre qu'elle rentrerait bien à l'auberge sans encombre, puisqu'elle pourrait la raccompagner. Mais il fallait parfois se méfier de ses certitudes. Les deux demoiselles décidèrent de pousser leur exploration, Alana s'inquiétant toutefois de se perdre, si les ramifications se développaient. Shanoa lui chuchota rassurante.

Quand on vit longtemps à l'extérieur on apprend à se repérer et à retenir les directions qu'on a prises. Je saurais me souvenir des chemins qu'on a emprunté. Et pour éviter de prendre trop de risques, si jamais on commence à aboutir à beaucoup de chemins possibles, on rebroussera chemin. L'exploration c'est captivant, mais on y passe rapidement des heures sans s'en rendre compte....

D'ailleurs, elle ne savait même plus depuis combien de temps elles étaient là, à fouiner comme des petites souris dans une nouvelle maison. Après avoir exploré le chemin de gauche qui menait à un cul de sac, elles empruntèrent le chemin de droite.... Qui leur offrait un tout autre environnement. L'odeur était insoutenable ! Shanoa grimaça en se demandant quelle créature pouvait dégager ce genre de "parfum" . Et ce détail la fit tiquer. Elle reconnaissait les odeurs des loups, des sangliers, de la plupart des cervidés et équidés, et même des ours ! Mais ce n'était aucune de ces odeurs.... Si ce n'était pas un animal qu'elle connaissait.... Qu'est-ce que c'était ?! Un grondement sourd vint à la fois répondre à sa question, et réveiller les deux feus-follets.... Qui se figèrent tout autant que le reste du groupe, face à l'immense masse qui se dressa devant eux. Shanoa déglutit. Un dragon.... Elles étaient tombées dans.... La tanière d'un dragon. Elles étaient mortes. Les yeux écarquillés, et son cœur s'emballant, la démone ne put s'empêcher de souffler.

Par Dagda.... Il est absolument magnifique....

La créature lui semblait aussi mortelle que majestueuse. Malheureusement, il semblait clairement à l'elfette qu'elles allaient davantage goûter à l'aspect mortel que majestueux ! Elle ne savait que trois choses sur les dragons. Ils étaient extrêmement dangereux, et ils étaient des gardiens. Généralement de trésors mais cela pouvait être tout autre chose, comme des lieux, des éléments etc. Et enfin, ils étaient intelligents, et comprenaient très bien quand on leur parlait, même s'ils répondaient rarement. Shanoa afficha un sourire crispé par l'angoisse, et lâcha un petit rire nerveux avant de s'adresser à l'immense créature qui les dévisageait. Les feux-follets commençaient déjà à reculer doucement.

B-bonjour ! Désolée de vous déranger, on ne savait pas que les lieux étaient habités, hé hé hé.... On va vous laisser et.... OH ! UNE LICORNE VOLANTE !

Shanoa désigna un endroit situé derrière le dragon, espérant qu'il regarde derrière son épaule, et qu'il leur laisse ainsi le temps de s'enfuir. C'était une tentative clairement désespérée. Mais elle n'avait rien de mieux à proposer, et aucun présent à faire au dragon pour l'inciter à les épargner. A peine avait-elle prononcé sa phrase qu'elle avait fermement attrapé le poignet d'Alana, et qu'elle s'était élancée dans une course folle, ses pas portés par la peur.


COURREEEEEEEEEZ !!!

Les feus-follets suivaient l'elfette, éclairant ses pas et son chemin, car les malheureux ne savaient pas comment ils s'étaient retrouvés là. Et s'ils voulaient retrouver leur chemin, ils n'avaient d'autre choix que de suivre l'elfette qui semblait parfaitement savoir où elle allait. Shanoa ne lâchait pas Alana, forçant la pauvresse à suivre une cadence de course soutenue, mais l'empêchant de tomber ou de trébucher dans sa course. Il fallait qu'elles parviennent à atteindre le boyau et surtout la grotte où dormaient paisiblement les autres feux-follets. Il n'y aurait que là qu'elles seraient en sécurité. Car si le dragon ne pouvait pas les poursuivre dans le boyau, pour peu qu'il crache du feu, il pourrait les rôtir dans le boyau ! Enfin.... Cela suffirait à le ralentir le temps qu'elles s'enfuient. Car vu la taille du dragon, il pourrait très bien forcer le passage et élargir le boyau pour continuer de les poursuivre ! Tout était une question de vitesse. Shanoa courrait vite, mais est-ce que ce serait suffisant ?

HRP:
Ha ha ha ha magnifique mort de rire ! Ne t'en fais pas, je suis sûre que je n'aurais pas fais mieux ! En tout cas moi ça m'amuse beaucoup ce genre de situation. C'est le genre d'imprévus qui rajoute vraiment du piment à l'histoire Razz ! Je laisse le soin à Eliana de jouer le dragon, et de décider si on survit et si on arrive à s'enfuir ou pas XD !

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Aradan Eliana le Sam 1 Déc - 17:01

Selon la légende, les dragons seraient gardiens de trésor et vivraient très longtemps. Et si, dans les temps anciens, ces ancêtres gardaient effectivement des artefacts ou des objets des plus précieux, Enorim  avait simplement trouvé une grotte confortable pour se reposer de sa longue année de chasse. Étant l'un des derniers de sa race, il s'était fait très discret afin  de pouvoir chasser du grands gibiers autant qu'il le pouvait. Ensuite, après avoir erré dans le ciel à la recherche d'une tanière, le dragon avait finalement trouvé cette grotte profonde et humide, loin de la civilisation des hommes. Son souffle était régulier et paisible, son grand regard vert était clos, une fine fumée sortait de ces naseaux. Plus petit que ces aïeux, mais tout de même très imposant pour tous êtres commettant la folie de l'approcher, il possédait de ravissantes écailles d'émeraudes, ses ailes étaient allongées et dorées,ses pattes larges, ornées de nobles griffes acérées.

 Il était en soi majestueux et magnifique, mais oh combien terrifiant pour la petite elfe et la délicate humaine qui s'était aventurée par hasard jusqu'à sa tanière si paisible. Si elles avaient gardé le silence et s'étaient retirées sans bruit, le dragon n'aurait pas daigné ouvrir un œil, mais voilà, la voix claire le réveilla en sursaut  et tous ses muscles bien découpés se contractèrent de nervosité. Il détestait tout ce qui était humanoïde, car c'était autant les elfes que les humains qui avaient chassé les siens. Par cruauté, et ignorance,ils les avaient pratiquement tous exterminés, même si certains les avait épargné pour mieux les chevaucher ou faire des alliances avec eux en temps de guerre. Or, ce temps-là était bien loin et à présent, à l'exemple de toutes les espèces anciennes et rares, le dragon ne faisait que survivre. Ce fut donc la survie qui lui fit lever la tête pour mieux observer qui osait le déranger et lui fait à croire qu'une licorne volante était en arrière de lui. En guise de réponse, Enorim émit un grognement sourd et contre toute attente, il répondit en ancien gaélique:

-An toir thu dhomh airson elf crazy, beag? Chan eil na h-unicorns itealaich ann, ach an fheòil grilled, tha ...(Me prends-tu pour un fou, petite elfe? Les licornes volantes n'existent pas, mais la viande grillée, oui...)


Enorim eut un petit ricanement et prenant une profonde inspiration, sa gorge s'illumina et ouvrant la gueule, un dangereux jet de flammes. Heureusement, la jeune elfe eut la présence d'esprit de s'enfuir avec sa compagne, évitant in extrémiste de se faire réduire en méchoui alléchant. Habituellement, Enorim ne s'attaquait pas aux hommes sans bonne raison, mais voilà les deux femmes avaient découvert sa tanière et si les hommes apprenaient où il se trouvait, ils risquaient de venir avec leur armée pour le chasser. Ignorant que l'elfe et l'humaine avait le point en commun d'être des voyageuses solitaires et sans attache, le dragon ne prit pas le risque de les laisser fuir aussi facilement. Se levant sur ses  quatre pattes , il décida de les poursuivre jusqu'au boyau et puissant dans sa réserve de carburant interne, il lança un second jet de flammes suffisamment fort pour noircir la pierre. Encore une fois, le feu n'atteignit pas les deux femmes, car elles courraient à une vitesse qui vint impressionner le dragon, même si au fond, il était frustré d'avoir manqué ses cibles. Étant donné que créer du feu lui demandait énormément d'énergie, il cessa donc une telle attaque défensive et privilégia plutôt sa force.

 Arrêtant de les poursuivre, il vint ébranlé de son corps une parois rocheuse provoquant ainsi un grondement terrifiant. Une avalanche de roches vint alors déboulée devant Shanoa et Alana, bloquant par le fait même leur fuite. Elles se trouvaient alors au piège entre le dragon et un mur de pierres qui les empêchaient de retourner à l'entrée initiale de la grotte. Bref, elles étaient vraiment dans le pétrin et ce n'était pas peu dire.Le grand reptile gronda sourdement puis son regard aux pupilles de chat se posa sur le luth de la barde rousse. Enorim émit alors un étrange bruit, qui pouvait faire pensé à un son d'être humain ému. La jeune femme avait dans ses petites mains un objet précieux et très attirant. Un objet qui valait la peine d'être gardé par nul autre que lui, noble descendant des grands dragons qui avaient de génération en génération garder des trésors sacrés. Le dragon fut alors confronté à deux choix,celui de calciner ces malotrus et de les dévorer quand il aura faim, mais voilà, il risquait de détruire ce luth par la même occasion. Ou bien, de négocier pour obtenir ce même instrument musical, mais rien n'était certain qu'elles ne le livrent pas  après, si Enorim décidait de les libérer. C'était là un dilemme difficile et le choix n'était pas aisé à faire, alors il décida de se coucher et il croisa ses grandes pattes avant l'une sur l'autre avec élégance. Penchant légèrement la tête ,  il dit en langue commune:
  

- Soyez chanceuses que j'ai mangé récemment, car je vous aurais dévoré sans hésitation. Ma faim peut donc attendre...pour l'instant. Le dernier mot avait été dit avec une pointe d'humour noir.  Vous voilà bien prise et je doute guère que quelqu'un vienne vous sauver. Sauf si bien sûr cette personne est aussi folle et imprudente que vous, mais elle risque d'avoir beaucoup de difficulté à trouver l'autre sortie de ma tanière. 

Il y eu un second ricanement rauque, le dragon pencha sa tête de l'autre côté, son regard scruta attentivement ces nouvelles venues. 

-Seule moi en connait l'accès, mais je serais à mon tour bien imprudent de vous la révéler, car les dires vont vites et par conséquent, je risque d'être bientôt assiégé par une armée si je vous laisse partir ainsi... Je serais plutôt enclin à vous garder en réserve pour la fin de l'hiver, mais voilà, n'ayant rien pour vous alimenter, vous risquez de mourir de faim et votre chaire se décomposera, ce qui donne très mauvais goût à la viande, même grillée. Alors  que devrais-je faire? Je me le demande...il est certain que ce précieux luth m'aiderait à prendre une décision plus éclairée...




hrp:
Hahaha! Pauvre Al...était-ce vraiment de la malchance ou de la chance? C'est dure à dire, car des dragons, c'est extrême rare d'en croiser, et dans ce cas-ci, de leur parler. Enfin, voilà, j'ai répondu et cela me fera plaisir de le jouer pour un poste ou deux, tout dépend de comment vous allez le convaincre de vous laisser partir! Twisted Evil  En espérant que cette réponse de MJ vous plait. Wink 
avatar
Aradan Eliana
L'imposteur/ Fonda

Messages : 311
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Alana O'Connor le Ven 7 Déc - 5:26

Mais qu'est ce qui avait pris à l'elfe de mentir à un dragon? Surtout une chose aussi éhontée que cela. Mais la barde n'eut guère le temps de poser la question. La jeune femme l'avait prise par la main et l’entraînait dans une course folle en direction de la petite cavité par laquelle elles étaient arrivées. Shanoa courait comme une folle et heureusement qu'elle lui tenait la main. Sinon, elle serait sans doute tombée, ou alors, elle aurait fini grillée. Mais alors qu'elle pensait voir le bout du tunnel, et ce n'était pas qu'une image, des pierres s'effondrèrent, bloquant le passage. C'était peut être ce qui était arrivé de l'autre coté. Mais elle n'allait pas pouvoir vérifier tout de suite cette théorie.

Le dragon déclarait vouloir les manger. Peut être plus tard. En tout cas, s'il fallait passer à coté de lui pour trouver une autre sortie, elles n'allaient pas pouvoir le faire tout de suite. La créature ne semblait guère de bonne humeur donc, mais au moins, elle était disposée à parler. Et si elle avait envie de communiquer, il y avait peut être moyen de la faire changer d'avis et qu'elle ne les croque pas toute les deux. Bizarrement, il commence à parler d'une armée. Craint il d'être attaqué. Alana ne connaît que les légendes sur les dragons, et pour cause. Elle n'a jamais pu en croiser jusqu'à présent et s'en serait peut être bien passé.

«Pourquoi seriez vous assiégé par une armée. Je pense tout de même qu'il y a assez d'animaux dans la forêt pour vous nourrir. A moins que les légendes soient vraies? Vous mangez les jeune femmes?»

Elle voyait un peu rouge dès qu'on lui parlait de son luth avec ce genre de regard. C'était le seul objet auquel elle tenait, celui dont elle ne voulait se séparer sous aucun prétexte. Alors, la timide rousse devenait un peu plus audacieuse, voir même parfois agressive. Elle fit un pas en avant, jetant un coup d’œil à l'elfe, lui demandant silencieusement d'essayer de ne pas empirer les choses. Elle ne savait pas si elle serait compris et si Shanoa en serait même capable. L'espion n'avait il pas dit que c'était une guerrière? N'aurait elle pas envie de se battre?

«Ecoutez, nous sommes désolées de vous avoir dérangé. A l'origine, nous étions venues nous abriter de la pluie. Nous ne pensions pas que la grotte était habitée.
Si vous nous laissez partir, vous n'entendrez plus jamais parler de nous.»

Malgré tout, instinctivement, elle se sera contre l'elfe et eu un petit pincement au cœur pour les deux feux follets embarqué dans cette galère malgré eux, alors qu'ils dormaient gentiment tout à l'heure.
avatar
Alana O'Connor

Messages : 83
Date d'inscription : 07/02/2018

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Ven 7 Déc - 7:00

En d'autres circonstances, Shanoa aurait bien répliqué au dragon qu'elle faisait ce qu'elle pouvait au vue de la situation, mais ce dernier s'enflammait, et elle préféra la survie. La pauvresse courait à en perdre haleine, donnant du fil à retordre au dragon.... Qui se décida à les prendre au piège en provoquant un éboulement. Shanoa était rapide, très rapide. Beaucoup plus qu'aucun humain ne pourrait jamais l'être. C'était d'ailleurs grâce à cette rapidité qu'elle avait pu esquiver les flammes du dragon. Mais beaucoup oubliait les désagréments d'une telle vitesse, dont les avantages pouvaient rapidement se muer en véritable problème. Ici, sa vitesse lui avait donné un élan, une sorte de force d'inertie naissante, qui certes lui permettait d'avancer vite.... Mais hélas pas de s'arrêter aussi vite ! Shanoa lâcha la main d'Alana pour éviter de l'entraîner avec elle tout droit vers les rochers. En temps normal, elle aurait pu user de son élan pour faire un bond en arrière et éviter la collision. Mais le plafond avait bien trop de stalactites pour lui permettre ce genre d'acrobatie. Elle freina donc des quatre fers réduisant au maximum sa vitesse et tendant les mains en avant pour amortir de choc. Il y eut un "SBAM", Shanoa percutant les rochers, avant de finir par terre sur le dos !

HMPF !

Il y avait eu un joli choc, mais heureusement pour l'elfette rien de grave. Elle était tout juste légèrement étourdie. Elle se releva rapidement massant sa tête en ronchonnant avant de devoir faire de nouveau face au dragon. A ce moment précis, elle était persuadé qu'il allait jouer avec elles comme un chat avec une souris avant de les dévorer.... Mais selon lui, elles n'étaient pas prévues au menu.... Temporairement. L'elfette grimaça et déglutit face à l'humour particulier du dragon. Lorsqu'il parla d'une personne aussi folle et imprudente qu'elles, la perle ne put s'empêcher de penser immédiatement à Bryan, dont les récents exploits avec un loup-garou lui valait d'être répertorié dans cette catégorie ! Mais le dragon avait raison, jamais il ne les trouverait ici.... Et ce n'était pas plus mal. Même s'il avait été là, Bryan n'aurait rien pu faire pour les sauver. Inutile de rajouter d'autres victimes.... Alors qu'elle cherchait activement un moyen de se sortir de là, le dragon vint faire preuve de son intérêt pour.... Le luth ?!  La perle resta pantoise un instant avant que Alana ne décide de prendre les devants. Shanoa en fut agréablement surprise. Avait-elle une idée ? Un plan ? Mais elle déchanta très rapidement en entendant les premières paroles de la barde. Elle fut si abasourdie qu'elle lui lança un regard incrédule levant légèrement les mains face à l'incompréhension qu'elle lui inspirait.


~Mais.... elle est débile ou bien ?! C'est quoi qu'elle n'a pas compris dans "Vous avez de la chance que j'ai déjà mangé sans quoi je vous aurais dévoré" ?!~

Mais une évidence vint alors éclairer la lanterne de l'elfette. Alana n'y connaissait juste rien en dragon, et dans sa naïveté, elle devait avoir du mal à réaliser qu'une créature pouvait aisément bouloter des jeunes femmes. La perle n'était pas une experte draconique, mais elle avait au moins les grandes lignes. Profitant du fait qu'elle était proche de la jolie rousse, elle lui précisa.

Un dragon mange de tout. Animaux ou humains, c'est pareil pour lui, ça reste du gibier. C'est un peu comme s'indigner qu'un chasseur tue des biches pour les manger.... Cela n'a pas trop de sens. Même s'il est généralement plus confortable pour eux de chasser des bêtes. Les animaux se réunissent rarement en armée pour chasser les prédateurs qui piochent dans leur rang.

Elle ne voulait pas l'effrayer encore plus, enfin si cela était possible, mais elle ne voulait pas non plus que la barde se fasse de faux espoirs. Mais il en fallait plus pour décourager la barde qui se lança alors dans des négociations ! Qui achevèrent l'elfette qui observait dépitée la barde. Elle était résolument trop naïve ! C'en était à peine concevable pour la démone. Elle croyait vraiment qu'en disant "pardon, laissez-nous partir s'il-vous-plaît, on dira rien promis !" cela suffirait à convaincre un dragon ? Finalement, peut-être que c'était l'elfette qui devenait folle.... Mais une chose lui semblait certaine. Il allait en falloir beaucoup plus pour convaincre cette montagne écailleuse de les épargner. Elle prit une profonde inspiration et fit de nouveau face au reptile.

Il est vrai que les humains ont tendance à ne pas apprécier à servir de gibier. Cela dit.... Il y a pourtant eu des disparitions d'humains dans la région. Et pour cause, ce n'est pas les créatures qui manquent dans le coin, entre les succubes et les loup-garou, il y a matière ! Eux ont fait des ravages, connus qui plus est. Alors pourquoi les humains n'ont pas levé une armée pour combattre cette menace avérée ? Surtout qu'il est plus facile d'occire un loup-garou qu'un dragon....

Elle laissa un léger temps de suspend pour que le dragon réfléchisse à ses propos, avant de poursuivre son argumentaire.

La vérité est que les humains sont en guerre.... Pour ne pas changer. Une nation étrangère a décidé de venir envahir la Gaule, et forcément les peuplades locales n'ont pas du tout apprécié. Aussi, tous leurs efforts sont tournés vers cet ennemi.... Qui représente à l'heure actuelle un danger beaucoup plus immédiat et concret, qu'un dragon qui ne demande rien à personne, pour peu qu'on lui fiche la paix.

Une fois encore, la perle laissa un peu de temps pour que le dragon assimile ce qu'elle venait de dire, avant de finalement conclure.

Aussi.... Nous ne représentons aucune menace réel pour vous. Par ailleurs, je doute que qui que ce soit accorde la moindre valeur à notre parole. Qui croirait une barde itinérante, inconnue de tous, et qui affirmerait qu'elle a pu croiser un dragon dans une grotte, et en plus en ressortir vivante ? Personne.... Quant à moi.... Je pense que mon apparence parle d'elle-même. On ne refusera pas juste de me croire, mais même de simplement m'écouter.... Si on ne me prend pas en chasse pour m'exterminer. Je n'ai pas meilleure réputation qu'un dragon.... Vous avez déjà mangé, et vous ne pouvez nous conserver pour votre prochain repas. Nous tuer ou nous garder ici ne vous servirait pas à grand chose....

Pour une fois, Shanoa n'avait pas eu besoin d'inventer d'histoire. Elle s'était contentée d'être pragmatique et logique. Mais est-ce que cela serait suffisant ? Elle en doutait très fortement. D'un coup d’œil rapide, elle observa les deux feux-follets. Ils commençaient à s'agiter nerveusement.... Non pas à cause du dragon, car eux ne craignaient rien de lui. Un dragon n'aurait aucun intérêt à les dévorer, s'il y parvenait d'ailleurs. Mais parce qu'ils avaient été séparé de leur groupe, et qu'on avait à la fois bloqué le seul chemin qui pouvait les ramener aux autres, mais aussi leur seul guide. Shanoa savait qu'il ne fallait pas provoquer la colère des feus-follets. Mais elle ne savait absolument pas ce qu'il se passait lorsque cela arrivait. Cela dit, c'était peut-être leur sortie de secours. Avec un peu de chance, ils pourraient provoquer une distraction suffisante pour leur permettre de fuir. Certes la perle ne savait pas où était l'autre sortie précisément. Mais elle savait qu'en faisant demi-tour pour se retrouver là où elles avaient rencontré le dragon, elle trouverait un passage vers le reste de la grotte. Et parmi eux, il y en avait un vers la sortie. Elle savait qu'en termes de réussite, les chances étaient très maigres. Mais c'était mieux que rien. Autant saisir la moindre opportunité et essayer de gagner du temps !

Pour ce qui est de ce luth.... Sans son musicien pour en jouer ce pauvre instrument ne vaudra pas plus qu'un bout de bois joliment taillé.... Vous ne pourriez même pas essayer d'apprendre par vous-même, vos griffes trancheraient les cordes.... Et même si vous désireriez garder Alana pour qu'elle vous en joue un morceau de temps en temps, comme vous l'avez dit plus tôt, elle finirait très rapidement par mourir de faim. De même que l'instrument finirait par pourrir avec l'humidité ambiante de la grotte. Ce serait du gâchis....

Tout en parlant, Shanoa se tenait prête à saisir de nouveau la main d'Alana. Dès que les feux-follets le lui permettraient, elle se mettrait de nouveau à courir comme une dératée pour s'enfuir loin d'ici, et emmener la barde avec elle. Tout était une question de temps.... A voir si son discours allait suffire au dragon.

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Aradan Eliana le Jeu 13 Déc - 19:24

Le dragon fixa la jeune rousse d'un air presque perplexe tout en pencha légèrement sa tête sur le côté. Après un court silence, il émit un grognement ressemblant à un étrange ricanement et s'avançant  son énorme museau écailleux, il répondit :

-Je dois avouer que j'ai toujours préféré les femmes dodues aux jeunes femmes maigres, mais il est vrai que le gibier ne manque pas dans cette forêt. Un peu plus et je pourrais me vanter d'être "gibiervore", vu qu'il y a fort longtemps que je n'ai mangé d'humain... mais il semblerait que ce temps est révolu et que mon menu sera bien différent, ce, tantôt.

Vraisemblablement, les dragons étaient capables d'humour, surtout celui-ci, qui venait non seulement d'insulter l'apparence des deux femmes, mais en plus il leur promettait par une noire plaisanterie de les manger d'un jour à l'autre. Une étincelle railleuse éclaira son regard effilé tandis que la barde possédant l'objet précieux promettait de ne rien dire s'il les laissait partir.
 

-Oh, petite humaine, je préfère ne plus entendre parlez de vous dans mon estomac que vous savoir courir la forêt à l'extérieur...

Décidément, le dragon avait de l'esprit et au fond, la fine étincelle malicieuse éclairant ses yeux prouvait qu'il s'amusait, chose qui lui était arrivé depuis de nombreuses années. En fait, le temps et la vieillesse amenait son lot d'ennuis et il se lassait de ne pouvoir discourir avec personne. Alors, voilà que ces petites dames étaient venues le déranger et si tout à l'heure, il avait eu réellement l'envie de les brûler vif, voilà qu'il se prit à trouver leur présence divertissante, voire agréable. Or, s'il se moquait bien de la rouquine avec ses questions innocentes, l'expression de son regard changea aux longues paroles de l'elfe. 

Ah, que voilà une elfette ayant de l'esprit. Il est vrai que les elfes ont cela de différents des humains, ils sont plus clairvoyants et futés. Pensa le dragon en l'écoutant attentivement, dans un silence qui pouvait paraître pesant, même si pour lui, c'était son quotidien. Autour de lui, les feux follets s'agitaient nerveusement, mais il ne leur accorda  aucune d'attention. Le pire qu'ils pouvaient faire c'était de scintiller pour appeler à l'aide, mais voilà, ils étaient au cœur d'une montagne de pierres, sans autre habitant que lui. Personne ne viendrait les sauver, sauf si le dragon décidait de les laisser partir, mais bien sûr elles devaient être convaincante. Très convaincante...Un autre silence suivit et enfin, Enorim répondit soudainement ombrageux à l'explication méticuleuse de Shanoa:

-Oui, j'ai sentis la seconde conjonction, son énergie fut très vif et abrupte. Récemment, j'ai aperçu l'une de ces viles créatures rodés dans ma forêt et j'ai bien failli la chassé, mais je me suis ravisé. Les dragons mangent de manière varié, mais pour ma part, je n'aime pas me nourrir d'être maudits ou diaboliques. Leur chaire n'est point bonne, mais si je puis, j'en tuerais quelques une pour conserver mon droit de chasse. Je tiens à mon gibier. Enorim pencha alors sa tête de l'autre côté, son regard se fit réfléchir, il écarta légèrement sa gueule, montrant ainsi ses dents acérées.   Mais votre question est intéressante. Habituellement, les hommes tuent tout ce qu'ils ne comprennent pas, ce qui est différent d'eux et qui s'avère une menace. Voilà pourquoi ceux de ma race ont été pratiquement exterminé. 


Une étincelle triste fit luire son regard limpide, mais elle fut de courte durée, déjà, la dureté revint à la charge, comme si ce soudain souvenir douloureux avait ravivé sa haine.

-Les hommes et les elfes! Vous n'êtes juste bon pour faire la guerre! Pour détruire tout ce que cette terre nous a offert! Oh que le temps était grandiose quand les dragons régnaient dans le ciel, protégeant les habitants en échange de trésors et de gibiers délectables! Oui, c'était la belle époque! Enorim soupira avec nostalgie, de ses naseaux sortirent une fine fumée. Mais ce que vous m'apprenez là ne m'étonne guère et c'est ce qui expliquerait ces étranges campements qui s'étend de plus en plus, détruisant forêts et faisant fuir les animaux. Ainsi va la guerre entre les hommes! Argh... si pour l'instant ils ne s'intéressent pas à moi, cela ne devrait pas tardé...les hommes se sont toujours servi des dragons pour accomplir leurs noirs desseins et remporter la victoire sur leurs ennemis! Rares sont ceux qu'on pouvait appelé des amis...

 Shanoa souleva alors plusieurs points qui l'obligèrent à réfléchir. Si cette nation étrangère ou la civilisation celtique se tournaient vers lui pour l'asservir, très peu croirait effectivement une elfe noire et une barde aussi ignorante que celle-ci. Les dragons étaient rendus un mythe pour la majorité, une espèce disparue et c'était pour cela que ces majestueux reptiles avaient réussi à survivre...du moins, ceux qu'ils restaient. Par contre, comme tout être intelligent et méfiant, Enorim fut prit d'un doute. Qui sait si elle disait la vérité? Il faillit bien la croire, mais voilà...comment se faisait-il qu'une elfe noire et une humaine était alliée? Est-ce que ces deux espèces s'étaient ligués contre la nation étrangère? Depuis aussi loin qu'il se souvienne ces deux races étaient ennemis et pourtant, en fixant d'un regard perçant les yeux d'azur qui le dévisageaient, il ne vit aucune trace de mensonge, ni de vilenie. D'autant plus, l'elfette se montra à nouveau logique et brillante en parlant du luth convoité. S'il lui paraissait précieux, il était en effet fait en bois. Dans cette grotte, l'instrument perdra effectivement de son superbe, vu le taux humidité qui faisait luire ses écailles. En cela, l'elfe avait bien raison! Le dragon émit un grognement irrité et il se releva de toute sa grandeur en grondant:

-Tu es trop intelligence pour une créature aussi frêle! L'intelligence est une chose très dangereuse!!! 


Menaçant, et un brin paranoïaque,  Enorim grogna à nouveau, tout en envoyant balader un feu follet d'un coup de patte qui avaient osé s'approcher de son faciès.  Sans crier gare, les autres alors se prirent à flamboyer et s'ils avaient été quelques un, il semblait au dragon qu'ils s'étaient multipliés pour mieux l'aveugler un momentanément. Telle un nuage de mouches enquiquinant une grosse vache, le dragon oublia un instant ces proies pour se débarrasser de coups de pattes les petits esprits, oreilles des arbres. Voilà un étrange pouvoir qu'Enorim ignorait sur eux. Cette multiplication était nulle autre qu'une illusion mentale, mais c'était assez puissant pour tromper un tant soit peu le dragon...Pour Shanoa et Alana, il était temps à présent de fuir et vite!
avatar
Aradan Eliana
L'imposteur/ Fonda

Messages : 311
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Shanoa le Dim 23 Déc - 19:08

Dès que Shanoa vit le dragon être distrait par.... Elle ne savait pas trop quoi, elle ne perdit pas une seule seconde. Elle attrapa de nouveau la main de Alana et reprit sa course folle. Elle se faufila derrière le dragon, et fonça aussi vite que ses jambes pouvaient la porter. Privée des feux-follets, la démone ne pouvait se fier qu'à sa vision nocturne, qui n'était pas aussi développée que celle des elfes noirs. Elle devrait s'en contenter, car de toute manière elle n'avait pas le choix. Elle se concentra à son maximum, essayant d'ignorer les grondements sourds et rageurs du dragon. Pas de temps à perdre ! Elle fila à toute vitesse, traversant la salle où elle avait rencontré le dragon, et s'engouffrant dans plusieurs boyaux avant d'aboutir dans une salle avec plusieurs couloirs. La démone s'arrêta, se demandant quel chemin choisir. Elle le savait, il n'y en avait qu'un qui la mènerait à la sortie. Mais voilà, cela faisait des jours et des jours qu'il pleuvait. Et l'odeur de la pluie et de la terre mouillée émanait d'un des passages.


~Que Dagda soit avec nous....~


Sans réfléchir davantage, parce que de toute façon, elle n'en avait plus le temps, Shanoa se remit à courir. Elle n'eut pas besoin d'atteindre la sortie pour se rendre compte qu'elle avait fait le bon choix.... Car voilà que le dragon se mit à hurler davantage, et la grotte se mit à trembler. Était-ce parce qu'il courrait sans ménagement, ou continuait-il de frapper les murs pour essayer de les ensevelir, elle y réfléchirait plus tard. Car à présent, elle voyait la lumière au bout du tunnel ! Mais comme pour l'empêcher de se réjouir trop vite, un morceau de plafond se détacha sous les secousses, et tomba en plein sur la tête de la démone.


Kzzzzsssssssh !!


Shanoa poussa un juron, mais ne s'arrêta pas pour autant. Elle pouvait sentir le sang chaud commencer à perler sur son visage. La douleur était là mais elle ronchonnerait plus tard. La blessure pouvait sembler anodine, mais..... C'était une blessure au visage. Et les blessures au visage avaient la désagréable manie de saigner énormément pour pas grand chose ! Rapidement, la démone dut fermer son œil, et se retrouva encore plus restreinte dans sa vision ! Et le dragon qui en plus commençait à les rattraper.... Elle ne pouvait pas échouer, elle ne pouvait pas mourir alors qu'elle voyait la lumière du jour dehors, droit devant ! La clarté du jour lui permit de voir un peu plus en détails ce qui se dressait sur son chemin. Elle remarqua une colonne de pierre qui semblait très fragilisée par l'érosion. Pour l'elfette, c'est un cadeau de Dagda ! Le petit coup de pouce divin pour l'encourager à ne pas abandonner ! Shanoa dévia légèrement vers la colonne et flanqua un coup de pied dedans avant de reprendre sa route. La colonne se mit à trembler, à gronder, et elle s'effondra juste devant les pattes du dragon, forçant ce dernier à ralentir pour surmonter l'obstacle. C'était tout ce dont elles avaient besoin pour retrouver l'avance qui leur manquait. Mais le dragon sembla encore plus furieux, et la démone sentait qu'il n'allait pas tarder à essayer de les cramer. Mais c'était trop tard.... Déjà la lumière extérieure l'éblouissait, et elle sentait le changement de température.... Elles étaient dehors.

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 191
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique adoucit les mœurs [Shanoa]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum