Celtes

<blockquote>Les feux follets veillent sur les forêts et ses habitants; petites flammes colorées et silencieuses, éclairant les voyageurs dans la nuit. Plusieurs croient qu'ils sont des esprits malins ou des âmes en peine venues hanter les forêts, les marécages ou les cimetières. Or, les elfes, les fées et toutes les créatures magiques les utilisent comme messagers, les feux follets sont les oreilles et les yeux des arbres. N'ayez pas peur si vous en croisez un, cela ne brule pas, mais surveillez votre langue fourchue.</blockquote>

Scénario II: Le spectre

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Aller en bas

Scénario II: Le spectre

Message  Eliana le Dim 30 Sep - 18:42

 







Oui, les druides ont prédit une seconde conjonction des mondes et celle-ci se fait sentir jusque dans les os. Avec elle est venue une terrible tempête, une pluie torrentielle qui s’est abattue sur le territoire celte pendant plusieurs jours. Heureusement, celle-ci s’est calmée, mais cela à forcer maints voyageurs à se réfugier dans des auberges isolées des oppidums. C’est dans l’une d’elle que l’histoire commence, plus propre au cauchemar qu’au  conte de fées.   Ce gîte aurait pu paraître très chaleureux à une certaine époque, mais il y règne à présent une atmosphère lugubre. Entourée de forêt, le bâtiment est assez grand, construit en pierre et il possède deux étages, l’un pour manger et l’autre pour y dormir. Dans la pièce principale, seule la cheminée  inspire de la sécurité et un peu de chaleur, car le reste est sombre et une énergie désagréable envenime l’atmosphère. 


 Très peu de clients sont présents, à part un homme vêtu de peau qui a une allure de chasseur et une serveuse qui travaille depuis peu pour l’aubergiste. Celui-ci a un air morne et triste, comme si un terrible passé pèse sur ses larges épaules et il ne peut s’en défaire.  Il salut à peine les voyageurs qui se présentent pour se protéger de la pluie, qui a diminué d’intensité depuis à matin. Déjà, la pleine lune apparaît dans son mirage, ce qui rappel un souvenir terrible à l’aubergiste. Sombre, il continu en silence à nettoyer ses verres, tout en faisant signe à sa nouvelle serveuse, une magnifique jeune femme aux cheveux d’ébène et aux yeux améthyste, de servir les nouveaux venus. Celle-ci s’empresse d’obéir, tout en lançant un sourire aguicheur aux hommes présent, surtout aux plus jeunes d’entre eux. D’un beau sourire, elle  dit au chasseur en lui servant une assiette de sanglier :


-          C’est une  température très mauvaise pour chasser, n’est-ce pas?

-          Très. Disons que je ne tiens pas à traîner dans les bois, surtout avec le loup que j’ai aperçu l’autre fois. 
-          Un loup?
-          Oui, enfin je crois…je n’ai pas très bien vu, mais j’ai rarement vu de bêtes aussi grosses.
-          Hum…croyez-vous qu’il pourrait s’agir d’un des loups qui la tuer?
-          Qui donc?
-          Et bien…vous savez…elle


Elle fit un signe discret vers l’aubergiste qui était perdu dans de sombres pensées. Comprenant, le chasseur haussa les épaules et ne voulant pas trop abordé le sujet, il répondit :


-   Je l’ignore, mais je n’aime mieux pas trop savoir. Cette histoire me donne à chaque fois des frissons sans le dos. 
-  À moi aussi…avoua la serveuse en frissonnant légèrement, sans dissimuler pour autant son excitation. Elle entendit alors la voix de son patron la ramener à l’ordre. Avec regret, elle délaissa sa conversation avec le chasseur pour aller servir d’autres clients. 


À savoir


  • Dans la forêt d'Ardenne, vous arrivez tous à l'auberge afin de vous abritez de la pluie qui fait rage dehors. C'est le soir, la pleine lune transperce les nuages de sa lumière.
  • Vous êtes invités à questionner les gens déjà en place.

 
Les consignes à respecter lors du scénario


  • Il n'y aura pas d'ordre de réponses.Vous êtes libres de répondre selon votre inspiration!
  • Afin d'assurer une fluidité lors du scénario, nous vous demandons d'écrire des réponses de maximum 600 mots. 
  • Prière d’interagir entre vous vu qu'il s'agit d'une quête collective. 
  • La prochaine relance sera dans la nuit du lundi 8 octobre.


Bon jeu!  Calinou


Dernière édition par Eliana le Dim 14 Oct - 17:43, édité 2 fois
avatar
Eliana
Fondatrice de Celtes

Messages : 297
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Bryan Ludhael le Mar 2 Oct - 20:57


-Saleté de pluie! Maugréa Bryan  en accélérant le rythme de Gaël qui tirait une petite charrette transportant en arrière Shanoa et Alana.  Quelques semaines plus tôt, celle-ci avait suivi son amoureux à son insu jusqu’en Gaule pour le retrouver et en pleine mission, la barde était tombée sur  l’espion et l’elfette.


Face à cette rencontre inusitée et imprévue, le Gaulois avait éprouvé à la fois de la colère  et une grande joie de la voir là. À vrai dire, il avait hésité entre la secouer comme un prunier et l’embrasser passionnément, mais voilà, la présence de Shanoa avait rendu ses retrouvailles très délicates. Disons que pour protéger la femme qu’il aimait, Bryan n’avait parlé d’elle à personne, pas même à son élève, à qui il avait prétendu avoir perdu tous ses proches. La présence même d’Alana démentait son dire et rusée comme elle était, Shanoa avait probablement très vite compris le lien qui existait entre le beau ténébreux et la jolie rouquine.  En fait, cela avait été impossible de le cacher vu les différentes émotions qui avaient animé  le visage de l’espion cette nuit-là.  Quoiqu’il en soit, les deux femmes eurent tout le temps d’apprendre à  se connaitre, vu que Bryan avait décidé de revenir en Armorique avec elles. Pour se faire, il avait voulu prendre un raccourci à travers la forêt d’Ardenne, mais une pluie torrentielle s’était déclenchée, rendant leur voyage plus que pénible. Ce fut donc avec un soulagement certain que l’espion aperçu une auberge au loin.

-     Nous allons pouvoir y loger pour la nuit. J’espère que cette tempête va cesser bientôt! Dit le gaulois à l’adresse de ses compagnes de route.


Bien que d’apparence sombre et lugubre, Bryan fut soulagé de sentir la chaleur du feu de la cheminée éclairée la pièce principale. Faisant signe à Alana et à Shanoa, il se dirigea expressément vers la table la plus proche du feu de foyer, tout en faisant signe à une serveuse qu’il voulait commander. Or, la belle noiraude était en train de discuter avec un chasseurd'une certaine histoire mystérieuse et visiblement horrifiante.  Essorant sa cape, Bryan prêta l'oreille jusqu'à temps qu'il croise le regard violet de  la serveuse. Bryan  ressentit alors un trouble très étrange…il n’avait jamais vu de femme aussi séduisante et envoûtante que celle-ci. La  serveuse semblait en être tout à fait consciente, car elle lui adressa un sourire des plus aguicheurs. Pendant une fraction de seconde, l’espion oublia sa commande, puis sentant le regard d’Alana et de Shanoa sur lui, il se racla la gorge en disant :


-  J’aimerais commander pour moi et ses deux demoiselles. Pour ma part, je voudrais une bière de cervoise et une cuisse de poulet. Essayant de ne pas perdre contenance devant le charme irrésistible de l’inconnue, il tourna son attention vers Alana et Shanoa : Commandez ce que vous voulez, c’est moi qui paie ce soir.


Disant cela, il déposa sa joue contre ses jointures tout en essayant d’éviter le plus possible le regard améthyste, mais rien à faire, Bryan ne pouvait s’empêcher de la fixer. Elle avait quelque chose de plus que séduisant,mais bien d’obsédant…Il en avait même oublié la présence d’Alana…

_________________
avatar
Bryan Ludhael
Le loup noir

Messages : 165
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Légende
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Shanoa le Mer 3 Oct - 5:25

Shanoa ruisselait littéralement, les pluies diluviennes de ces derniers jours n'avaient pas laissé le temps à ses vêtements de sécher et ils étaient gorgés d'eau. Sa cape lui semblait bien lourde à présent, et les différents tissus de ses vêtements lui collaient à la peau. En plus sa chemise était écrue, et à présent qu'elle était mouillée, elle avait eu la mauvaise idée d'être un peu trop transparente au goût de l'elfette ! Sa peau étant sombre, on ne pouvait pas louper l'effet plus que saisissant qu'offrait le contraste du tissu clair sur elle.... Outre cela, la perle restait stoïque. Elle avait vécu en pleine nature enfant, vivant dehors à longueur de journée, et ce par tous les temps. Elle était donc habituée, et pourtant.... Elle avait rarement vu des pluies aussi fortes sur plusieurs jours consécutifs. Elle entendait Bryan pestait, un sourire en coin. Elle se doutait bien que pour lui et Alana, la situation devait être particulièrement pénible.


Alana.... Sa découverte avait été un choc. Shanoa était passée par tout un tas de sentiments. La surprise bien sûr, puis la colère. Bryan lui avait menti, cependant elle se doutait depuis le début qu'il lui mentait forcément sur quelque chose. Mais ce qui l'avait le plus énervé, c'était son hypocrisie. Cela dit, à présent elle connaissait deux secrets du gaulois, et ce dernier était le meilleur. Parce que là, elle pouvait l'embêter ! Elle savait que du moment qu'elle ne ferait pas de mal à la chère et tendre du gaulois, il ne dirait rien. Et si elle parvenait à faire d'Alana sa complice de ses boutades, ce serait royal ! Oui, elle allait lui faire payer ses mensonges et sa forme d'hypocrisie. Mais à sa manière....


Mais pour l'heure, son Maître leur avait trouvé une taverne où s'arrêter. Plutôt satisfaite, elle lâcha doucement un sourire aux lèvres.


Ha ? Le bain est fini ? J'ai hâte de pouvoir me sécher un peu.


Avant de rentrer complètement dans l'établissement, l'elfette tenta d'essorer un peu ses vêtements et ses cheveux.... Mais vu la trainée d'eau qu'elle laissa derrière elle en allant s'installer près du feu, ce fut en vain. A peine arrivée, la perle commençait déjà à laisser trainer ses oreilles. Elle eut de la chance, la serveuse et ce qui semblait être un chasseur en discutaient justement. Un loup qui aurait dévoré la défunte femme du tenancier ? Pas de chance pour eux. Mais quelque chose clochait pour l'elfette. Pourquoi un chasseur semblait si retourné face à ce genre d'histoire ? Cela aurait dû être une chose banale pour lui.... Mais il était l'heure de commander, et Shanoa se figea en voyant son Maître.


~Non mais.... Il est vraiment entrain de baver sur une autre femme devant Alana là ?! Mais ! Il est con ou bien ?! Ok elle est super jolie avec ses cheveux d'ébènes et... .... Minute....~


Elle interrompit ses pensées pour donner un léger coup de pied à Bryan sous la table. Pas de quoi lui faire mal, juste pour le "réveiller", avant que Alana ne finisse par lui flanquer une gifle.... Qui aurait été bien mérité.


Je prendrais un lait de chèvre chaud avec du poulet, s'il vous plaît.


Elle adressa un regard désapprobateur à son gaulois de Maître, tout en croisant les bras. Et lorsque l'envoûtante serveuse repartie, et c'est vrai qu'elle était très agréable à regarder, elle chuchota à Bryan.


Tu connais beaucoup d'humaines avec des yeux violets..... ?

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Myrddin le Mer 3 Oct - 17:00

-Hihan!
-Ah non!
-HIHANNNN
-Par Taranis! Vieille bourrique! Vas-tu avancé?!
-Hi...
-Silence! Et avance sinon je te  transforme en escargot et je te fais cuire au four! D’ailleurs, j’ai très faim!


Rien à faire, cet âne était une véritable tête de mule!  Sous ce déluge des Dieux, annonciateur d’une  seconde conjonction,  qui promettait rien de bon, mais vraiment rien de bon, lui Myrddin Wyltt était coincé avec un âne borné qui ne voulait pas bouger.  Heureusement, à travers le feuillage, dans ce sentier boueux de cochon, il venait d’apercevoir une forme dans l’obscurité qui s’apparentait à un bâtiment. Espérant que c’était une auberge, ou du moins une taverne, le druide réussit à faire bouger sa monture jusqu’à l'établissement.  Sans ménagement, il la laissa sa vieille bourrique dans l’écurie miteuse et d’un pas rapide, le vieil homme entra enfin au chaud. Quelques personnes étaient présentes, certaines toutes aussi trempés que lui. Heureusement, il avait son grand chapeau pointu qui l’avait protégé un tant soit peu de la pluie, mais reste qu’il était mouillé de sa barbe jusqu’à ses bottes. N’aimant pas salir le plancher, il prit le temps d’essuyer sur un tapis rugueux ses semelles et sans plus attendre il se dirigea vers le bar où un aubergiste à l’air morne l’accueilli. Passablement irrité par l’orage, le vieux druide marmonna :

-Eh bien ce n’est pas l’accueil qui manque par ici! Est-ce le mauvais temps qui vous rend si peu souriant ?

Oui, le vieux druide pouvait se montrer très désagréable quand il s’y mettait et il l’assumait totalement. C’est alors qu’il croisa un regard mauve si semblable à celui de sa Vivianne… La serveuse avait daigné sourire à la vieille carcasse qu’il était et ce fut suffisant pour que Myrddin ressente alors un envoûtement  soudain.  La jeune femme était si belle, si séduisante, s’en était divin. Trop divin…Écoutant d’une oreille les dires de l’aubergiste,  il marmonna  en la suivant du regard :

-Cette jeune femme est magnifique…magnifique…

En silence, son regard bleu la suivit du regard tandis que la noiraude ne cessa de tourner autour d’une table où était assit un jeune ténébreux, fort séduisant (mais Myrddin l’était plus quand il avait son âge) et deux jolies…ah tiens…tiens…une belle rousse et…Oh…que voilà quelque chose d’intéressant. Ses vêtements dégoulinants toujours sur le plancher, le druide plissa la yeux tout en admirant ce superbe phénomène qui avait détourné son attention de la serveuse aguicheuse. Une elfe noire à longue chevelure blanche…Ah non, pas exactement une elfe noire. Elle avait un teint un peu trop clair, une aura lumineuse sur sa peau. Était-ce possible…Arquant les sourcils, il murmura à l’adresse de l’aubergiste qu’il avait pratiquement oublié :

-Que voilà une espèce des plus fascinantes, vous savez? Je suis presque certain qu’il s’agit d’un fameux mélange entre un elfe noir et une Haute Elfe. Je vous avoue que c’est très rare d’en croiser… Ah si j’avais une fille,elle…

Un instant, j’ai une fille! Pensa-t-il en se souvenant d’Enora. 

-Enfin, bref…et vous, avez-vous une fille? Des enfants? 

 
Sur cette question familière, Myrddin jeta un coup d’œil à la jeune elfette puis il détourna son attention vers la séduisante serveuse, tout en écoutant distraitement l’aubergiste.  Progressivement, il se rendit compte que le pouvoir de séduction de la belle ténébreuse était tout à fait…anormal, ce qui lui mit la puce à l’oreille. Soupçonneux, il se tourna alors vers son hôte et sans trop se soucier de ce qu’il lui racontait, il demanda :

-S’il vous plait, donner moi deux verres d'eau. Un pour moi, et l’autre pour le petit gars là-bas.

_________________

avatar
Myrddin
Le druide fou

Messages : 222
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Alana O'Connor le Sam 6 Oct - 13:15

La pluie, la pluie, la pluie… Dire que tout récemment encore, la jeune femme avait été inspirée et avait composé des airs évoquant l'eau. Là, elle avait plutôt envie de revoir le soleil et de sentir ses rayons les réchauffer. Mais cela ne semblait pas être au programme du ciel. Surtout dans cette forêt qu'elle trouvait sinistre. Et puis, l'humeur de dogue de Bryan n'arrangeait pas vraiment les choses. Depuis qu'elle avait retrouvé, il était en colère, mais elle n'avait pas réellement compris pourquoi. En fait, elle en était même triste. Elle avait pensé que ça lui ferait plaisir qu'elle puisse venir avec lui quand il devait se déplacer au loin. Et ce fut pour le retrouver avec une créature bien étrange.

Depuis la rencontre avec la dryade, la rousse n'aurait jamais cru que l'espion irait se fourrer avec une de ces êtres de légende. C'était une elfe, et plutôt jolie, en plus. Non, la barde ne devait pas se mentir, elle était plus que jolie, elle était magnifique. Un pincement de jalousie avait marqué son cœur et puis, elle s'était résigné, presque trop vite. S'il préférait choisir celle là, que pouvait elle y faire? Une vague de tristesse avait donc empli sa vie et elle voyait à présent le paysage comme s'il était terni, comme si le monde avait perdu de son éclat précédent. Et puis, il y eut l'auberge.

Elle aurait dû se sentir soulagée de sentir la chaleur du feu et de ne plus subir les goûtes d'eau, mais pour une jeune femme sensible comme elle, elle eut vite fait de sentir que l’atmosphère était lourde. Et puis, Alana n'était pas sûre d'apprécier l'elfe qui les accompagnait. Son… humour? était particulier. Et puis elle avait bien remarqué que le guerrier bavait sur la serveuse devant elle. C'était comme si elle n'existait pas, à se demander s'il l'aimait vraiment. Depuis le début du voyage dans la charrette, la barde s'interrogeait beaucoup sur leur relation. Elle se rembrunit et s'enferma dans un mutisme dont pas grand chose ne pourrait la tirer pour le moment en tout cas.

Bref, ils n'étaient donc pas les seuls à avoir trouvé refuge ici. Un vieil homme avec un chapeau pointu entra peu après eux. Lui aussi remarqua la serveuse et Shanoa. Et bien, il semblait à la rousse qu'il était temps de détendre un peu l'atmosphère ou en tout cas, d'y mettre un peu de légèreté, sans trop forcer la note. Enfin, presque au sens propre vu qu'elle avait saisi son luth, précieusement protégé de la pluie par son manteau, quitte à se faire un peu plus mouiller. Elle joua d'abord quelques notes en guise de prélude et pour accorder la tonalité de l'instrument avec les lieux et l'effet légèrement apaisant qu'elle voulait donner, puis commença à jouer, de manière discrète.
avatar
Alana O'Connor
La barde rousse/ Trésorière

Messages : 88
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 46

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Eliana le Dim 7 Oct - 19:29

 






Ce regard loup et cette chevelure noire l’avaient attiré inexorablement, ainsi que ce corps de dieu que cette chemise mouillée dessinait parfaitement. Oui, entre elle et lui, c’était ce bel inconnu qui allait être sa proie. Déjà, la prédatrice avait remarqué son regard ambré braqué sur elle et sans gêne aucune, elle le soutint, d’un sourire irrésistible.
 

-Une cuisse et non pas une poitrine?
 Souffla-t-elle  en se penchant un peu, dévoilant son décolleté, sans se soucier le moindrement des deux belles créatures qui accompagnaient le guerrier. Sur ce dire provocateur, elle écouta à peine la commande de l’elfe sombre et elle fit un clin d’œil au magnifique ténébreux tout en s’éloignant d’un déhanchement prononcé. Au passage, elle sourit à un vieil homme qui semblait sur le point de baver, tandis que l’aubergiste marmonna morose :



- Je suis peu souriant, car ce jour me rappelle de terribles souvenirs.


À ce dire, le regard améthyste eut une étincelle de curiosité sadique et restant proche du bar pour préparer la commande des nouveaux clients, elle écouta la conversation entre le vieillard et l’aubergiste. À la question du druide, l’aubergiste se rembrunit et n’y tenant plus, il raconta pour la millième fois :


-Non…enfin j’avais un fils, mais il s’est enfui après avoir abandonné ma bru ici même, dans cette pièce. Cela fait maintenant un an, jour pour jour. 

Le regard brun se fit lointain et vide, sa voix était devenue un murmure sinistre : 


-Je me souviens encore de la lumière de la lune éclairant la pauvre Tamara. Son corps était couvert de griffes et de morsures...je…pardon…


La gorge nouée, le pauvre homme se servit un troisième verre avant de continuer. Ne remarquant pas que le vieillard l’écouta à peine, il continua à se vider le cœur :


-J’étais sur le choc et d’ailleurs, je crois qu’elle n’a jamais pardonné mon fils de l’avoir abandonné, car à présent, elle hante cette auberge.  J’entends parfois ses lamentations et j’ai même vu des objets tombés avec violence au sol…Ce lieu m’insupporte, mais je reste, car j’espère toujours le retour de mon fils et…


L’aubergiste se fit interrompre par le druide qui lui demanda soudainement deux verres d’eau. L’homme fronça les sourcils avec agacement, trouvant étrange cette requête et il était aussi irrité que le druide ne l’écoute pas plus que cela.  Se renfermant dans son mutisme, l’hôte servit les deux verres en question, tandis que  la serveuse s’était crispée en entendant la douce musique provenir de la rouquine qui avait sorti son luth. La  noiraude prit les assiettes tout en les déposant  brusquement sur la table en disant sèchement à la barde :


-Cessez de jouer de votre musique. Cela risque d’énerver le spectre qui hante ce lieu!



En fait, c’était plutôt elle qui était énervée, mais comme si la défunte Tamara l’avait entendu, des lamentations se firent entendre et le verre de cervoise du gaulois tomba au sol. Un frisson grisant parcourut la serveuse qui eut un petit sourire mauvais à l’adresse de la barde. Retrouvant contenance, la noiraude déposa alors sa main sur la large épaule de Bryan et elle se pencha pour murmurer à son oreille une invitation des plus effrontées. 

-Je t'attends dans ma chambre ce soir...j'espère que tu vas venir me rejoindre...

Or, la séductrice n'avait pas remarqué le vieux druide qui s'était approché avec ses deux verres d'eau...

À savoir


  • L'atmosphère est très tendue, des lamentations se font entendre. Ce sont des pleurs et des cris de jeune femme désespérée. 
  • Le comportement de la serveuse a changé en entendant la musique d'Alana. Vous ressentez de l'hostilité, à l'exception de Bryan, qui est plus que jamais envoûter par son pouvoir de séduction.  Twisted Evil

 
Les consignes à respecter lors du scénario


  • Il n'y aura pas d'ordre de réponses.Vous êtes libres de répondre selon votre inspiration!
  • Afin d'assurer une fluidité lors du scénario, nous vous demandons d'écrire des réponses de maximum 600 mots. 
  • Prière d’interagir entre vous vu qu'il s'agit d'une quête collective. 
  • La prochaine relance sera dans la nuit du lundi 15 octobre.


Bon jeu!  Dépendant affectif
avatar
Eliana
Fondatrice de Celtes

Messages : 297
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Bryan Ludhael le Mer 10 Oct - 10:10

Un coup de pied de Shanoa le fit brusquement revenir de sa contemplation manquant par trop de subtilité. Habituellement, Bryan n’aurait jamais agis de la sorte, surtout en présence d’Alana, qui malgré sa colère dû au fait qu’elle l’avait suivi à son insu, s'exposant à des dangers sans nom, l’aimait profondément. Non, quelque chose n’allait pas et d’ailleurs, au commentaire invitant de la serveuse, le gaulois n’avait pu s’empêcher d’admirer sa poitrine parfaite que sa robe moulait avec une sensualité  frôlant l’impudence. Il y avait quelque chose en cette femme qui dépassait tout contrôle masculin, même venant du plus contrôlé des espions. Sa proximité, sa chevelure noire, son sourire, ses formes, son regard améthyste, tout, mais absolument tout en elle lui brûlait les sens. Bien entendu, derrière cet ensorcellement, Bryan ressentit de la culpabilité envers Alana qui n’avait rien dit depuis leur entrée à l’auberge, se contentant de se renfermer sur elle-même, signe qu’elle était triste et blessée.  En cet instant,  l’espion aurait voulu la prendre dans ses bras et la rassurer, mais  quelque chose l’immobilisait sur la chaise. Son esprit était embrumé et déconcentré par le charme de la serveuse qui prenait un malin plaisir à marcher de façon éhonté. 
 

C’est alors que Shanoa lui posa une question concernant le regard de l’aguicheuse, il détourna son attention à contre cœur de la noiraude, et déjà il ressentit un soulagement bizarre, comme si pendant une fraction de seconde, Bryan s’était libéré d’un sortilège de luxure.
 

-Hein? Oh, c’est rare, mais il en existe. Chez les humaines, seules les femmes possèdent cet atout.  Répondit brièvement l’espion s’obligeant à garder son attention sur Shanoa, mais encore une fois, c’était plus fort que lui, ses yeux d’ambre se rivèrent vers l’inconnue qui se trouvait à présent au bar en train de préparer  leurs commandes. C’est à instant qu’il entendit l’aubergiste se confier à un vieil homme qu’il avait à peine remarqué. D’une oreille, Bryan écouta que leur hôte avait retrouvé sa bru morte, ici même, le corps déchiqueté de morsure et de profondes égratignures. Son fils s’étant enfuit, la jeune femme hanterait les lieux, d’où la raison de l’énergie lourde et déprimante que ses clients ressentaient dans l’auberge.

 À temps normal, Bryan aurait pris au sérieux cette histoire, car elle était étrange et morbide, digne d’une petite enquête, mais  son esprit était ailleurs. Il avait tout oublié, à l’exception de la serveuse qui s’approchait avec leurs commandes…Soudain, Alana se mit à jouer de son luth, ce qui vint soudain le ramener brusquement à la réalité. Détournant les yeux de l’envoûtante, il se prit à dévisager Alana comme s’il venait de se réveiller d’un mauvais rêve. Sa musique était douce et apaisante, suffisante pour le garder à la réalité. Comme Bryan  la trouvait belle, il eut un tendre sourire la concernant qui s’affaissa aussitôt les assiettes déposées brusquement sur la table.  Une nouvelle fois, il fut submerger par un pouvoir de séduction qui le surpassait, mais dans un moment de lucidité, Bryan jeta un regard criant  à Shanoa qui voulait  dire : aide-moi, c’est au-dessus de mes forces…

Comme hypnotisé, l’espion entendit à peine les lamentations du spectre et resta neutre en voyant son verre de cervoise tombé tout seul  au sol.C'est alors qu'une main douce se posa son épaule et un murmure suave se fit entendre à son oreille. Cette simple parole l’incendie et perdant tout contrôle de son être, il encercla sa taille en murmurant :

-Si on y allait maintenant?


Décidément, Bryan n’était plus lui-même. Toute personne le connaissant comprendrait que quelque chose n’allait vraiment pas…

_________________
avatar
Bryan Ludhael
Le loup noir

Messages : 165
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Légende
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Shanoa le Mer 10 Oct - 12:07

Intéressant....

Ainsi, les humaines pouvaient avoir des yeux violets.... Mais combien d'humaines pouvaient non seulement avoir ce regard, et en plus disposer d'une beauté qui était beaucoup trop ensorcelante pour être naturelle ?

~Je mettrais ma main à couper que tu es une succube ma mignonne, mais je n'ai aucune preuve.... La dernière fois que j'ai vu l'un des tiens, Dada lui avait flanqué un coup de sabot si violent qu'il en avait perdu toutes ses dents ! .... Et il m'a sermonné comme jamais parce que j'étais partie jouer du côté du cimetière, bref !~

Que la serveuse soit une succube, l'elfette s'en moquait éperdument. Elle n'avait rien contre eux. Sauf si on s'en prenait à son Maître, là ça ne passait pas ! Shanoa fut interrompue dans ses pensées par la musique d'Alana, qui était agréable à entendre pour tout le monde.... Ou presque. La réaction de la serveuse fut sans appel ! Et la plainte d'une prétendue défunte fit froncer les sourcils de l'elfette.

~Qu'est-ce que c'est encore que ce guêpier ?~

Son regard se posa sur le tavernier, qui n'avait pas l'air plus surpris que ça part l'intervention spectrale. Elle avait entendu toute son histoire. Et si la serveuse était en fait le corps de sa défunte épouse possédé par une succube ?  Mais ce fut au tour de Bryan d'interrompre la belle avec un regard désespéré qui la troubla. Jamais au grand jamais, elle n'avait vu son maître lui lancer un tel regard suppliant. C'en était trop pour l'elfe sombre qui décida de passer à l'offensive, avec une certaine colère en elle. Elle se pencha doucement vers Alana pour lui chuchoter.

Joue.... Ta musique énerve cette truie, et ça aidera Bryan à rester avec nous....


Elle ne put détailler davantage son plan que la serveuse tentait d'embarquer son gaulois. Il fallait réagir vite ! Elle s'empara de son lait de chèvre pour le jeter à la figure de la serveuse. Si ses doutes étaient fondés, cela allait sérieusement la déconcentrer dans ses charmes ! Et puis une serveuse qui ruisselait de lait de chèvre c'était beaucoup moins sexy.... Mais elle décida de pousser le vice encore plus loin ! Elle lâcha de manière la plus provocante possible, avec un large sourire de peste sur les lèvres.

Ho ! Excusez-moi, vous étiez sur le passage ? C'est bête, voyez-vous, une tradition de mon peuple est de jeter du lait pour conjurer les mauvais esprits.... J'espère que cela suffira à éloigner ce fantôme.... Ou autre chose....

La serveuse face à elle risquait de lui causer beaucoup plus de soucis qu'un spectre ! Mais c'était aussi ce que l'elfette voulait. Elle voulait attirer l'attention de la serveuse sur elle, provoquer sa colère pour qu'elle l'attaque et se trahisse. Alana risquait elle aussi de s'attirer les foudres de la serveuse si elle jouait de la musique. Shanoa devait donc faire pire, bien pire pour devenir la créature à abattre aux yeux de la serveuse bien trop envoûtante. Bryan lui avait demandé une aide implicite.... Il ne se doutait pas qu'en faisant cela, il avait ouvert la boîte de pandore ! Shanoa se préparait à éviter des représailles. Elle ne savait pas si sa lame serait efficace, mais elle se préparait à toutes les éventualités. La seule chose que la demoiselle se demandait était.... Qu'est-ce que fabriquait ce vieux monsieur avec ses deux verres d'eau à la main ?!

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Myrddin le Ven 12 Oct - 18:20

Que voilà une scène des plus croustillantes pour le spectateur qu’était Myrddin. S’approchant de la table, la tension fut à son comble quand la noiraude prétendit que la magnifique musique de la superbe Irlandaise énervait un spectre qui hantait les lieux. Bon, alors, qu’est-ce que c’était que cette histoire de  spectre? Ah tien, était-ce de cela que l’aubergiste lui avait raconté ? Ah non, non…Myrddin se souvint très bien qu’il s’agissait d’un gamin ayant délaissé  une chèvre enceinte...ah moins que...

-Oh par Taranis! Marmonna-t-il en ressentant un frisson d’effroi aux larmoiements de jeune femme qui retentit dans la pièce. S’il avait pu, le vieillard aurait caressé sa longue barbe blanche pour se réconforter, mais ces deux mains étaient occupées à tenir deux verres d’eau qui feraient le salut de plus d’un ce soir! Cela rappela justement sa priorité, celle de sauver ce jeune homme faible d’esprit des griffes de cette allumeuse que le druide soupçonnait être une succube, démone dévoreuse d’âmes masculines!  Oh,certes, Myrddin avait l’air fou, mais l’habit ne faisant pas le moine…enfin, oui, il était fou à ses heures, mais cela n’empêchait pas qu’il connaisse énormément de choses, dont la façon de révéler aux yeux de tous la véritable nature de cet imposteur. Résolu à la déjouer, le druide s’apprêta à s’approcher d’elle, mais voilà, l’agitation fut à son comble. La jeune elfette, remarquablement futé, semblait avoir reconnu la menace qu’était la serveuse, vu l’attitude pour le moins étrange de son compagnon. Déjà, celui-ci enlaça  la taille de la démone pour monter dans une chambre.

Ah, non, gamin! Si tu vas dans son lit, tu es mort! Pensa Myrddin de plus en plus certain de son hypothèse, car dès qu’elle reçut le lait de chèvre en plein visage, son charme s’estompa suffisamment longtemps pour le druide réalise sa propre offensive.  Prenant une expression intense et déterminée, sa voix grave brisa le lourd silence :

-Hegarat ha brokus boudig* Roet me da tenzor… Ah non, ça c’est pour les gnomes…voyons, qu’est-ce que c’est déjà…Ah oui! 

Myrddin se racla la gorge et avant que la succube ne réagisse,il  souffla  sur un ton bas :

Oh, fairy of desire and lust
Tá tú i bhfolach taobh thiar de ghealach fola 
Ag tabhairt aire do anamacha na n-neamhchiontach 
Tacaíonn Aime ó mo chreideas go gcoisceann Cernunnos mo ghrálacht
Scríobh do théacs anseo chun aistriú …


Disant cette incantation, Myrddin  but trois gorgées d’eau  et tendant le second verre au jeune guerrier, il ordonna d’un ton impérieux :

-Boit trois gorgées d’eau! Il en va de ta vie!

À présent, le vieux druide ne pouvait faire plus qu’attendre de voir si l’incantation allait fonctionner. Ce n’était qu’une question de temps, au fond de lui-même, il espérait s’être trompé, car cette jeune femme était très belle. Si elle était une succube, cela signifierait  que cette beauté était déjà morte depuis longtemps…Or, si elle était bien cette créature diabolique, elle allait se manifester sous peu, ce qui la laisserait face à deux choix : fuir pour faire des ravages ailleurs ou les combattre.  Dans tous les cas, Myrddin se tenait prêt, tenant fermement son bâton, tout en posant une main sur son arme, cacher sous sa cape grise  lourde d’humidité. 

Traduction de l'incantation:

Oh, fée du désir et de la luxure.
Tu te caches  derrière une lune de sang.
Cherchant à dévorer l’âme des innocents.
Qu’Aimé me protège de ta gourmandise
Que Cernunnos prévient ma virilité
De ton vorace appétit.


Dernière édition par Myrddin le Lun 15 Oct - 19:32, édité 1 fois

_________________

avatar
Myrddin
Le druide fou

Messages : 222
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Alana O'Connor le Dim 14 Oct - 7:15

Les événements semblaient se précipiter et la jeune femme était complètement perdue, de plus en plus. Peut être même plus déroutée que quand Bryan s'était fait attaquer par la dryade, dans la forêt. Elle avait l'impression de vivre une scène issue d'un rêve, ou plutôt d'un cauchemar. L'espion ne semblait plus savoir qu'elle existait. Soit son regard ne quittait pas la serveuse et quand il le faisait, c'était pour regarder l'elfe. Si elle avait pu, ma rousse serait partie sur le champ, plantant tout le monde là. Ce n'était guère dans sa nature de déclencher une bagarre. Elle estimait que chacun était libre de ses choix et qu'elle n'allait pas mettre son couteau sous la gorge de l'élu de son cœur pour qu'il lui soit fidèle.

Il se levait déjà pour suivre cette truie aguicheuse quand Shanoa lui recommanda de continuer à jouer, alors que l'autre voulait qu'elle arrête. Le problème était qu'elle n'avait plus guère le cœur à faire de la musique et que ses doigts même s’emmêlaient dans les cordes, tirant une fausse note de l'instrument, ce qui n’arrivait quasiment jamais. Finalement, elle arrêta tout de même de jouer. De toute façon, rester dans la salle lui semblait totalement inutile. Elle n'était pas une combattante. Elle ne connaissait pas non plus le monde de la magie, du moins c'est ce qu'elle pensait. Et ici, tout semblait irréel.

En commençant par cette serveuse et le sorte de druide qui récitait une formule magique. Alana avait envie d'étriper la serveuse, mais ce n'était qu'une violence imaginaire et elle aurait bien été incapable de passer réellement à l'acte. Si bagarre il y avait, elle ferait mieux d'être ailleurs, à un endroit où elle pourrait être utile. La rousse détestait se sentir inutile et pour le moment, elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait bien faire. L'espion semblait insensible à sa présence, ne regardant plus que la serveuse. Mais la barde n'avait plus vraiment le cœur à jouer et regardait son instrument inutile.

Elle finit par se lever. Elle venait d'avoir une idée. Plutôt que de chercher la bagarre avec cette étrange servante, elle s'était dit qu'elle pouvait toujours chercher d'où venaient les cris. Etrangement, cela ne faisait guère penser à un esprit, mais plutôt à quelqu'un cognant et criant pour appeler à l'aide. Peut être y avait il simplement une personne enfermée quelque part et qui cherchait à attirer l'attention pour qu'on vienne l'aider à se sortir de là. C'était sans doute une idée stupide, mais c'était toujours mieux que de rester là sans rien faire. Alana essaya donc de se diriger vers le son, en se fiant à son oreille qu'elle avait excellente.
avatar
Alana O'Connor
La barde rousse/ Trésorière

Messages : 88
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 46

Attributs
Réputation: Héros
Faction: L'Ordre de la harpe
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Eliana le Dim 14 Oct - 17:57

 






Oui, il allait être à elle. Bientôt…La succube eut un large sourire séduisant envers le Celte qui déjà semblait  très empressé à vouloir monter dans la chambre. Si lui était avare de son corps, elle l'était de son âme. Indifférente aux femelles qui accompagnaient le guerrier, elle vint se lover contre lui tout en répondant :

- Comment me refuser à toi? Attend moi en haut, je te rejoins…


Disant cela, elle caressa de son doigt la barbe noire et plus envoûtante que jamais, la serveuse s’éloigna de lui, mais voilà…dans sa trop grande confiance, elle n’avait pas remarqué le regard méfiant de l’elfette, encore moins le vieillard anodin qui s’était approché. Se retournant, elle reçut de plein fouet du lait de chèvre dans le visage, tandis que  Shanoa lui lança une pique provocante d’un large sourire de peste. Le tout rendit la serveuse furieuse et elle faillit bien révéler sa vraie nature, mais sa proie était bien plus importante que cette gourde.  D’un regard sombre, la succube s’apprêta à répliquer une insulte cinglante, mais voilà, le vieillard commença à réciter une incantation qui vint la prendre au dépourvu. Chacune des phrases était tels des coups de poignard douloureux et elle se prit à reculer en soufflant :

-Non…non, arrêté…non…


Mais le druide ne s’arrêta pas, il continua et à la toute fin, la serveuse se crispa, son regard se fit noir, ses traits se déformèrent pour laisser place à un visage hideux et démoniaque. Piégée, elle se révéla aux yeux de tous. Ce fut plus qu’horrible pour les gens dans la pièce, surtout pour l’aubergiste qui ignorait tout de cette imposture. C’était heureux qu’il ne fut pas au gout de la démone, car il y a longtemps qu’il aurait trépassé. En fait, elle avait choisi  cet emploi pour mieux s’alimenter, et ce, pendant plusieurs mois, mais voilà, plus personne ne venait s’y séjourner et elle était affamée, donc faible. Voyant la réaction du druide, la succube cria et avant qu’ils puissent réagir, elle s’enfuit dans la nuit. Au loin, la pleine lune éclaira sa fine silhouette et telle une bénédiction, la pluie avait cessé...

 Cette scène avait été des plus surréalistes pour ceux qui y avaient assisté, mais ce n'était que le début. D'ailleurs, Alana venait de s’aventurer pour découvrir d’où provenaient les lamentations. Ce qu’elle découvrit était bien plus étrange qu’une prisonnière emprisonnée dans une chambre. Non, en face d’elle se matérialisa  un spectre féminin aux traits fins, mais déformés par la frayeur, son corps mince et transparent était couvert de lambeaux et de sang.  Tamara fixa Alana d’un regard effrayé et triste. Comme un écho, elle communiqua une bride de mots:

- Rivière…souffrance…mort...délivrance…

Sans autre explication, Tamara poussa un cri strident et elle disparut par un mur pour se diriger vers la forêt, à l’endroit où elle a été tué. C’était justement proche d’une rivière paisible, une ancienne trace de sang imprégnait une pierre abrupte, comme si la nature elle-même voulait qu’on se souvienne de cette mort horrible et tragique. 

À savoir

  • Le spectre vous a désigné une piste à suivre...
  •  Rester groupé, car bientôt un grand danger va subvenir.


Les consignes à respecter lors du scénario


  • Prière d’interagir entre vous vu qu'il s'agit d'une quête collective. 
  • Il n'y aura pas d'ordre de réponses.Vous êtes libres de répondre selon votre inspiration!
  • Afin d'assurer une fluidité lors du scénario, nous vous demandons d'écrire des réponses de maximum 600 mots. 
  • La prochaine relance sera dans la nuit du lundi 22 octobre.



Bon jeu!   Émerveillé
avatar
Eliana
Fondatrice de Celtes

Messages : 297
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Bryan Ludhael le Lun 15 Oct - 19:15

L’envoûtement était quelque chose d’extrêmement dangereux et de pernicieux, surtout en cet instant, où celle qui en était la cause était une fée de la luxure, diabolique et malveillante. Bryan commençait à être habitué de rencontrer des créatures surnaturelles, mais une succube c’était la première fois. Il va s’en dire que son pouvoir avait un réel effet sur lui, car l’espion avait tout oublié…Il ne vit pas Alana s’éclipser, il ne vit pas Shanoa répliquer une pique cinglante, ni le vieillard venir à lui. Tout ce qui comptait c’était elle, uniquement elle…ses lèvres étaient si attirantes, son corps contre son torse massif si excitant…Sa soif fut terrible quand elle s’éloigna de lui soufflant d’un murmure suave de l’entendre dans une chambre. Tout ce qu’il voulait c’était cela, la déshabiller, lui faire l’amour jusqu’à son soûl…Il voulait la faire sienne. 

-Pour toi, je te louerais la plus belle des chambres…Souffla-t-il le regard enflammé qui s’éteignit aussitôt le lait de chèvre lancé. 

Bryan ressentit alors un puissant vertige, son regard se brouilla, il dû s’appuyer sur une chaise pour  ne pas tomber. C’était comme s’il venait de se réveiller d’un rêve profond, mais étouffant. Un  peu pâle, le gaulois ne savait plus très bien où il en était, ni même où il se trouvait. L’espion n’eut pas le temps de reprendre ses esprits que déjà quelqu’un lui tendit un verre d’eau, sa voix était vibrante comme le tonnerre…enfin pour Bryan qui était toujours dans un brouillard entre le réel et l’irréel. Levant les yeux, il croisa un regard bleu vif, qui lui rappela celui de Shanoa…Déjà, il se souvenait de son visage, d’autres viendraient, mais pour l’heure, il se contenta d’obéir et de boire trois gorgées d’eau comme le druide lui avait ordonné. 

L’espion ressentit alors une douce sensation, comme si l’eau était d’une pureté sans nom venant le purifier. Cette énergie bienfaitrice s’amplifia à l’incantation de l’inconnu qui révéla aux yeux de tous celle qui avait bien faillit causer sa perte. Le visage de la serveuse se transforma en un horrible monstre qui poussa un cri dément. Ne voulant pas se faire trucider  elle s’enfuit dehors, le bousculant au passage.  Devant cette scène, Bryan se sentit pétrifier…encore une fois, il avait bien failli y passer, car selon la légende, les succubes séduisaient pour dévorer l’âme de leurs amants. Sincèrement, l’espion n’avait pas de chance avec les créatures magiques, mis à part Shanoa, et encore là…Lentement, il tourna son regard d’ambre vers l’elfette qui l’avait défendu le mieux qu’elle pouvait. Soupirant, il vint l’étreindre contre lui en soufflant à son oreille 

- Merci, tu es la meilleure…


Sur ce compliment, il jeta un coup d’œil cordial au druide qui lui avait sauvé la vie. Se dégageant de son élève, il tendit la main vers Myrddin, un peu tremblante pour le remercier également : 

-Merci, monsieur. Vous m’avez sauvé la vie, je…


Quelqu’un manquait. Alana…Où était Alana? Prenant conscience qu’elle avait assisté à cette scène, où il avait agi de façon abjecte, il la chercha du regard, le cœur battant. Rivant son attention vers Shanoa, il demanda précipitamment :

-Où est Alana? 


C’est alors qu’il entendit un cri strident au second étage et sans réfléchir, il se précipita en haut des escaliers.  Or, la seule chose qu’il vit fut un spectre disparaitre dans un mur qui le fit pâlir. Hagard, il souffla :

-Par Nuada! Qu’est-ce que…oh...

À nouveau, Bryan fut pris d’un vertige, il s’adossa au mur, le visage pâle. Lentement, il leva les yeux vers la barde en marmonnant :

-L’on doit partir d’ici…




Hrp: Je vous laisse décrire que je vous suit vers la forêt, question de faire avancer l'histoire. Wink 

_________________
avatar
Bryan Ludhael
Le loup noir

Messages : 165
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Légende
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Myrddin le Jeu 18 Oct - 18:15

Haha! Il l'avait deviné le vieillard! C'était bien une satanée succube et celle-ci venait de prendre la poudre d'escampette. Myrddin la suivit du regard, un sourire carnassier sur les lèvres, tout en se disant qu'il ferait peut-être mieux de lui courir après. Pour se faire, mieux valait être accompagné, car ces démones pouvaient très agressives, même affaiblies. Et justement! Il avait à présent un grand gaillard, sur le bord de l'évanouissement, qui allait pouvoir l'aider dans cette chasse. Se tournant vers le concerné, celui-ci vint lui tendre la main pour le remercier. Myrddin eut une drôle d'expression sur le visage, un mélange de surprise et d'amusement.

-La vie? Ah bien non, jeune homme! Plutôt votre âme! Rien de pire que de perdre notre immortalité.

Cette pensée lui rappela qu'une elfe était présente et non pas n'importe quelle! Oubliant un momentanément sa quête personnelle, le vieux druide tourna un regard intéressé vers Shanoa qui pouvait paraître un peu déplacé, du genre: je te trouve à mon goût beau bébé, mais c'était loin d'être le cas...Enfin, la jeune créature était ravissante dans son exotisme, mais Myrddin était fidèle qu'à une femme...sa Vivianne! Sa magnifique fée aux cheveux d'or et aux yeux violets....Oui, oui, son amour avait un regard similaire à la défunte serveuse, mais heureusement, la dame du lac était loin d'être une succube! Elle était déjà assez séduisante comme cela, pas besoin d'en rajouter! Il risquerait de mourir d'une crise de coeur et ce avant même d'arriver au lit! Bref...où en était-il? Oh bien tiens! Où était le guerrier? Pendant son moment d'absentéisme, Myrddin n'avait pas remarquer que le noiraud s'était précipité dans les escaliers pour aller secourir sa dulcinée. Arquant son sourcil blanc, le vieux druide croisa le regard céruléen de l'elfette en disant:

-Mieux vaut aller voir ce qui se passe! Qui sait? Il y a peut-être un troll qui nous attend en haut? 

Sur cette petite plaisanterie décousue propre à lui, Myrddin monta rapidement les escaliers pour rejoindre le jeune couple. Il eut juste le temps de voir le spectre disparaître dans le mur. Enfin, sa chevelure translucide...Bon, bon, bon...Il y avait bien un spectre qui hantait les lieux et cela l'intrigua au plus point. Myrddin remarqua soudain la pâleur du jeune guerrier et d'un regard compatissant, il expliqua:

-Il est normal que vous vous sentez ainsi, la succube vous a prit beaucoup de votre énergie. C'est ainsi que ces démones procèdent...Elles puissent leur pouvoir de séduction dans l'énergie de leur victime jusqu'à les épuiser de plaisir dans leur couche.  J'ignore encore si c'est la meilleure fin qui soit, mais quoi qu'il en soit,  une petite marche en forêt vous fera le plus grand bien! Je tiens à pourchasser cette démone et j'ai bien besoin de votre aide...Quant au spectre, vu la direction qu'elle a prit, je crois que c'est aussi vers les bois, alors aussi bien faire deux pierres un coup! 

En fait, c'était une pierre deux coups, mais qu'importe,  Myrddin décida de mener la marche. Sortant dehors, le vieillard se rendit compte qu'il avait oublié un détail important. Continuant à marcher vers la rivière, il se présenta à ses nouveaux compagnons:

-Oh, au fait, je me nomme Myrddin Wyllt! 


La marche fut assez longue, ce qui leur avait laissé amplement le temps de faire les présentations. Or, à la rivière, Myrddin sentit quelque chose n'allait pas. Il baissa alors son regard bleu vers une roche imprégnée d'une ancienne tâche de sang. 

-Ah tiens...quelqu'un est tombé là... il y a longtemps...


Dernière édition par Myrddin le Jeu 18 Oct - 20:17, édité 1 fois

_________________

avatar
Myrddin
Le druide fou

Messages : 222
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Shanoa le Jeu 18 Oct - 18:35

Shanoa comprenait la peur. Elle comprenait les états de choc. Mais elle ne comprenait pas grand chose aux sentiments d'une femme bafouée. Aussi elle fut choquée par l'attitude d'Alana, qui partait purement et simplement. N'était-elle pas amoureuse de Bryan ? N'avait-elle pas compris qu'il y avait quelque chose d'anormal avec cette serveuse ? Alors pourquoi cette réaction ?! La perle noire n'eut pas le temps de maudire davantage la rouquine, que le vieux monsieur lança une incantation qui l'arracha à ses pensées. Un mage ! Sauvés ! Elle avait gardé la main sur le pommeau de sa lame au cas où le lait de chèvre n'aurait pas été suffisant. Mais lorsqu'elle vit la véritable nature de la succube, elle la défourailla. En vain, car voilà que la succube fuyait. Shanoa poussa un soupire de soulagement, qui se mua en une grimace.... Mais qu'est-ce qu'il avait à la reluquer comme ça ce vieux cochon ?! Elle allait pour rabattre sa capuche sur sa tête pour se cacher.... Mais elle fut interrompue, et lâcha un hoquet de surprise lorsque son Maître vint l'étreindre. Sentant le rouge lui monter aux joues, elle n'avait pas vu ce geste la venir, surtout pas en public. Mais Bryan avait échappé de peu à un sort funeste, et il était encore très retourné. Il avait besoin d'un de compassion. Finalement, dans cette situation le reste du monde n'avait aucune importance. Elle prit le gaulois dans ses bras, lui massant légèrement le dos avant de lui dire doucement.

Chuuuut.... Je suis là, c'est fini.... Tu aurais fait pareil pour moi.

Elle allait répondre à sa question, quand un cri strident les interrompit. Mince ! Le fantôme ! Ils se précipitèrent dans l'escalier, mais Shanoa aperçu à peine le spectre avant qu'il ne disparaisse. Et fit la moue, déçue d'avoir loupé ça, avant de voir l'état de son Maître, blême. Décidément, les créatures spéciales ne lui réussissaient pas. Elle lui tapota la main pour l'aider à garder ses esprits, avant d'acquiescer.

Il a raison, le service est déplorable ici.

Il n'y avait bien qu'elle pour faire un trait d'humour en pareilles circonstances. Mais en parlant de d'attitude plus ou moins déplacé voilà le druide qui revenait à la charge.... Tout un numéro à lui seul ! Il invita tout le monde à le suivre, et Shanoa espérant pouvoir apercevoir le fantôme, tous se mirent en route vers la forêt. Une marche qui n'était pas pour déplaire à l'elfette, qui fut arrachée à ses pensées en entendant ses compagnons se présenter. Mince, elle avait loupé l'introduction du druide ! Elle lâcha rapidement un "Shanoa" à peine audible, espérant que le vieillard n'entende pas. Elle lui prêtait jusque là des intentions peu louables à son égard.... Lugubre, sinistre, l'endroit où ils arrivèrent n'était pas accueillant. Shanoa fronça les sourcils en voyant la pierre. On se tuait rarement par accident ou par volonté sur une pierre....

Combien de personne meurent accidentellement en chutant de la sorte.... ?

La défunte aurait été assassinée ? Trop tôt pour le dire. Elle soupira.

Hélas, seule la rivière a été témoin de la scène, mais je doute qu'elle veuille nous raconter ce qu'elle a vu.

Pour une simple et bonne raison, les rivières ne parlaient pas ! En tout cas pas à Shanoa....

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Eliana le Dim 21 Oct - 18:33

 






Le chasseur, l'oublié de cette histoire, n'avait pas vu la succube, tout simplement parce qu'il avait eu une intense envie d'uriner. Prestement, il avait donc quitté la pièce avant que la serveuse se révèle aux yeux de tous. Ne voulant pas allé dehors à cause de la pluie, l'homme était allé se réfugier dans sa chambre où un petit pot l'attendait pour ses besoins personnels. Se soulageant, il eut un profond soupir de satisfaction, qui dura que quelques secondes. Le chasseur faillit  bien visé à côté en entendant une voix claire et sordide dans l'autre chambre d'à côté.  Un frisson lui parcouru l'échine en écoutant les propos de celle qu'il devinait être le spectre. Rivière...souffrance...mort...délivrance. 
 
Bon sang, qu'est-ce que cela signifiait?  Il est certain qu'elle désignait un lieu où aller, mais le reste? Peut-être que cela concernait ses derniers instants? Or, cela piqua grandement sa curiosité et sans perdre de temps, il alla s'équiper de son arc, ainsi que de ses flèches, dont l'une d'elle était très spéciale.  Vérifiant qu'il avait tout, il se dépêcha de sortir, tout en suivant de loin le petit groupe hétéroclite qui semblait suivre aussi la piste du spectre.  En silence, le chasseur se rapprocha d'eux quand ils arrivèrent proche de la berge. Un vieillard prétendit que du sang était là depuis longtemps, preuve que quelqu'un y était tombé. Une jeune elfe se questionna sur le nombre de personne qui mourrait accidentellement  en chutant de la sorte. 
 

-En fait, ce n'est pas rare que quelqu'un se brise le cou en tombant, mon grand père est mort ainsi. Avoua le chasseur en apparaissant dans la nuit. Indifférent au sursaut de surprise qu'il avait provoqué, il alla à son tour inspecter la roche, puis levant les yeux vers ses comparses de taverne, il informa : 



-Il y a un an, la bru de l'aubergiste est morte, mais nul ne sait où...on sait seulement que son corps à été ramené à l'auberge. Disant cela, il caressa du bout des doigts la pierre souillée. Il y a eu beaucoup de sang qui a coulé sur cette roche pour qu'elle soit à ce point imprégnée, et il est trop foncé pour que cela soit celui d'un animal...je suis certain qu'il s'agit de celui de Tamara. Je me suis toujours demandé si c'était bien les loups qui l'ont attaqué...ou autre chose. 

Le chasseur se releva, l'esprit soucieux.  Son regard sombre se riva alors vers la rivière brumeuse,  il pâlit soudain.  La bouche pâteuse, il pointa alors la rive en souffla :

-Là...

Une fine silhouette translucide flottait au-dessus du lac, c'était le spectre. Les fixant de son regard horrifié, elle leva lentement le bras vers la pleine lune. Sa voix résonnant dans la nuit, elle répéta  ces paroles:

- Rivière...souffrance...mort...délivrance...

Cela ressemblait à un refrain fort triste qui ne voulait rien dire et pourtant ces quatre mots signifiaient quelque chose d'important pour le spectre.  Soudain, un cri apeuré se fit entendre au loin, suivit de craquement de branches.  Dans la nuit, la succube apparut, possédant le même regard horrifié que le spectre qui restait immobile à la surface de l'eau.  
- AIDEZ-MOI..Ai..ARGhhhh...

Elle n'eut pas le temps de terminer sa supplication qu'une énorme masse bondit sur elle et vint la tuer d'un seul coup de griffe.  Les crocs du monstre arrachèrent alors son jugulaire et il se prit à la dévorer vif, mais malheureusement, la démone était une proie bien maigre...D'un grognement insatisfait, la créature se leva sur ses deux pattes comme l'aurait fait un homme, recouvert de fourrure noire. Lentement, il se retourna vers le groupe, révélant ainsi un visage à la fois d'humain et de fauve. Sa musculature était bien plus puissante que la moyenne, son nez ressemblait à museau qui révélait  des dents pointues et son regard perçant était celui d'un loup affamé. Bref, c'était un lycan dans toute sa splendeur...un être humain maudit, condamné à manger ses semblables sous la forme d'une bête. Or, c'était la pleine lune, le pire moment pour en rencontrer un, car il était au sommet de sa force...D'un grognement, son attention se tourna  vers le groupe qui représentait pour lui un buffet par excellence...Sa gueule s'élargit tel un sourire sadique et il poussa un hurlement horrifiant:
-Ahhhouuuuuuuuu!
La chasse était ouverte...
À savoir

  • Seule une flèche d'argent peut tuer un lycan.
  • Pour délivrer un spectre, vous devez tuer celui qui l'a assassiné. 


Les consignes à respecter lors du scénario


  • Prière d’interagir entre vous vu qu'il s'agit d'une quête collective. 
  • Il n'y aura pas d'ordre de réponses.Vous êtes libres de répondre selon votre inspiration!
  • Afin d'assurer une fluidité lors du scénario, nous vous demandons d'écrire des réponses de maximum 600 mots. 
  • La conclusion sera publiée dans la nuit du lundi 29 octobre.



Bon jeu!    ivrognes


Dernière édition par Eliana le Dim 28 Oct - 18:48, édité 3 fois
avatar
Eliana
Fondatrice de Celtes

Messages : 297
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Shanoa le Lun 22 Oct - 9:30

Surprise par l'arrivée du chasseur qu'elle avait complètement oublié, elle réfléchit à ses propos, avant de répliquer.

Je vois.... Néanmoins, je doute que nous ayons affaire à un accident. C'est un esprit torturé et blessé qui nous a conduit ici. Je doute qu'un simple accident puisse troubler son repos éternel.

Mais alors que les enquêteurs menaient l'enquête, chacun fut interrompu, d'abord par le retour du fantôme, puis par un le retour de la succube.... Et sa mise à mort particulièrement sauvage par un loup-garou enragé !

Ayant grandi au milieu de créatures surnaturelles, Shanoa n'était pas choquée par ces dernières et n'en avait pas peur. Mais là ! C'était un lycan affamé qui se dressaient devant eux ! Il était le loup, et ils étaient les petits lapins qu'il voulait croquer ! L'elfette avait peur pour sa vie, et c'était justifié ! Il n'y avait que Daekran qui aurait été suffisamment grand et puissant pour rivaliser avec cette bête ! Et en cet instant, il lui manquait cruellement.... Connaissant l'effet de ce genre de bestiole sur son Maître, Shanoa le tira par le poignet pour le sortir de sa stupeur, et lui cria.

Ne le laisse pas t'approcher !

Elle même se mit en mouvement en même temps que son cerveau s'activait. Elle n'avait rien pour affronter ce colosse poilu. Juste sa tête.... Elle repéra les arbres les plus proches. Un lycan savait grimper aux arbres, mais il était lourd, très lourd ! Elle se précipita sur un grand arbre, allant se placer sur les branches les plus fines et les plus hautes qui pouvaient supporter son poids. Si le loup l'y suivait, les branches cèderaient sous son poids. Et elle était bien placée pour savoir qu'une chute, ça faisait mal ! Une protection très relative, mais c'était toujours ça de pris. Le lycan était plus rapide et plus endurant qu'eux, fuir ne ferait que l'amuser. Depuis son poste en hauteur, elle réfléchit à un moyen de donner de l'avance à son gaulois. Un lycan, c'était un canin à la base.... Et les canins, ça avait l'ouïe sensible.... L'elfette prit une profonde inspiration, et poussa le sifflement le plus strident et aigüe qu'elle pouvait faire. De quoi casser les oreilles de n'importe qui ! Alors celles d'un loup.... Elle allait le rendre fou de rage et attirer son attention, mais ça laisserait du temps à Bryan ! Elle se lança dans des provocations.

Ho le vilain chien-chien ! A la niche !

~Je suis complètement folle ! Je vais mourir et me faire bouffer !~


Elle continuait de pousser des sifflements, lançait même quelques petites branches au loup.

Alors ? Tu rapportes ?! Ou t'es trop empoté pour grimper ?!

Elle jouait les insolentes, mais derrière son masque, elle était terrifiée. Si elle n'était pas si concentrée on pourrait la voir trembler. Tué par un loup-garou.... Voilà qui pouvait tourmenter un esprit défunt. Elle espérait juste que Bryan ait le temps de s'enfuir ou de trouver un moyen de se mettre en sécurité. Elle jeta un coup d’œil en bas, faisant des signes pour indiquer aux autres de déguerpir. Elle ne savait pas que le chasseur avait la solution dans son carquois....

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Bryan Ludhael le Lun 22 Oct - 13:25

Elle ne pouvait comprendre ce qu'il venait de vivre, tout comme il ne pouvait comprendre toute l'étendue de la peine qu'il avait provoqué en elle...Pourtant, était-ce vraiment de leur faute ? Bryan soupira profondément, tout en rivant son regard vers l'auberge où Alana avait décidé de rester. Le cœur de l'espion s'était serré en voyant son air fermé et son silence, qui pouvait être aussi violent que des insultes. Leur relation allait de mal en pire depuis qu'il l'avait quitter pour accomplir sa mission et sincèrement, il en était très attristé. Plus que cela allait et plus il se dit qu'il n'était peut-être pas l'homme qui lui convenait...Sa vie était si compliquée...C'est alors que la voix du druide, qui semblait en connaître beaucoup sur les succubes, l'arracha à ses sombres pensées. À son nom, Bryan réussit à sourire et il se présenta à son tour :


-Moi, c'est Bryan Ludhael.


Son élève se présenta aussi d'un murmure timide, ce qui fit sourire doucement le gaulois, puis il riva son attention sur le sentier qui menait vers une rivière. Se concentra sur le moment présent, le regard ambré balaya la forêt, tandis que la brise fraîche lui arracha un petit frisson. Silencieux, il écouta alors les hypothèses de ses compagnons qui étaient très logiques vu les circonstances. Il s'apprêta à parler quand un homme arriva sans crier gare, ce qui le fit sursauté, sa main se posa immédiatement sur son pommeau. Voyant que l'inconnu était nul autre que le chasseur dormant aussi à l'auberge, l'espion se détendit et après avoir écouter son explication, il approuva :


-En effet, il est très possible qu'un fauve l'est tué et...


Autre interruption de la part du chasseur qui pointa vers la rive. Bryan fit volte-face en apercevant une nouvelle fois le fantôme de Tamara. Décidément, il ne s'habituerait jamais à ses créatures surnaturelles...Fronçant les sourcils, il tenta de comprendre la signification de ses dires, mais quelque chose lui disait que cette énigme était nulle autre qu'une succession d’événements ou plutôt d'étapes à suivre pour régler la situation. Quoi qu'il en soit, le guerrier n'eut pas le temps de réfléchir davantage qu'un cri horrifié se fit entendre et la succube réapparut dans son existence pour disparaître d'une mort violente. Blême, Bryan recula d'un pas en voyant le monstre qui venait dégorgée la serveuse...Il n'avait jamais vu quelque chose de semblable et intérieurement, il était soulagé qu'Alana soit restée à l'auberge. L'ignorance face à cette autre créature fit place à un désir de survivre et pour Bryan, cela signifiait combattre. Dégainant son épée, l'espion s'apprêta à aller éventré cet homme loup quand Shanoa lui souffla de ne pas s'approcher de lui. Il la suivit du regard, tandis qu'elle grimpa à un arbre afin de faire distraction. Quoi ? Elle pensait vraiment qu'il allait s'enfuir et l'abandonné à son sort ? C'était mal le connaître ! Restant à distance respectable, tout en levant son arme vers le monstre, il rugit menaçant :


-Vient donc t'attaquer à quelqu'un de ta taille, sale chien !


Le mieux qu'il puisse faire c'était de lui fendre le ventre tout en évitant un coup de griffe in extrémiste. Le gaulois se tint près à l'affronter, solidement encré sur ses jambes. 

-Fuit, Sha! Ordonna Bryan en serrant fortement sa garde, son regard de loup fixant celui du lycan...au fond, l'espion savait bien qu'il courrait à la mort, mais il préférait le courage  à la peur...ou plutôt, en cet instant, à la terreur. 

_________________
avatar
Bryan Ludhael
Le loup noir

Messages : 165
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Légende
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Myrddin le Dim 28 Oct - 13:01

Fixant le spectre au loin, Myrddin se dit qu'elle devait être très jolie dans son vivant, mais décidément, la mort ne lui allait pas bien. Et ses mots...il est certain que cela devait être important, mais le vieux druide n'en comprit pas le sens, mis à part qu'elle devait être délivrée et pour cela, la mort était son salut...ou plutôt la mort de celui ou celle qui l'avait tué. Il se demanda alors si ce n'était pas la succube, mais les traits du fantôme ne lui ressemblaient guère. Perplexe, et étrangement à l'aise devant cette apparition surnaturelle, le vieillard s'avança et osa la questionner :


-Qui vous a tuez, demoiselle Tamara ?


Il fallait toujours rester très respectueux devant les spectres, car ceux-ci étaient des âmes sensibles et traumatisées, un rien pouvait les faire perdre tout contrôle. Au moins, celle-ci était relativement calme, malgré ses plaintes stridentes. Essayant de comprendre cette scène du crime, un cri déchirant le fit sursauter et voyant la succube, il dégaina immédiatement son épée. Or, à sa grand stupéfaction, une monstrueuse créature le devança et il vint abattre...ou plutôt dévoré...leur ancienne assaillante de luxure. Reculant de plusieurs pas, le vieil homme souffla :

-Par Taranis, un lycan...oh là là...c'est très mauvais ça...très, très mauvais...


Serrant nerveusement son épée, même s'il savait que celle-ci allait à peine blesser cet être maudit, le regard bleu dévisagea les regards terrifiés, tout en réfléchissant à un plan de fuite. Cette créature était très rapide et il est certain qu'au moins un d'entre eux allait mourir ce soir, sinon plus, surtout s'ils restaient plantés là. Et bien voilà que l'elfette, plus dégourdie que les autres, partie à courir jusqu'à un arbre sur lequel elle grimpa, échappant aux griffes du loup-garou. Malheureusement pour elle, s'ils déguerpissaient, elle allait être prise au piège et mourir atrocement. Dans son far intérieur, il voulait faire quelque chose pour la sauver, mais sans flèche d'argent, ils étaient tous destinés à mourir s'ils la secouraient. Myrddin se crispa alors en voyant l'autre blanc bec menacé le monstre, ne se doutant sûrement pas de quoi il s'agit et que peu importe son expertise au combat, Bryan allait perdre en voulant combattre cette abomination.


-Ignorant ! Votre arme ne va servir à rien ! Seule une flèche d'argent peut le tuer et je doute que vous en avez une en votre possession ! S'exclama le druide en s'avançant au côté du gaulois. Disant cela, il lui tira la manche tout en jetant un regard nerveux au monstre qui s'était tourné vers eux. Mieux vaut fuir que combattre...votre amie a choisi sa destinée...


Dit comme cela, c'était très fataliste, mais avaient-ils d'autres choix ?

_________________

avatar
Myrddin
Le druide fou

Messages : 222
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Eliana le Dim 28 Oct - 21:31

 






Devant cette elfe insolente, le lycan plissa dangereusement les yeux en grognant sourdement. Certes, il était en partie canin, mais à l'origine, cette créature fut humain, alors il demeurait très souple et agile. Malheureusement pour Shanoa, ses sifflements ne furent guère d'effets, mis à part qu'ils agacèrent légèrement les oreilles du loup garou qui s'apprêta à bondir sur la première branche, à un mètre du sol. Or, une voix grave et menaçante se fit entendre derrière lui, ce qui détourna son attention de sa proie pour poser un regard irrité vers un humain qui le menaçait de son épée. Les muscles crispés, la créature se dégagea de l'arbre et d'un sourire carnassier, il avança lentement vers Bryan qui était prêt à combattre. Le regard du loup garou plongea dans les gemmes d'ambre du celtes, analysant la posture du guerrier et sa façon de tenir son épée.

Or, au moment où le druide avertis son compagnon de l'erreur qu'il commettait à vouloir affronter un lycan, celui-ci n'hésita pas à bondir vers le gaulois qui réussit in extremis à fendre la solide poitrine, mais comme l'avait prédit le vieillard, cela ne suffit pas pour l'achever. D'un coup de patte violent, le loup garou envoya baladé le bellâtre ténébreux contre un arbre, le torse blessé d'une profonde et grave balafre. N'étant pas un lycan lui-même, ce n'était qu'une question de temps avant que l'espion ne meurt de cette blessure, mais bien sûr, le lycan s'en moquait, car il avait à présent une proie facile à dévorer. S'approchant pour l'achever, la créature n'avait pas prêter attention au chasseur qui venait de sortir sa flèche d'argent, seul héritage de son défunt père. Ayant entendu les propos du druide, un déclic s'était fait dans sa tête et promptement, il avait défait son carquois pour sortir l'arme unique pouvant vaincre ce monstre. 

Étonnamment, la providence, ou plutôt l'auteur de cette nuit d'horreur, avait fait en sorte qu'il l'est sur lui. Bien que tous ses muscles tremblaient, le chasseur banda son arc et il visa  le lycan qui s'apprêta à tuer l'espion. La flèche fut tiré entre les omoplates et le monstre poussa un hurlement de douleur tout en reculant du blessé pour venir s'écrouler au sol. C'est alors que quelque chose d'inusité se passa, les os de la créature craquèrent et une transformation à la fois terrible et hallucinante se déroula sous leurs yeux. Le lycan se transforma en un humain svelte et costaud, à la peau blême et à la respiration saccadée. Ces traits masculins rappelaient ceux de l'aubergiste, mais en plus jeune et sa chevelure était longue, d'un brun doré. Le regard maintenant humain était d'un gris sombre, légèrement effilé et beau. Agonisant, une larme coula le long de sa joue cirée, et dans son dernier souffle, il murmura:

-Merci...il riva alors son regard vers la rive où le spectre était toujours. Tamara...je suis si...désolé...


Tel fut sa dernière parole avant de rendre l'âme. Tous comprirent alors que cette créature maudite, qui avait tué tant de gens, dont sa bien-aimée, fut en fait le fils de l'aubergiste disparu. Un murmure se fit alors entendre, doux et paisible. Les regards se rivèrent vers la rive où le spectre était devenu une jeune femme très jolie portant une robe blanche translucide. Sa chevelure dorée flottait au vent, elle marcha sur l'eau dans une nuée lumineuse, le sourire aux lèvres.  S'arrêtant sur le bord de la berge, elle expliqua d'une voix cristalline:

- La nuit de ma mort, je me suis inquiétée pour mon fiancé et malgré son interdiction, je suis sortie pour voir s'il allait bien. C'est proche de la rivière que je l'ai vu, transformé en ce monstre. Je n'ai rien pu faire, il m'a tué avant même que je comprenne...je savais qu'il ne s'est jamais pardonné,il en souffrait profondément. C'est pour cela qu'il s'est enfuit et qu'il s'est terré comme une bête. Même morte, j'ai continué à l'aimer et je voulais à tout prix le délivrer. C'est pour cela que j'ai hanté l'auberge de mon beau-père, pour que quelqu'un nous aide, mais personne ne comprenait mes cris, ma propre souffrance, jusqu'à ce soir...merci, merci de nous avoir délivré. J'ai enfin retrouvé mon amour...


D'un beau sourire, la défunte tourna son attention vers son fiancé qui venait d'apparaître à ses côtés. L'entrelaçant dans ses bras, il posa un regard reconnaissant vers ceux qui assistaient à cette scène unique et inoubliable. D'un sourire désolé, il souffla:

-Je suis encore désolé de vous avoir attaqué, c'était plus fort que moi, mais sachez qu'il n'est pas trop tard pour votre ami. Trouvez une larme de licorne et il sera sauf...

Rien que cela? C'était presque cherche une aiguille dans une botte de foin, mais encore une fois, la providence était de leur côté, car l'un de ces courageux avait une fiole qu'il traînait toujours sur lui. Sur cette note d'espoir, les deux amoureux disparurent d'un baisé dans une divine lumière et la forêt redevint calme à nouveau...restait sauver le guerrier puis à fêter cette délivrance de malédiction à l'auberge, où enfin, tous pourraient dormir paisiblement. 

Petit mot de la fondatrice

Bravo et merci à vous tous d'avoir participer à ce deuxième scénario de Celtes. J'espère sincèrement que cela vous a plu et que vous vous êtes amusés! Bien sûr, ne vous gênez pas à écrire des commentaires ici: Scénario II: le spectre .  Il est certain que le prochain scénario sera moins long, mais il y aura plus de relances au courant des semaines. Wink  Sur ce, vous êtes libres de répondre à la suite de cette conclusion jusqu'au premier novembre.

Merci encore d'avoir participé! Vous méritez tous des prix de participation! Jetez un coup d’œil ci-bas... Wink  

Bisous bisous baveux 

Prix de participation

Quoi? Vous pensez que vous n'allez rien gagné en participant à ce scénario? Détrompez-vous! Selon les initiatives de chacun ainsi que votre niveau de participation, vous avez tous  gagné des points de réputation et des items spéciales. En espérant que cela va vous plaire! rougissant

Attribution des points de réputation: 40 XP par postes (pour ceux qui vont répondre à la suite de la conclusion, je rajouterais le reste de vos points le 1 novembre.)


Alana: 80
Shanoa:160
Bryan: 160
Myrddin:160

Items spéciales à ajouter dans votre inventaire:

Pour avoir réussi à rendre le sort de séduction de la succube moindre grâce à sa musique, Alana gagne: un chat de sorcière

Ayant attaquer la succube grâce à du lait de chèvre et essayer de sauver ses compagnons contre le lycan, Shanoa gagne: un carquois de flèches d'argent


Pour avoir incanté la succube et révéler comment tuer un lycan, Myrddin gagne: de l'huile de spectre

Pour avoir voulu affronter le lycan au péril de sa vie, Bryan gagne: une potion d'invisibilité

avatar
Eliana
Fondatrice de Celtes

Messages : 297
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 29

Attributs
Réputation: Mythe
Faction: Aucune
Divinité: Ainé

Voir le profil de l'utilisateur http://celtesagedufer.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Shanoa le Lun 29 Oct - 9:07

Son plan était fou. Elle prévoyait d'attirer le lycan et de passer sa nuit à le fuir, passant d'arbre en arbre, pour rester sur des branches trop fines pour que le lycan puisse y tenir sans les briser. Cela n'avait qu'une chance sur dix de marcher, mais il y avait au moins une chance. Ses sifflements avaient réussi à attirer l'attention du monstre, et elle n'en espérait pas plus. Elle s'apprêtait à vivre la nuit la plus longue de sa vie, voire sa dernière nuit.... Mais c'était sans compter sur Bryan, qui avait décidé d'affronter le problème au lieu de le fuir. Shanoa en eut le souffle coupé, les yeux écarquillés devant la bêtise qu'était entrain de commettre son Maître. Le vieux monsieur lui-même essaya de raisonner Bryan mais il était trop tard. Le lycan avait déjà bondit sur lui....

BRYAAAAAAN !

Le cri déchirant de Shanoa résonna, et elle avait défouraillé sa propre lame, qu'elle tenait à présent entre ses dents. Elle descendait rapidement de son perchoir pour rejoindre au plus vite le gaulois. Elle était désespérée, et s'était lancée dans des tentatives désespérées. Comme celle de vouloir crever les yeux du lycan avec sa lame pour gagner du temps.... Mais les dieux décidèrent enfin de mettre un terme à leurs tourments. Le chasseur décocha une flèche qui terrassa le lycan. Shanoa retrouva un regain de souffle avant de constater la blessure de son Maître. Son cœur s'arrêta, comprenant bien qu'elle était mortelle. Tentant toujours de faire tout ce qu'elle pouvait, elle retira d'un geste sa cape pour s'en servir pour comprimer les plaies béantes sur le torse de Bryan, et contenir vainement l'hémorragie. Trop choquée pour fondre en larmes, et morte d'inquiétude au delà des mots, elle s'emporta.

Sombre idiot ! Pourquoi tu n'as pas fui comme je t'ai dit hein ?! Pourquoi ?! T'as pas intérêt à mourir, tu m'entends ?! Je te l'interdis !!!

Jamais Bryan n'avait vu Shanoa comme ça. Et jamais Shanoa n'aurait pu imaginer avoir aussi peur qu'il meurt. Elle occulta complètement la fin du lycan, qu'elle maudissait. Ses regrets et ses explications n'y changeaient rien. Il avait attaqué son Maître. S'il ne mourrait pas très vite, elle l'achèverait avec rage et mépris. Il indiqua qu'il y avait encore une chance de sauver Bryan, en utilisant une larme de licorne, ce qui acheva l'elfette qui répliqua rageusement.

Parce que vous croyez que ça se trouve facilement ?!

Elle tremblait de rage, et avait empoigné son arme dans la ferme intention de décapiter cet imbécile déjà mort de ses propres mains ! Mais Dagda en décida autrement, puisque le spectre disparut avant. Frustrée et enragée, Shanoa se retourna vers Bryan. Sa nature déterminée la poussait à aller jusqu'au bout et au delà.... Quitte à se lancer à une chasse à la licorne en plein nuit. Pas une seule seconde à perdre, le temps jouait contre elle. Tremblante, son cœur battait encore à tout rompre, et alors qu'elle soutenait son Maître pour le faire avancer le plus vite possible, elle lui souffla.

Tiens bon, et accroche toi, je ferais au plus vite....

L'aubergiste avait intérêt à prendre soin de lui pendant qu'elle chercherait la licorne, sinon elle ferait un massacre.Une succube, un fils lycan, il ne pouvait pas ne pas être au courant. Elle comptait bien lui demander des comptes une fois Bryan sauvé. Il vallait mieux pour lui qu'il survive.

HRP : Et voilà qui conclut notre effrayante aventure !  Encore merci pour cette aventure palpitante Razz !

_________________
avatar
Shanoa
L'étoile d'ébène

Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 28

Attributs
Réputation: Héros
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Bryan Ludhael le Lun 29 Oct - 17:30

Soutenant le regard du fauve, Bryan analysa également sa façon de se déplacer, notant sa position qui était loin d'être rassurante. Se doutant qu'il allait bondir d'un moment à l'autre, le guerrier se tint prêt, mais malheureusement, le druide vint le déconcentrer en le traitant d'ignorant et en l'informant que seule une flèche d'argent pouvait tuer un lycan. Le guerrier s'apprêta à lui répliquer qu'il était trop tard pour fuir, mais voyant le loup garou attaqué, Bryan repoussa brusquement le druide, évitant ainsi qu'il se fasse également attaquer. Les dents serrés, le gaulois fit ce qu'il avait prévu, il fendit le torse du monstre, mais la blessure fut similaire à un coup de griffe de chat, ce qui revenait à dire que l'espion avait échoué dans son attaque. Il n'eut guère le temps de se reprendre, car déjà, Bryan sentit son propre torse s'ouvrir d'une douleur atroce et d'un cri étouffé, l'homme revola à une mètre plus loin contre un arbre.


-Argh...merde...souffla-t-il en respirant à petit coup tout en sentant l'odeur du fauve approché. Livide, le regard d'or croisa celui du monstre et pendant un instant,Bryan crut percevoir une étincelle de pitié et de regret. C'était sûrement l'agonie qui le fit entrevoir cet espoir, car le lycan ouvrit sa gueule pour l'achever. Retenant son souffle, l'espion ferma les yeux, se disant qu'il n'aurait pas pu imaginer une fin aussi surréaliste et triste. Tuer par un monstre en essayant de protéger son élève qui risquait elle aussi de le rejoindre dans la mort. N'avait-il pas entendu Shanoa hurlé son nom d'un cri si déchirant qu'il en aurait pleuré, si sa douleur présente l'empêchait de bien respirer ? Quoi qu'il en soit, le guerrier était près à partir, il souffrait trop, que son bourreau mette fin à son supplice. Malheureusement, ou heureusement pour lui, la mort décida de l'épargner, du moins pour l'instant, car une flèche d'argent fut tirée et le lycan s'éloigna pour agonir un peu lui loin. Il ignorait d'où elle provenait et pour dire vrai, Bryan n'avait pas la force de s'en informer. Il sentait son corps se vidé de son sang, il sentait le froid et ses membres étaient engourdies.

Au loin, Bryan entendit un doux murmure, il vit de la lumière...était-ce les Dieux qui l'appelaient ? Sa vision se troubla, mais à travers ce brouillard, qui le maintenait entre la vie et la mort, Bryan aperçu un visage qu'il connaissait que trop bien. Un visage à la fois si angélique et si sombre, si ravissant... La détresse la rendait encore plus belle que d'habitude et à quelque part, par cette réaction à la fois passionnée et désespérée, l'espion comprit à qu'elle point elle tenait à lui. La peur de le perdre la fit s'emporter, mais il n'entendit pas ses paroles, Bryan commença à sombrer dans une inconscience proche du comas...Avant que tout ne soit ténèbres, le gaulois leva son bras pour venir caresser la joue douce de son élève dont il s'était attaché plus profondément qu'il ne l'aurait cru. 

-Sha...Shanoa...je suis désolé...je voulais te protéger...tu... vas me manqué...


Son bras tomba lourdement au sol, Bryan perdit connaissance et lui qui s'était cru mort, se réveilla dans un lit, toujours vivant, bien au chaud. Stupéfait, le gaulois se releva un peu, tout en inspectant son torse qui était miraculeusement intact, la douleur avait totalement disparu... Visiblement,  quelqu'un l'avait sauvé...  

_________________
avatar
Bryan Ludhael
Le loup noir

Messages : 165
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Légende
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Myrddin le Lun 29 Oct - 18:16

Son avertissement ne fut pas pris au sérieux, ou plutôt à temps. Myrddin se fit bousculé par cet inconscient courageux et suicidaire qui vint affronter de plein fouet le lycan. Bien entendu, le druide ne fut guère surpris de le voir revoler contre un arbre, le torse ouvert d'une profonde blessure mortelle. Le vieil homme fut presque soulagé de voir le lycan se détourner de lui pour aller dévorer Bryan, mais à quelque part, il était trop honorable pour s'enfuir les jambes à son cou. Oh, la raison lui dictait d'agir ainsi, mais voilà, le lycan était à sa porté et l'idée de le décapiter lui traversa l'esprit, mais bien sûr, le druide était conscient que c'était folie ! Parlant de folie, il aperçut l'elfette se précipiter vers le monstre, toutes griffes dehors, pour défendre son compagnon au péril de sa vie.


Cet action toute aussi imprudente et inconsciente prouvait que cette belle créature aimait cet homme, car seul l'amour pouvait rendre les gens idiots à ce point. Quoi qu'il en soit, le plus intelligents de tous étaient bien le chasseur ! Celui-ci s'était rappelé qu'il possédait dans son carquois une flèche d'argent. L'oublié fut donc le sauveur de la soirée, car il tira avec précision dans la bête qui termina sa chasse en agonisant, avant de s'excuser au spectre.


-Ce n'est pas seulement à elle que tu dois t'excuser, pauvre rustre !Tu as bien failli tous nous tuer !
Maugréa Myrddin haineux. Or, sa haine se transforma en surprise quand il aperçu la défunte Tamara lumineuse et paisible. 

Reconnaissante, elle leur expliqua tout ce qui s'était passé, puis l'âme de l'ancien lycan délivré, vint la rejoindre pour s'excuser de les avoir attaquer. Il précisa alors qu'une larme de licorne pouvait sauver leur compagnon agonisant. En cet instant, une lueur d'espoir éclaira le regard bleu de Myrddin. Des larmes de licorne...il en avait dans son sac ! Et son sac était à l'auberge ! Par Taranis, une chance que la déesse Brigit avait daigné lui offrir ce présent, car Myrddin n'aurait pas donné cher de la peau du gaulois. Réalisant que Tamara et son fiancé avaient disparu dans l'Autre-monde, le druide se tourna vers l'elfette qui transportait à elle seule son maître. Avec promptitude, le druide fit signe au chasseur de le suivre et ils prirent le relais pour transporter le guerrier qui était loin d'être léger.


-Allons, laissez-nous vous aider et surtout, ne perdez pas espoir, cette nuit, votre ami sera sauvé !


Rapidement, ils réussirent à trois à traîner le gaulois jusqu'au gîte qui étrangement avait retrouvé une ambiance légère et chaleureuse. Croisant le regard de l'aubergiste, Myrddin ordonna :


-Amenez le à sa chambre ! J'ai de quoi le soigner ! Ouiiii ! J'ai des larmes de licorne !



Il n'avait pas pu le dire avant ? Et bien, disons que dans sa précipitation, Myrddin avait oublié d'en informer la populace. Tenant son précieux flacon, le druide vola presque quand il revint vers le blessé couché dans une paillasse de paille. Sans plus attendre, Myrddin ouvrit le flacon et versa quelques larmes sur  le long de la blessure. Pendant un court moment, le vieil homme retint son souffle puis il soupira de soulagement quand il vit la blessure se refermée d'elle-même. D'un petit sourire satisfait, il dévisagea le beau visage du gaulois qui avait repris des couleurs.


-Bien...bien..bien...il ne lui reste plus qu'à se reposer !


Un gaulois de sauver, un lycan et un spectre délivré, une succube tuée...Il ne manquait plus qu'un savoureux sanglier et de l'hydromel pour terminer le tout en beauté !

_________________

avatar
Myrddin
Le druide fou

Messages : 222
Date d'inscription : 30/09/2017

Attributs
Réputation: Héros
Faction: La Confrérie du Vieux Chêne
Divinité: Taranis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario II: Le spectre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum