Celtes

<blockquote>Les feux follets veillent sur les forêts et ses habitants; petites flammes colorées et silencieuses, éclairant les voyageurs dans la nuit. Plusieurs croient qu'ils sont des esprits malins ou des âmes en peine venues hanter les forêts, les marécages ou les cimetières. Or, les elfes, les fées et toutes les créatures magiques les utilisent comme messagers, les feux follets sont les oreilles et les yeux des arbres. N'ayez pas peur si vous en croisez un, cela ne brule pas, mais surveillez votre langue fourchue.</blockquote>

Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Mar 11 Sep - 21:52


Le Port Corbilo n'était plus en vu, mais Bryan était toujours accoté sur le bord, le regard fixé sur l'horizon. Admirant le calme de la Loire, il réfléchissait à sa priorité du moment, celle d’entraîner sa nouvelle élève. Shanoa s'était montrée particulière effrontée et impertinente, surtout avant leur départ pour le Port, mais étonnamment, cela lui plaisait. Oh, c'était certain qu'elle risquait de lui tomber bientôt sur les nerfs, mais la jeune elfe avait du piquant et elle ne se laissait aucunement démonté par ses menaces ou son air imperturbable. D'un petit sourire, il se rappela de sa dernière parole avant leur longue chevauchée. 


Trente ans de captivité n'ont pas su me soumettre.... Je suis curieuse de voir comment tu comptes me.... "discipliner". Par ailleurs... Il y a toujours un début à tout, même à l'échec. Voyons voir si je saurais t'imposer un défi digne de toi ! C'est là une invitation que je ne saurai refuser....


S'accotant contre le bastingage de la Carène, Bryan détacha légèrement sa cape ornée d'une fourrure de loup noire, qui se confondait parfaitement avec sa chevelure détachée sur ses épaules. Plus à l'aise, il reprit sa réflexion, se disant que le maître de l'ancienne esclave avait tout de même réussit à la dompter d'une certaine façon, sinon elle n'aurait pas attendu trente ans pour s'enfuir. Toutefois, être libre et indomptable n'était pas la même chose, même si la ligne était mince entre les deux. Malgré qu'elle fut emprisonnée, Shanoa n'avait pu être soumise à aucune autorité, tout simplement parce qu'elle n'avait pas trouvé son maître. Telle une jument sauvage, elle s'était cambrée pour envoyer bouler tous cavaliers qui voulurent la dompter et à présent, elle défiait l'espion d'essayer. Le sourire du fauve s'élargit un peu plus, son d'index vint caresser inconsciemment sa lèvre inférieur, signe qu'il réfléchissait méticuleusement. Oui, cette perle de nuit était un défi...Bryan sentit alors une présence à ses côtés, il tourna son regard vers un homme qui se trouvait être le capitaine du navire. Son visage était sombre et son regard renfrogné. Sachant très bien la raison de ce mécontentement, l'espion dit fermement:


-Je me porte garant d'elle. 
-On ne peut pas se porter garant d'une elfe noire. Si elle s'en prend à l'un de mes gars...
-Je la châtierais personnellement. Répondit Bryan aussitôt, toujours avec ce calme confiant,qui eut pour effet de détendre le capitaine. L'espion vint alors posé sa main sur l'épaule trapu en rajoutant: Bien sûr, je compte sur toi pour tes gars la laissent tranquilles. Je ne tolérerais aucun écart de conduite de leur part. On est accord?


Pendant un court instant, les deux hommes se confrontèrent du regard et enfin, le Capitaine acquiesça en se dégageant de la main imposante. 


-On est accord. 

Il y eu soudain un coup de tonnerre retentissant au loin, des nuages très sombres arrivaient du Sud. À cette tempête naissante, bien plus dangereuse que la présence de l'elfette, le Capitaine délaissa Bryan et communiqua ses ordres. L'espion ne se le fit pas dire deux fois, il s'approcha de Shanoa et il lui fit signe de le suivre à la cale par mesure de sécurité. Les vagues devenaient de plus en plus hautes, ce qui s'avérait dangereux de rester sur le pont, surtout que tous deux n'avaient pas le pied marin. Descendant dans la grande pièce lugubre, sombre et humide, l'homme s'appuya contre un mur, tout en tournant son attention vers sa protégée. Plongeant son regard dans le sien, il demanda d'un ton suave:

-Crois-tu que nous allons être dompté par la mer?

Une étincelle amusée fit briller les gemmes d'ambre, amusement si déroutant en rapport aux circonstances. C'est vrai qu'un simple vent violent pouvait les faire couler à pique, leurs vies étaient maintenant entre les mains des marins qui luttaient contre la tempête. Or, le bruit de gouttes d'eau attira l'attention de Bryan, qui avait justement besoin de penser à autre chose que la possibilité d'un naufrage. Ces gouttes le firent étrangement sourire. Se retenant à une poutre,  Bryan tendit alors sa main vers l'elfe pour l'attirer contre lui et contre toute attente, il lui demanda avec sérieux:

-Prête pour recevoir ta première leçon d'arme?

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Mer 12 Sep - 6:49

Si Bryan n'avait peut-être pas pu le remarquer jusqu'ici, il ne pouvait à présent plus ignorer un trait de caractère particulièrement vivace chez l'elfette. Sa curiosité insatiable ! Dès qu'ils avaient embarqué, elle avait commencé à vadrouiller dans tous les sens, et observé chaque faits et gestes des marins. Ce qui les mettaient parfois mal à l'aise de se sentir à ce point fixés. Néanmoins, Shanoa ne se priva pas un seul instant, et pour cause. Elle savait que si elle posait des questions sur qui faisait quoi, pourquoi et de manière générale, comment tout cela marchait, personne ne daignerait lui accorder un regard.... C'était peut-être un des aspects les plus pénibles de sa condition, mais elle avait parfaitement intégré cet aspect sombre et pesant de sa vie. Elle ne changerait pas les mentalités, et n'en avait même pas l'envie. Elle touchait le bois et les cordages, sous les regards méfiants des hommes qui se demandaient quel mauvais coup elle pouvait bien préparer. Ils étaient bien loin de se douter que c'était simplement la première fois qu'elle montait sur un bateau, et qu'elle était excitée comme une enfant. Ils l'auraient bien chasser de là, pour qu'elle ne touche à rien et qu'elle arrête de les fixer de la sorte. Mais elle leur faisait peur.... C'était une elfe noire, une démone. Et pour chacun d'entre eux, sa simple venue sur leur navire était un affront qui leur porterait malheur. Et comme pour leur donner raison, voilà qu'une tempête commença à pointer le bout de son nez ! Mais Shanoa semblait particulièrement insouciante face à cet aléa. Elle s'amusait même à tester ses appuies et son équilibre sur le ponton qui commençait à tanguer. Cachée sous sa capuche, elle s'amusait de toutes ces découvertes. Jusqu'à voir Bryan lui fasse signe de le suivre en cale. La perle noire fut un peu déçue. Elle aurait bien aimé assister à la tempête.

Elle avait une sorte de fascination pour les colères de la nature, et trouvait le spectacle de leur courroux particulièrement majestueux. Une puissance la plus naturelle et la plus brute, qui ne répondait à aucune autre volonté qu'elle même, et qui ne suivait aucun dessein. Mais ce ne serait pas pour cette fois ! Elle se retrouva enfermée dans une pièce sombre, humide et spacieuse.... L'humidité en moins, cela aurait été absolument parfait à son goût, mais on ne pouvait pas tout avoir. Et l'humidité serait un bien moindre mal à supporter. Bryan l'interpella avec cette voix sourde qui était agréable à entendre. Sensible aux sons, la tonalité du gaulois lorsqu'il parlait de cette manière avait quelque chose d'apaisant. Mais la nature de ses propos en revanche, était loin d'être innocent. Un petit sourire en coin, Shanoa répondit.

La mer n'a pas besoin de nous dompter. Les éléments ne nous laissent vivre que par magnanimité. La moindre colère de leur part.... Et notre sort est scellé. Qu'il plaise à Dagda qu'ici, ils ne veuillent que jouer avec nous.

Si Shanoa était effrontée et insolente au possible, elle savait néanmoins reconnaître qu'il y avait bien des choses qui la dépassaient. Elle était parfaitement lucide sur l'idée que leur vie ne tenait qu'à un fragile fil, mais cela ne sembla absolument pas la perturber. Elle ne pouvait pas lutter contre les éléments. Et si elle ne pouvait pas les fuir, alors il était vain de s'inquiéter pour une chose pour laquelle on ne pouvait rien. Mais voilà que Bryan l'arrachait à ses réflexions pour l'amener à lui. Elle se demanda ce qu'il lui prenait et lorsqu'elle entendit sa proposition, elle arqua un sourcil.

Une leçon d'arme sans arme ? On va apprendre le combat à main nue ?

La véritable question qu'elle se posait était, pourquoi il l'avait attrapé de la sorte ? Dans son esprit sombre, elle suspectait la possibilité qu'il lui prépare un coup en traître. Le genre de petite attaque surprise, histoire de faire une entrée en matière explicite. Néanmoins, l'idée d'un combat à main nue lui plaisait. Elle savait qu'avec une arme, elle aurait beaucoup à apprendre. Mais à main nue, elle avait déjà eu l'occasion de tester ses capacités avec ses anciens geôliers. Quitte à se faire battre par eux, autant leur rendre un maximum la politesse avant. Il lui suffisait de regarder Bryan pour savoir qu'en terme de force brute, elle n'avait pas l'ombre d'une chance. Mais elle n'était pas sans défense non plus. Elle était terriblement agile et rapide. Et elle n'aurait bien que cela pour elle pour pouvoir faire face. Elle regarda autour d'elle.

Mmmh.... On ne risque pas de casser quelque chose à se battre ici ?

Dans l'absolue, elle s'en fichait complètement. Mais le capitaine et ses matelots ne l'avaient déjà pas à la bonne, alors si en plus elle se mettait à tout casser, elle allait finir par dessus bord. En attendant, elle attendait de voir ce que Bryan lui réservait, avec une certaine excitation mêlée à de l'impatience. Ses muscles se contractaient déjà dans l'idée de pouvoir esquiver, ou à défaut encaisser une première attaque. Elle était prête, et dans son regard on pouvait voir qu'elle était motivée.

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Mer 12 Sep - 21:27

La mer n'a pas besoin de nous dompter. Les éléments ne nous laissent vivre que par magnanimité. La moindre colère de leur part.... Et notre sort est scellé. Qu'il plaise à Dagda qu'ici, ils ne veuillent que jouer avec nous.


Les sourcils noirs de Bryan s'arquèrent légèrement, tandis que son regard s'approfondis, voire s'attendrit. Il ignorait quel âge qu'elle avait, mais en cet instant, Shanoa avait parlé telle une femme mur, et non pas comme une jeune adolescente révolté, possédant un trouble avec l'autorité. Doucement, il acquiesça de la tête tout en répondant de sa voix grave:


-Et pourtant, tu parle de colère et de magnanimité.  Ne sont-ils pas des sentiments qu'on pourrait accordé à des êtres existants, voire omniprésents et supérieurs à nous? Par conséquent, nous sommes obligés de nous soumettre à la volonté de ces mêmes éléments. Or, qui dit soumission, dit dompté. En fait, je crois que notre seul et véritable maître est bien la force de la nature. Personne ne peut rivaliser contre celle-ci...


Une forte secousse vint l'interrompre et ébranler la Carène. Par réflexe, Bryan vint serrer  un peu plus contre lui l'elfette, tout en se tenant solidement à sa prise. Sans arrière pensée, il l'avait rapproché dans le seul but d'éviter qu'elle ne se blesse. Même si elle possédait un équilibre hors du commun, nulle ne pouvait rivaliser avec un navire ébranlé par les flots. De plus, elle devait être en parfait équilibre pour ce qui allait suivre. À ses interrogations, qui étaient bien loin de ce qu'il planifiait pour elle, le loup eut un petit sourire espiègle. En silence, il soutint ces lacs limpides brillant de motivation et de curiosité. D'ailleurs,à défaut de sa manie d'être moqueuse et irrespectueuse,  Shanoa avait bien une grande qualité qu'il avait remarqué chez elle, c'était sa curiosité insatiable, preuve qu'elle allait être bonne élève...du moins, avec le temps. Tout dépendait si elle allait persévéré, surtout quand l'apprentissage allait lui paraître long et ennuyeux. Il allait la mettre à l'épreuve à l'instant. 


-Mmmh.... On ne risque pas de casser quelque chose à se battre ici ?
-J'ignorais que c'était le genre de chose qui pouvait te déranger, petite sauvageonne. La taquina-t-il en dévoilant ses dents blanches d'un sourire narquois. Avant qu'elle ne rouspète, il ajouta: Mais non, rassure toi, tu ne casseras rien et c'est tant mieux,car je ne voudrais pas mettre en rogne le capitaine. 


Repensant à ce renfrogner d'homme, le loup eut un rictus puis retrouvant son air sérieux, il expliqua gravement:


-Vois-tu, être bonne combattante ne demande pas seulement d'être agile, mais aussi d'être très rapide concernant tes ripostes. Tu dois toujours avoir un coup d'avance sur ton adversaire pour pouvoir le vaincre. 



Bryan eut un regard attendu et sans crier gare, il dégaina un poignard à sa ceinture et il la déposa contre la gorge de l'elfe. Emprisonner dans ses bras, le navire mettant à rude épreuve son équilibre, l'elfe était dans un  réel état de vulnérabilité. Le regard d'ambre plongé dans le sien, la jeune femme pouvait y lire une lueur féroce, mais contrôlée. S'il l'avait voulu, Bryan aurait pu la tuer, mais bien sûr, ce n'était pas son attention. 



-Toujours utiliser l'environnement autour de soi pour vaincre l'ennemi. Dit-il d'un murmure en éloignant l'arme de la gorge d'ébène. À présent, essai de me prendre ce poignard dans le but de m'attaquer. Vas-y!


L'arme était très proche de Shanoa, il suffisait qu'elle tende la main pour la prendre, mais malgré toute son agilité et sa souplesse, elle ne fut pas assez vite. Dans un tournoiement, elle se trouva à nouveau dans les bras de Bryan qui déjà rengaina son poignard, un sourire sensuel sur les lèvres. Il ne pouvait se le cacher, cette proximité était très agréable, mais il n'avait pas perdu le but de cette leçon devenue un brin intime. Penchant son visage, son souffle effleura les lèvres invitantes et d'une voix chaude, il dit:


-Trop lente. 



Sur cette simple phrase, il mit ses mains sur les hanches fines et il fit tourné l'elfe pour qu'elle soit face aux gouttes d'eau qui tombaient en fréquence rapide et régulière sur le plancher. S'approchant de son oreille, une mèche noire de ses cheveux effleurant la joue sombre, Bryan chuchota:

-Tant que tu ne réussiras pas à glisser ta main entre ces gouttes d'eau sans la mouiller, je ne te montrerais pas à te servir d'une arme. 



Ce défi paraissait simple et facile, mais c'était tout le contraire. Prodige ou pas, elle allait devoir  faire preuve d'une grande concentration, vitesse d'exécution et de persévérance, les trois qualités essentielles pour apprendre à se battre. Lui montrant qu'il était passé par là lui aussi, Bryan fixa un instant les gouttes et à toute vitesse, il glissa sa main entre celles-ci et la retira aussitôt. Aucune trace d'eau.
 

-Pratique-toi bien. Souffla-t-il à nouveau à son oreille, puis Bryan s'éloigna d'elle pour s'accoter à nouveau contre le mur. Il remarqua alors que le navire était moins agité, signe que peut-être le mauvais temps touchait à sa fin, mais rien n'était certain. Conscient que Shanoa avait besoin de se concentrer,  il s'éclipsa sans le moindre bruit pour aller voir où en était la tempête. Dehors, la pluie avait diminué d'intensité et les rayons du soleil perçaient les nuages sombres. L'espion baissa la tête et il soupira de soulagement. Les Dieux les avaient épargné...

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Jeu 13 Sep - 9:59

En voyant le regard de Bryan, Shanoa se demanda si ce dernier ne s'attendait pas à une tout autre réponse venant d'elle. Comme quoi elle n'avait pas fini de le surprendre. Elle l'écouta lui répondre et suivre son cheminement. Si au départ elle acquiesçait, elle commença à montrer des signes de désaccord quand il parla de la force de la nature qui les dominait par sa surpuissance. Mais les éléments intervinrent à leur tour dans la conversation, en secouant un peu plus le bateau et en interrompant Bryan, qui avait resserré sa prise sur Shanoa. Il lui avait certainement éviter de chuter, car même si Shanoa avait un excellent équilibre ça ne faisait pas tout. Déjà elle était concentrée sur la conversation qu'elle avait avec Bryan, ensuite la houle avait été particulièrement violente, et enfin, elle n'aurait jamais pu adopter le bon centre de gravité en étant si proche du gaulois. Et maintenant elle l'était encore plus.... Surtout que dans le feu de l'action, elle s'était retenue à lui en s'agrippant à son épaule. Mais il n'y avait vraisemblablement aucune ambigüité ni chez l'un, ni chez l'autre. Et d'ailleurs, Bryan en était venu tout naturellement à répondre à sa question s'étonnant des précautions de l'elfette, non sans la taquiner au passage. Boutade à laquelle elle répondit.


Disons que je n'ai pas envie de donner de prétexte à cet équipage pour me jeter par dessus bord....


Et d'ailleurs, Bryan avait lui aussi le souci de ne pas s'attirer les foudres du capitaine. Un commun accord qui était au goût de la perle de nuit.


A la bonne heure.... Je n'ai pas ta côte, on ne me pardonnera rien.


Au moins la jeunette était parfaitement lucide sur sa condition et son rapport aux autres ! Peut-être noircissait-elle un peu trop le tableau parfois, mais c'était encore trop tôt pour qu'il en soit autrement. Et alors que Bryan reprenait la parole, il put constater quelque chose qu'il n'aurait peut-être pas cru voir de si tôt. Car au moment où Shanoa avait compris qu'il allait lui expliquer quelque chose sur le combat, ses prunelles s'étaient de nouveau fixer sur lui.... avec attention ! Cette petite peste l'écoutait, et attentivement en plus ! Tout n'était peut-être pas perdu.... Mais cela pouvait surprendre de la voir si assidue quant on connaissait son épouvantable caractère retors au possible. Pour ce qui était de l'esquive et de la vitesse, c'était là des concepts que l'elfette avait bien intégré. Elle était bien placée pour savoir l'importance de ces deux facteurs, étant donnée qu'elle est contrainte d'y faire souvent appel. N'ayant pour l'instant pas assez de force pour pouvoir encaisser les coups, c'était sa seule alternative, avec la ruse. Mais ce qu'elle avait attendu depuis leur entrée dans cette cale se produisit enfin. Ce n'était pas une attaque à proprement parlé, puisqu'il n'avait pas porté son coup jusqu'au bout.... Et heureusement, sans quoi elle y laissait sa vie. Mais plutôt une mise en situation. Elle était effectivement assez entravée dans sa position actuelle. Il lui suggéra d'utiliser son environnement pour le défaire, un principe qu'elle connaissait bien aussi, mais qu'en cet instant ne lui serait d'aucune aide. Elle était trop restreinte dans ses mouvements, et il n'y avait rien à sa portée qui puisse lui être utile. Mais lorsqu'il lui demanda d'essayer de prendre l'arme, Shanoa réagit à l'instinct.... Mais tout cela n'étant qu'un entrainement, elle freina son action, et heureusement ! Elle avait remonté rapidement son genou, pour le poser contre le bas ventre de Bryan, fort près de son entre-jambe. Elle voulait lui faire comprendre implicitement qu'en temps normal, elle aurait frappé sans vergogne ses bijoux de famille avec son genoux pour lui faire lâcher le couteau, et le récupérer. Mais elle avait un doute. La ruse était une méthode tout à fait efficace mais....


.... Ce n'est pas de cette manière là que tu veux que je m'y prenne, n'est-ce pas ?


Il avait parlé de vitesse et de dextérité.... Aussi Shanoa s'exécuta et tenta plusieurs fois de lui attraper des mains. Mais voilà que ce loup s'était mué en une véritable anguille. Néanmoins l'elfette exprima un autre de ses traits de caractère. C'était une acharnée accomplie qui ne devait pas connaître le mot abandon ! Elle harcelait le gaulois sans relâche malgré ses échecs répétés, manquant parfois de grimper dessus pour arriver à ses fins. Un peu comme un chaton qui essayait de s'accrocher au bras de l'humain pour essayer d'attraper la plume qu'il tenait dans la main. Mais rien à faire ! Dans une pirouette, Bryan la ramena de nouveau dans ses bras, tout en rangeant sa dague. Shanoa était tellement emportée dans son élan qu'elle mit quelques petites secondes à arrêter de chercher des yeux où était le poignard. Presque déçue que ce soit déjà fini. Mais lorsque Bryan lui dit qu'elle était trop lente, il dut faire face à une moue renfrognée et boudeuse qui allait lui causer de sérieux problèmes ! En effet, rester sérieux face à cette bouille allait être très, très compliqué ! Quand on voyait l'attitude et le comportement de Shanoa au quotidien, c'était peut-être une des dernières expressions qu'on aurait pu lui prêter. On pouvait lire sa frustration sur son visage ! Mais voilà qu'il la tournait vers les gouttes. Alors que la perle se disait que l'étanchéité du navire laissait à désirer, il lui expliqua l'exercice suivant. Une sorte de jeu, "esquive la goutte". Un peu dubitative, elle observa le gaulois lui faire une démonstration. Elle resta songeuse, tandis qu'il lui demandait de reproduire l'exercice. Mais le voilà de retour, son sourire de peste ! Il présageait une bêtise qui ne manqua pas d'arriver ! L'elfette s'empara du pan de sa cape d'une main, et se servit du tissu comme d'une protection pour empêcher les gouttes de tomber sur son autre main qu'elle avait mise en dessous. Fière de sa pirouette, elle lâcha avec son sourire carnassier.

Voilà, ma main est sèche, tu peux me laisser une arme.


Une chose était sûre..... Cette petite peste était plus futée qu'un renard ! Une aptitude qui lui serait salvatrice dans bien des aspect de sa vie, mais qui n'était pas celle que Bryan attendait en ce moment. Elle réprima un léger soupir, relâchant sa capte pour étudier le rythme des gouttes qui tombaient. Et alors qu'elle analysait la chute de l'eau, elle répondit.


Les éléments.... Nous surpasseront toujours en terme de force. Mais la nature n'use pas de sa puissance pour satisfaire un quelconque égaux. Nous sommes soumis à son humeur certes. Mais elle ne déclenche pas ses colères pour nous contraindre. Elle ne souhaite pas notre soumission. Elle se contente d'être. Et c'est là toute la différence.... Enfin, à mes yeux.


Elle se doutait que pour beaucoup cela était du pareil au même, mais pour la perle, l'intention était quelque chose d'important à ses yeux. On ne pouvait rien contre une tempête, mais la tempête ne se déclenchait pas pour se dire "tiens je vais tuer des gens et tout casser aujourd'hui !". Il n'y avait pas d'intention de nuire.... Mais pour l'instant, elle devait trouver le moyen de glisser sa main entre des gouttes en restant au sec. Plongée dans sa concentration, elle n'entendit pas Bryan sortir pour vérifier où en était l'état de la tempête. Elle ne l'avait pas entendu revenir non plus. Elle avait fini par comprendre que pour maximiser ses chances, il lui fallait être rapide, mais également attendre le meilleur moment pour "frapper". Ici, par rapport à la vitesse de chute des gouttes, et par rapport à sa propre vitesse de pointe, elle avait remarqué qu'il lui fallait partir juste un peu avant que la goutte d'eau ne tombe. Si elle avait le moment de départ, elle ne devait absolument pas perdre la moindre seconde, car la synchronisation ne lui laissait pas la moindre erreur. Il lui avait fallut bien des essais pour parvenir à ce résultat, au point d'avoir dû s'essuyer la main plusieurs fois sur sa cape pour en retirer l'eau. Mais elle se révéla aussi butée à l'entrainement qu'elle pouvait l'être au quotidien. Et à présent elle y parvenait ! Cela lui avait paru bien long, et assez frustrant même. Pourtant, elle avait assimilé l'exercice bien plus vite qu'aucun humain aurait pu le faire. Si Shanoa était intransigeante envers les autres, elle l'était aussi envers elle-même. Elle se tourna vers Bryan.


Est-ce que c'est suffisant pour parvenir à te prendre ton arme maintenant ? 


Elle se demandait si son entrainement lui permettait réellement d'être plus rapide, ou du moins suffisamment pour qu'elle puisse en constater les résultats.

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Jeu 13 Sep - 20:33

Bien qu'il éprouva un soulagement au fait que la tempête les avait épargné, Bryan s'assombrit en remarquant les regards inquisiteurs et méfiants des marins. Ayant beaucoup voyagé, il savait à quel point ces Maîtres des fleuves étaient superstitieux. L'espion se doutait bien qu'ils mettaient la faute des débris et des pertes sur Shanoa. Sa seule présence semblait les insupporté et cela inquiéta l'espion. De voulant pas combattre un équipage en entier, Bryan se dit qu'il n'allait pas pouvoir laisser son élève se promener sur le navire comme bon lui semblait, et ce, jusqu'à la fin de leur traversée. Se souvenant de son minois boudeur et frustrée quand elle n'avait pas réussi à attraper le poignard, Bryan soupira tout en esquissant un petit sourire indéfinissable. Par Nuada que cette petite perle était adorable! Il était probablement le seul à bord à la percevoir ainsi, mais c'était normal, car les marins  se limitaient à son apparence, ils ignoraient tout des qualités qu'il avait découvert chez la jeune femme, ainsi que ses défauts;c'était sûrement mieux ainsi. Leur jetant un dernier coup d’œil  l'espion redescendit silencieusement à la cale pour voir où était rendu Shanoa dans son exercice. Concentrée et acharnée à réussir, l'elfe n'avait sûrement pas remarqué qu'il était partit et encore moins revenu. En silence, il l'observa analysé les gouttes d'eau, tout en remarquant que sa main était humide et les bouts de ses doigts, légèrement plissés, signe qu'elle avait fait maintes essais depuis son départ. 

Pour sa part, cela lui avait prit près d'une semaine à réussir cette épreuve initiatique,ce qui était en soi un exploit, car la majorité pouvait prendre près de trois semaines à un mois à débuter leur apprentissage d'armes. Croisant les bras contre son torse musclé, l'homme fixa son élève avec attention, tout en devinant qu'elle commençait à comprendre comment y arriver. Ce n'était pas aussi simple que de s'approprier un morceau de sa cape pour se protéger du lit, une ruse qui lui avait arracher un furtif sourire. Et voilà qu'il souriait à nouveau, mais cette fois de satisfaction et même d'admiration. En à peine une heure, l'elfette avait réussi à passer ce test, du jamais vu. Il est vrai qu'elle n'appartenait pas à sa race, mais tout de même, elle n'avait de cesse de le surprendre. 

Un jour, magnifique jeune elfe, tu vas me surpassé...Pensa-t-il avec une tendresse et une fierté digne du bon maître qu'il était. Bien entendu, Bryan redoutait l'autre face de la médaille, celle qu'il allait formé une meurtrière peut-être sanguinaire, mais encore, son devoir allait être de la soutenir et de lui montrer une voie moins sombre, ou du moins, faire un tri parmi ses victimes. C'était sûrement pour cela que les Dieux avaient provoqué cette rencontre, pour qu'il l'aide à trouver un équilibre à son côté sauvage et civilisé. Après tout, quand il était jeune, Bryan n'était pas très différent d'elle et c'était peut-être pour cela qu'il l'appréciait déjà. L'homme se voyait en elle...

Est-ce que c'est suffisant pour parvenir à te prendre ton arme maintenant ?  Demanda Shanoa qui le sortit de ses pensées. Acquiesçant, il la dévisagea, toujours le sourire aux lèvres, le regard profond et songeur. Il y eu un silence, puis se décollant du mur, il s'approcha d'elle en répondant:

-C'est plus que suffisant, mais avant, j'aimerais savoir pourquoi, selon toi, je t'ai demandé de réussir un tel exercice?

Sachant maintenant qu'elle était capable d'avoir une opinion réfléchit et sensée, voir philosophique et profonde, il écouta sa réponse avec attention tout en plongeant dans ses yeux si claires, qu'il aurait pu s'y baigner. À vrai dire, le contraste de son regard, avec le teint de sa peau et de sa chevelure lunaire était très harmonieux. Secrètement, il se demanda alors comment une créature aussi belle pouvait exister. La laissant terminer, il répondit à son tour de sa voix grave:

-Cette épreuve est la base du maniement des armes et elle symbolise trois grandes qualités essentielles pour exceller au combat. La persévérance, la concentration et la rapidité. Chaque goutte est comme l'ennemi, à la moindre hésitation, il te tuera si tu n'es pas assez rapide. 


Bryan avait combattu près de la moitié de sa vie, il avait comprit depuis la longtemps la pertinence de cet exercice, qui était en soi la base de tout bon guerrier. Bientôt, Shanoa allait en faire partie. Sur cette certitude, l'espion s'éloigna de son élève en disant simplement:


-Viens.


Montant sur le pont, il balaya son regard de loup et avec satisfaction, Bryan repéra un espace dégagé et tranquille à l'avant, idéale pour pratiquer les techniques de base du glaive. Connaisseur, l'espion préféra lui enseigner d'abord à combattre avec une arme longue, chose plus difficile, mais plus pratique qu'un poignard, surtout quand la majorité des soldats étaient armés d'épées et de glaives. S'avançant de son pas de grand félin, il remarqua alors du mouvement à bâbord où des marins étaient entrain d'essorer le plancher imbiber d'eau. L'un d'eux, d'une moue hargneuse, allongea au dernier moment sa jambe et il fit méchamment trébucher Shanoa au sol. Les autres marins pouffèrent de rire, qui ne dura pas longtemps quand ils levèrent les yeux vers Bryan. Devant ce regard glacial, ils baissèrent la tête et se firent tous petits, conscient que leur compagnon avait commis une grave erreur.  Sentant la tension montée, l'espion aida l'elfe à se relever et se plaça devant elle, question de garder le contrôle sur la situation. Si quelqu'un devait frapper c'était lui, Shanoa n'était pas assez expérimentée pour affronter ce genre d'hommes, pour la plupart très costauds et bons combattants. D'ailleurs, le marin qui avait commis l'affront était de cette trempe et sans peur aucune, il venait de se lever d'un sourire provocateur. 

-Kal! Retourne au travail! Ordonna alors la voix du Capitaine qui avait assisté à la scène sans intervenir outre mesure. Il savait très bien que ce comportement méritait d'être punit, mais redoutant une mutinerie, il avait passé l'éponge. Seconde erreur. Bryan tourna lentement les yeux vers lui et d'un ton rauque, il dit:

-Capitaine, nous avons passé un accord, je tiens à ce que vous le respectiez. Cet homme a mal agit envers ma protégée. Je demande qu'il soit châtier comme il se doit.
-Puni de quoi? C'était un accident. Elle a juste à regarder où elle met les pieds.  Répliqua morose le maître à bord, tout en fuyant le regard de Bryan. Celui-ci plissa les yeux, tandis que le marin eut un sourire carnassier à l'adresse de Shanoa. Or, croyant avoir le plein appui de son capitaine, Kal vint cracher sur les bottes de l'espion. Troisième erreur et non la moindre, car à présent, il venait de faire perdre toute crédibilité à son supérieur, qui ne pouvait plus l'excuser. Lentement, Bryan baissa son regard vers le cracha et contre toute attente, il eut un rictus mauvais. Levant les yeux vers l'offenseur, il souffla:

-Ça tombe bien, j'avais une leçon à donner. Voyons voir si tu crache aussi bien que tu te bats.
-Mais...

Bryan leva une main autoritaire vers le Capitaine et  d'un calme redoutable, il fixa férocement le marin en disant avec prestance:

-Je suis ambassadeur du Roi Vercingétorix. M'offensez, c'est offensez sa majesté. Une telle offense est punit de mort. 

À ce dire, tous pâlit, du capitaine jusqu'au marin provocant qui écarquilla les yeux de stupeur. Sans attendre, Bryan dégaina son glaive et le levant vers l'homme, il rugit fortement:

-Bats-toi, je te l'ordonne!


Kal recula d'un pas, le cœur battant et le regard en panique. Il essaya alors de chercher du soutien de son capitaine et de ses camarades, mais ceux-ci baissèrent la tête impuissants. Comprenant alors que sa stupidité l'avait peut-être mené à sa perte, le marin prit sur lui pour sortir son épée et après une hésitation, il fonça sur Bryan. Les épées s'entrechoquèrent violemment, l'un se battait pour sa survie et l'autre semblait prendre  plaisir à retarder son trépas. À vrai dire, le matelot n'avait aucune chance face au loup qui esquivait, ripostait et bloquait chacune de ses attaques avec une technique parfaite et une rapidité inouïe. En cet instant, Shanoa pouvait admirer un combat dans toute sa splendeur, tout en apprenant en même temps. 

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Ven 14 Sep - 7:25

Tout en observant son Maître sourire, Shanoa se demandait ce qu'il pouvait bien lui passer en tête. Ce n'était pas la première fois qu'elle le surprenait à se perdre de la sorte dans ses pensées, et elle aurait bien aimé pouvoir se loger dans un coin de son esprit pour découvrir ce qu'il se disait. Mais pour l'heure, il lui demandait son avis sur l'exercice qu'il venait de lui imposer. Shanoa croisa les bras en essayant de trouver la bonne réponse. Car des réponses, à son sens il y en avait plein.

Me faire travailler ma dextérité ? Mon sens de l'observation ? Ma vitesse ? Me laver par un moyen détourné ?

Quand il lui répondit que l'exercice était une des bases de l'apprentissage du combat, l'elfette arqua un sourcil. Les humains entrainaient leur recrue à se battre contre de l'eau ? Mais lorsqu'il lui expliqua la valeur symbolique de l'entrainement, tout lui parut beaucoup plus logique. Elle jeta un regard dubitatif vers les gouttes d'eau. Elle ne savait pas qu'elle avait réussi en un temps records, et pourtant elle trouvait déjà cette exercice là difficile. Elle se demandait si les humains arrivaient vraiment à le réussir comme elle l'avait fait, ou s'ils avaient une approche beaucoup plus instinctive des choses. Si elle avait su qu'il leur fallait des jours.... Mais ce fut à son tour d'être arracher à ses pensées par le gaulois qui l'invitait à la suivre. Enfin de retour dehors, à l'air frais. Shanoa était assez impatiente de voir ce qu'il lui réservait à présent. Portée par son enthousiasme, elle avait eu le malheur de baisser sa garde.... Un luxe que la perle de nuit n'avait pas le droit de s'offrir, et la vie le lui rappela méchamment. Un croche-pied aussi vil que puéril la fit chuter, et elle ne compris que trop tard ce qu'il venait de se passer. Au sol, le rire des hommes lui fit serrer les dents. La colère gronda de nouveau en elle. Elle s'en voulut d'avoir été si naïve pour croire qu'elle pourrait simplement apprendre en paix avec Bryan. Son visage se ferma de nouveau, et feignant de mettre du temps pour se relever, elle examinait le terrain pour repérer les éléments qui allaient lui permettre de se venger.... L'élève apprenait vite.... Trop vite ! Et heureusement que son Maître était expérimenté et avait eu la présence d'esprit de prendre les devants ! Car elle avait déjà repéré un épais cordage qui n'était pas sans lui rappeler les chaines dont elle avait appris à se servir.... Mais elle fut interrompue dans ses plans de vengeance par le gaulois qui venait l'aider à se remettre sur pied.... Et l'empêcher de faire des bêtises !

Shanoa était très contrariée et frustrée qu'il ne la laisse pas agir, même si au fond d'elle-même elle comprenait son raisonnement. Elle était juste trop en colère pour l'instant pour l'accepter. Les hommes avaient cependant vite arrêté de rire en voyant le regard courroucé de Bryan, qui ne présageait rien de bon. Voyant la peur des marins, et même si elle était légitime, la perle de nuit leur adressa un regard méprisant. Ils étaient lâches.... Et c'était là une chose qui suscitait son dédain le plus profond. Mais il y en avait un qui ne savait visiblement pas s'arrêter et qui ne trouva rien de mieux que de fanfaronner devant Bryan. Shanoa porta alors une rectification à son jugement. Il y avait un équipage de lâches ET un abruti. S'en prendre à elle, c'était facile, elle était désarmée, et inexpérimentée en terme de combat. Mais chercher des histoires à Bryan sans être en mesure de pouvoir fuir, c'était de la stupidité pure et dure. Elle put constater à quel point l'orgueil pouvait pousser à l'imprudence. Néanmoins, cette fois-ci le capitaine daigna intervenir. L'elfette pensait que cela allait se terminer ainsi, du moins pour l'instant. Mais c'était sans compter son Maître, qui n'avait pas du tout l'intention de laisser l'autre andouille s'en tirer à si bon compte. Il exigea du Capitaine qu'il tienne parole par rapport à un accord que la jeunette ne connaissait pas, et que le fautif soit châtier. Pour le coup, l'elfette se demanda ce que le Capitaine pourrait bien imaginer comme châtiment pour un marin qui.... Faisait des croches-pieds. Mais c'était là une question qui n'aurait pas de réponse, car le Capitaine se débina, faisant preuve d'une mauvaise foi si nauséabonde qu'elle raviva la rage de la jeune elfe. Mais Bryan était toujours un véritable mur de muscles vivants pour l'empêcher d'agir.

Elle leva alors son regard vers le capitaine, pour le fixer droit dans les yeux. Elle avait remarqué plus tôt que le simple fait de fixer les marins les mettait terriblement mal à l'aise. Ils devenaient nerveux, stressés.... Et pourtant elle avait à ce moment là une expression neutre. Mais là son visage était fermé, et son regard était plus glacial que les glaces du grand nord. Ce regard de prédatrice qui attend le moment propice pour vous attaquer quand vous vous y attendez le moins.... Un regard qui fut interrompu par une provocation supplémentaire du dénommé Kal qui vint cracher sur les bottes de son maître. Shanoa prit une profonde inspiration pour s'empêcher de bondir de derrière Bryan pour arracher les yeux de ces empaffé notoire ! Dans le dos de Bryan elle souffla doucement entre ces dents de manière à ce que lui seul soit en mesure d'entendre.

Si tu ne t'en occupes pas, cette nuit lui sera fatale.....

Shanoa avait un degré de tolérance pas forcément important. Mais cet individu là avait été beaucoup trop loin pour qu'elle accepte de prendre son mal en patience. Si Bryan ne le remettait pas en place, elle veillerait à ce qu'il ne puisse pas revoir la lumière du jour. Quitte à agir de nuit et par traitrise pour mettre toutes ses chances de son côté. Mais son gaulois de Maître n'était pas non d'humeur à se laisser maltraiter par un matelot qui ne se sentait plus. Cet imbécile voulais jouer les gros dur ? Il était temps d'assumer sa stupidité. Et apparemment, il allait servir pour une démonstration qui allait illustrer la leçon que Bryan voulait initialement donner à son élève. Le Capitaine allait intervenir, Shanao commençait à en avoir marre de lui, et s'imaginait déjà un moyen de l'envoyer par dessus bord. Mais Bryan le fit taire invoquant un statut politique qui dépassait complètement l'elfette. Ambassadeur ? Soit et alors ? Pour elle ça ne changeait rien. Mais pour les autres, cela faisait visiblement toute la différence. Chose qui scia littéralement la perle de nuit. Étaient-ils tous devenus complètement fous ou stupide ? Bryan dégaina sa lame et invectiva le coupable de se battre. Et chose incompréhensible pour l'elfette, personne ne moufta la moindre protestation. Elle était complètement dépassée par cette couardise qu'elle ne comprenait pas. Elle n'avait déjà pas haute estime de cet équipage, mais ils avaient trouvé le moyen d'être encore plus misérable à ses yeux. Elle soupira, les bras croisés, secouant doucement la tête. Elle les méprisait tous ostentatoirement du regard. Ils ne valaient rien. Mais ce n'était que le début du spectacle !

Un spectacle na-vrant ! La différence de niveau et de technique était telle, qu'elle aurait presque pu avoir pitié de Kal.... Mais ce n'était pas le cas, et elle savourait de le voir galérer. Plus elle observait, plus elle secouait la tête avec désapprobation. Il s'y prenait mal.... Il s'obstinait avec des approches qui ne fonctionnaient pas. Il n'essayait pas de nouvelles méthodes. Il avait de la force, et il savait se battre, c'était indéniable. Mais c'était tout..... Et c'était surtout trop insuffisant pour faire le poids. Elle porta alors son attention sur son Maître qui était bien plus agréable à regarder combattre.... Sur tous les plans possibles d'ailleurs ! Outre cela, elle ne perdit pas une miette de ses stratégie et de ses techniques pour tenter de les assimiler et de potentiellement les reproduire. Mais un détail la chagrina rapidement. Bryan était fort.... Beaucoup trop fort ! C'en était presque indécent ! Comment allait-elle pouvoir faire face à cette montagne de muscles, surtout avec ce genre d'armes.... Elles semblaient bien lourdes et encombrantes, et lui, il les maniait sans problème avec une seule main en plus ! Bien sûr, elle pourrait toujours s'en sortir en esquivant et en fuyant, sa vitesse et son agilité aidant. Mais ce n'était pas ainsi qu'on gagnait un combat ! Shanoa se gratta l'arrière de la nuque. Comment allait-elle bien pouvoir faire ? Même si elle avait eu un bouclier, elle n'aurait pas été en mesure d'encaisser le choc du coup.... En tout cas, le dénommé Kal ne riait plus du tout et il était déjà à bout de force, essoufflé. La fin du combat était proche.... Et Shanoa scrutait la décision de Bryan. Allait-il réellement mettre cet homme à mort ? Elle n'aurait eu aucun scrupule à le tuer. Mais Bryan était.... Beaucoup plus magnanime qu'elle. Il apportait définitivement plus de valeur à la vie que la perle de nuit. Et en même temps.... Ce type lui avait craché sur les bottes !!! La situation était intéressante. Lui qui lui avait parlé de sa volonté de la discipliner, elle allait avoir là un exemple précis. Qu'est-ce qu'il allait faire, et comment il allait faire, elle avait hâte de pouvoir étudier tout cela.

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Ven 14 Sep - 10:42

Kal ne lui arrivait pas à la cheville, c'était certain, mais ses attaques offensives étaient le parfait exemple des erreurs à ne pas faire durant un combat. Stressé et  fatigué par la tempête, le marin faisait des fautes graves qui aurait pu lui être fatale à plusieurs reprises, comme créer des ouvertures ou attaquer au mauvais moment.Heureusement pour lui, Bryan prolongeait volontairement le duel, tout en utilisant des techniques à la fois Celte et Romaine, ce qui pouvait être très déstabilisant pour l'adversaire. À défaut d'avoir un bouclier comme les légionnaires, le gaulois parait les coups en se positionnant souvent en angle pour éviter de se faire transpercer, le glaive légèrement penché sur le côté. 

Il est certain que sa force faisait une  différence, mais Bryan avait toujours priorisé la technique dans ses entraînements,car au bout du compte, c'était elle qui faisait remporté un combat et non point les muscles. Pour l'heure, il décida seulement d'utiliser des coups d'estocs de base, et ce, à répétition afin que Shanoa l'assimile plus rapidement. L'observation était le meilleur moyen d'apprendre, ainsi que l'imitation, mais cela viendrait bien assez tôt pour la jeune elfe. Or, outre la technique et la rapidité,  Bryan ne se priva pas pour épuiser son adversaire, le faisant bouger dans l'espace, comme un loup jouant avec sa proie. Enfin, percevant ses jambes tremblantes  et son souffle court, le guerrier feignit une esquive dans le but de créer une ouverture et vif, il fonça vers son adversaire qui se fit projeté au sol par un coup d'épaule violent. Bryan éloigna l'arme de Kal de son pied et toujours d'un calme imperturbable,le gaulois vint l'empoigner par la chevelure pour le forcer à se relever sur ses genoux. Se positionnant en arrière de lui, l'espion tira la tête par en arrière et il posa son arme contre la gorge de l'homme. 

Il eut un silence de mort, tous s'apprêtait à voir leur comparse être égorgé sans aucune pitié, mais pendant un court moment, qui leur parut une éternité, rien ne se passa. En fait, Bryan réfléchissait. Commençant à être habitué à la subtilité politique, il savait pertinemment qu'exécuter cet homme allait causer plus de désagrément qu'autre chose. Bien qu'il s'était imposé comme figure d'autorité, les règles n'étaient pas pareilles en mer et son aura majestueuse allait vite laisser place au doute. Une fois la tension éclipsée et le choc passé, les marins allaient alors se demander pourquoi un ambassadeur de roi protégeait une elfe noire porteuse de malheur? Cette question allait vers son bout de chemins dans leur esprit, les superstitions allaient revenir à la charge, puis ils allaient   finalement conclure que leur comparse c'était fait tuer par un traître. Le capitaine humilié dans son autorité prendrait du côté de ses hommes et avant même d'arriver au Port, Bryan et Shanoa se retrouverait par dessus-bord. Oui, en à peine une minute, l'espion entrevit le résultat de cette condamnation. Un imbu de lui-même, se sentant surpuissant par l'autorité qu'il avait imposé, n'aurait pas hésité à tuer l'impertinent, mais le loup était bien trop intelligent, rusé et fin manipulateur pour commettre une telle stupidité. Cela allait être une autre leçon pour Shanoa: savoir choisir ses batailles. Gardant son air dur, Bryan vint brisé alors le silence en disant de sa voix grave:

- Par ton irrespect, tu m'as gravement humilié. J'ai déjà condamner des hommes pour moins que ça...
-Pi...pitié...pitié...pitié...marmonna Kal pâle comme la mort. En cet instant, il avait juste envie de pisser dans ses braies à quel point il était terrifié et Bryan le savait. Il connaissait ce regard pour l'avoir vu d'innombrables fois sur les champs de batailles. 
-De la pitié? En as-tu eu pour celle dont je suis responsable? 
-C'est...je...par...pardon...pardon...Bafouilla-t-il en regardant dans la direction de Shanoa, les yeux embrouillés par les larmes. La nervosité était à son comble, tous se demandaient si l'ambassadeur allait faire preuve de magnanimité ou au contraire, l'exécuter de sang-froid. Un raclement discret se fit entendre, le Capitaine s'avança d'un air contrit:

-Monsieur, j'approuve que vous soyez en colère contre Kal, son comportement est inacceptable et il mérite d'être châtier, mais le tuer, serait réellement un gâchis. C'est un excellent marin et déjà j'ai perdu trois hommes durant la tempête...

Intérieurement, Bryan fut soulagé que la Capitaine daigne enfin prendre sa place. En fait, c'était justement cela que l'espion attendait pour conclure sa petite mise en scène qui viendrait apaisé les esprits et rendre la fin de leur voyage plus agréable. L'air dur se fit légèrement compréhensif et d'un soupir, Bryan feignit de réfléchir aux dires du Capitaine qui était nulle autre que sa réalité. Tous retint leur souffle, même Kal qui croisa alors le regard ambré du guerrier. 

-Pour ton Capitaine et ton équipage, je ferais exceptionnellement preuve de clémence, mais ne t'avise plus jamais de  me manquer de respect.

Une lueur de reconnaissance brilla dans le regard sombre du marin qui ne dura pas longtemps, car il se retrouva pousser brusquement au sol, face contre terre, telle Shanoa précédemment. Bryan se tourna alors vers le Capitaine en disant avec fermeté:

-Qu'il soit enfermé à la cale pour le reste du voyage. Le Capitaine approuva tout en faisant signe à deux de ses hommes pour escorté Kal, celui-ci suivit sans rouspéter.  Bryan riva alors un regard pesant sur l'équipage et il déclara d'une voix forte: 

-Quant à vous tous, prenez cela comme un avertissement. Lui manquer de respect, c'est manquer de respect envers le Roi Vercingétorix et son peuple. Cette elfe n'est pas l'ennemie, elle est notre alliée. Notre alliée contre les Romains! Nos véritables ennemis qui ravagent nos terres et qui coulent nos navires! Si vous vous en prenez à elle, cela sera considérer comme de la trahison envers la coalition gauloise. 

L'art de revirer la situation en sa faveur. En une seule parole, Bryan avait détourné la haine des marins vers un ennemi commun,  il venait de protéger pour de bon Shanoa de toutes médisances et d'éviter peut-être même une mutinerie. D'ailleurs, les marins se mirent à la dévisager autrement, d'un regard à la fois de surprise et de curiosité. Une elfe noire alliée au Celtes? Voilà qui était surprenant, mais sa présence à bord était maintenant acceptable et de plus, aucun d'eux ne voulaient être accusés de traîtrise. En arrière de Bryan, le Capitaine soupira de soulagement et posant sa main sur l'épaule large, il le remercia d'un sourire. Les deux hommes s'échangèrent un regard attendu, puis le Maître à bord retrouva son autorité en ordonnant à ses hommes de retourner à leurs tâches respectives. Promptement, les marins obéirent et même certains entamèrent de chanter éclipsant les dernières tensions. Pour l'espion, c'était une belle victoire diplomatique, mais il se doutait bien que Shanoa devait percevoir la situation différemment.  À cette pensée, Bryan ramassa l'épée de Kal laissé au sol et il se tourna vers son élève.Soutenant ses lagons limpides, l'espion s'approcha d'elle et il lui remit  l'épée celte qui était plus longue que le glaive, mais plus légère et étroite. 

-Elle sera plus à ta convenance.

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Ven 14 Sep - 12:02

Shanoa observait son maître jouer avec son adversaire comme un prédateur pouvait s'amuser avec sa proie. Et enfin le moment tant attendu arriva. L'homme était en position de soumission, humilié et surtout terrifié. Il suffisait de voir son regard pour deviner qu'il se voyait déjà mort. Shanoa scrutait la scène, complètement absorbée par l'action. Tout allait se jouer à présent. Mais.... Lorsque l'elfette entendit son Maître parler, elle fut prise d'un doute. Lorsqu'on était déterminé à tuer quelqu'un, on s'attardait rarement à lui faire la leçon. Pourquoi Bryan perdrait-il son temps à lui faire une morale, tout à fait pertinente au passage, s'il comptait réellement l'exécuter ? La perle de nuit vint perdre son regard suspicieux dans celui de son mentor. En analysant son regard.... Elle était pratiquement certaine de ce qu'il avait décidé. Elle rabattit sa capuche sur son visage en fermant les yeux, attendant de voir quel subterfuge son gaulois de Maître avait en tête. Elle observa Kal lui demander pardon misérablement. Il était si pitoyable qu'elle ne lui adressait même plus un regard de mépris.... Mais un regard qui était peut-être pire dans sa neutralité. Un regard indifférent.... En le vainquant et en le soumettant Bryan avait brisé cet homme. Au moins pour un bon moment. Est-ce qu'en un sens, cela n'était pas pire que la mort ? Cette question là, Shanoa la laissa en suspend. L'elfette pinça ses lèvres pour réprimer un petit rire sarcastique en entendant le Capitaine se décider à intervenir, finalement. C'est fou comme il faisait moins le malin en cet instant. La suite des événements fut encore plus dur à supporter sans rire de la ruse de son maître, qui les menait tous par le bout du nez et avec une classe admirable en plus. Mais vint alors le discours "glorifiant" du gaulois, qui eut le mérite de ranimer les foules. Il citait une fois encore ce roi, et ces romains. La perle fut surprise d'apprendre qu'elle était l'alliée d'un roi dans une guerre contre les romains.

Elle se demanda dans quoi elle venait de s'embarquer.... Ce roi gaulois.... Elle aurait tant aimé voir la tête de ce dernier s'il apprenait qu'il était allié à une démone juvénile ! Il en ferait sûrement une attaque ! Une pensée qui l'amusa beaucoup avant que son attention ne se reporte sur les romains. Si chacun ici était d'accord pour oublier ses différents afin de se liguer contre eux.... S'ils étaient même prêts à la laisser tranquille car elle allait œuvrer contre eux.... Par Dagda.... Qu'est-ce qui pouvait bien être pire que des démons aux yeux des celtes ? Il y avait beaucoup trop de questions dans l'esprit de l'elfette. Peut-être que Bryan n'avait pas prévu d'y répondre, mais elle avait clairement besoin de comprendre. Comprendre ce monde qui l'entourait et qui lui paraissait alors si absurde et insensé..... Bryan lui remit l'épée de Kal entre les mains, et elle le remercia d'un signe de tête. Plus longue mais plus fine, elle était moins lourde que semblait l'être le glaive de son Maître, et cela lui convenait bien ! Elle observa l'arme sous toutes les coutures, la soupesant, la jaugeant, donnant quelques légers coups dans le vide pour voir comment elle se comportait, comment elle fendait l'air. Et tout en l'examinant, elle lâcha presque distraitement.

C'est la première fois de ma vie.... Que j'entends quelqu'un me demander pardon. Même si c'était forcé....

Elle ne pensait pas un seul instant que le marin était sincère dans ses excuses, et que c'était simplement la peur viscérale de mourir qui l'avait fait parler. Elle avait sûrement raison, mais cela seul Kal pouvait le savoir. Revenant un peu plus à la réalité, elle lui lâcha un sourire en coin.

L'espace d'un instant, j'ai cru que tu allais toi-même l'emmener à fond de cale en le tirant par l'oreille.

Elle n'allait pas se priver d'une boutade sur son intervention. Car si elle l'avait trouvé magistrale, bien qu'elle était trop fière pour l'avouer, elle lui avait trouvé des relents paternalistes. Mais plus elle observait son gaulois.... Et plus elle trouvait que c'était là un de ses traits de caractère. Que ce soit avec une drôle de bête, avec une elfette, ou un marin bien bête. Elle avait bien saisi l'intérêt stratégique de sa conduite, mais elle était intimement convaincue qu'il n'y avait pas que cela. Elle tourna son regard vers l'équipage.

Je.... ne les comprends pas....

Elle invita Bryan à la suivre, pour s'écarter de ces matelots en qui elle n'avait aucune confiance, pour ne pas changer. Une fois qu'ils furent suffisamment en retrait pour ne pas être entendus, elle lui posa toutes les questions qu'elle avait sur le cœur.

Est-ce que c'est moi, ou est-ce qu'ils sont incroyablement lâches ? Ou stupides ? Enfin.... Ce que je veux dire, c'est qu'ils sont un équipage entier. En réunissant leur force, ils n'auraient eu aucun mal à nous déborder.... Bon, ils auraient certainement eu des difficultés, mais ils auraient eu de grandes chances de nous vaincre. Pourquoi n'ont-ils pas réagi ? Je ne sais pas vraiment ce qu'implique un statut d'ambassadeur, mais.... Qui aurait pu témoigner contre eux s'ils nous avaient tué ? Qui aurait pu les inquiéter ? Aucun d'entre eux n'aurait avoué le crime, pas même que nous étions à bords. Ils auraient pu nous tuer si facilement.... Pourquoi ont-ils hésité ? Ce roi dont tu parles, que représente t-il pour eux ? Pour toi ? Et ces romains.... Et moi dans toute cette histoire.... Tout cela me semble si confus.

La perle noire affichait un visage à la fois grave et songeur. En cet instant, elle se sentit réellement seule, et déboussolée. Elle avait l'impression de venir d'une autre planète. Elle poussa un soupire, son regard se portant de nouveau vers l'équipage.


Est-ce que ta manœuvre sera suffisante pour les dissuader de me nuire....

L'événement était tout frais et les esprits étaient donc calmés, mais est-ce que cela suffirait pour lui assurer une traversée sans finir avec un couteau en travers de la gorge ? Bryan savait quelle impression il avait fait sur les marins. Son expérience pouvait le conforter sur la tranquillité qu'il avait instauré. Mais c'était une chose qui faisait cruellement défaut à la demoiselle. Distraitement, Shanoa effectuait des petits moulinets assez lents avec son arme. Elle ne cherchait pas à faire de gestes précis, mais à s'habituer à porter et à manipuler une arme, qui était quand même lourde pour elle qui n'était pas habituée.

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Sam 15 Sep - 16:46

Bryan ne put s'empêcher d'avoir un sourire amusé quand il la vit observer méticuleusement l'arme qu'il lui tendit. Visiblement, c'était la première fois qu'elle tenait une épée dans ses mains délicates. Tout en l'examinant, elle lâcha une confidence qui fit froncer légèrement les sourcils de son maître. Personne ne lui avait jamais dit pardon?  Il y avait quelque chose de triste dans ce propos, mais le gaulois garda le silence et il attendit pour voir si elle en dire plus sur elle, mais déjà, son sourire revint et avec lui, une boutade propre elle.Ah...cette petite peste en avait toujours une en réserve, peu importe les circonstances. 

-L'espace d'un instant, j'ai cru que tu allais toi-même l'emmener à fond de cale en le tirant par l'oreille.
-Tirer les oreilles, hein? J'en connais une qui en aurait sûrement besoin. Répliqua-t-il du tact au tac pour la taquiner. Bryan suivit alors le regard d'azur vers l'équipage qui s'activait comme si rien ne s'était passé. Ces hommes étaient habitués de vivre au moment présent et ils ne pouvaient être de nature rancunière, car en mer, ils devaient rester unis.  C'est alors que l'elfette confia qu'elle ne les comprenait pas et d'un air qui voulait se confier, elle fit signe à l'espion de la suivre. Se trouvant une place où ils pouvaient discuter en toute discrétion, Bryan vint s'accoter contre le bastingage tout écoutant toutes les interrogations  de Shanoa. Il fut perplexe de constater que la jeune elfe semblait pratiquement tout ignorer des humains, de leurs moeurs et de leurs croyances. Essayant de démêler cette   confusion, Bryan expliqua :

-Là où tu vois de la lâcheté, j'y vois un respect pour l'autorité en place. Vois-tu, Shanoa,les humains ont toujours été une race qui avait besoin d'être guidé, même dirigé. Pour la plupart d'entre nous, il y a un Roi ou un Empereur qui gouverne le peuple et celui-ci est souvent fier d'appartenir à la nation d'où ils proviennent. C'est encore plus vrai quand leurs dirigeants sont dignes de respect. Or,c'est le Roi Vercingétorix qui gouverne le pays des Avernes et il est une véritable légende parmi les Gaulois. Il est à la fois craint et respecté. C'est pour cette raison que l'équipage est devenu soumis à mon autorité quand je me suis présenté comme son Ambassadeur, car celui-ci  représente la monarchie durant les négociations entre deux pays. C'est un titre prestigieux et symbolique. J'ai été effectivement appelé à plusieurs reprises à convaincre des Rois pour s'allier à Vercingétorix afin de former la coalition gauloise contre les Romains. Outre cela, et bien, je fais des missions également de nature à la fois nature politique et militaire. Quant à toi...

Il s'interrompit pour se placer derrière la jeune elfe et il posa sa grande main sur son poignet en recommandant:

-Tiens ton poignet plus solide. À présent, part en arrière de ton épaule et fait un coup continue. Voilà, cela se nomme un coup de taille. Tu veux trancher le torse de l'adversaire et non l'effleurer. Mais vu les armures et les cottes de mailles, c'est plus facile de trancher les extrémités, comme l'arrière des genoux ou  les cuisses.


Sur cette instruction, il s'éloigna de Shanoa afin qu'elle applique ce qu'il venait de lui montré, puis s'accotant à nouveau sur le bastingage, il confia:

-Tu vas va avoir un rôle dans cette guerre, c'est pour cela que je t'ai désigné comme une alliée. La mission que tu accompliras en Gaule sera importante au niveau politique, même si le tout se fera dans l'ombre. C'est pour cette raison que je vais te montrer à ta battre l'escrime, mais il te faudra aussi apprendre à utiliser des armes plus courtes afin de tuer...plus discrètement. 

Entre les mots, le gaulois venait d'avouer la véritable nature de la mission qu'il voulait lui confier: l'assassinat. Il lui fit signe d'un geste de la main de ne pas poser plus questions à ce sujet, car ce n'était ni le lieu, ni le moment. Pour l'heure,Bryan se concentra à corriger son coup de taille puis il dégaina son glaive pour bloquer ses attaques un peu maladroites, mais tout de même, elle apprenait vite. Au début, l'espion y alla lentement, puis progressivement, il accéléra le rythme et contre toute attente, il fit une parade circulaire, venant approcher sa lame de la garde de son élève et d'une petite rotation, il lui lâché son arme.  

-Ramasse-la...souffla-t-il en reculant d'un pas, une lueur malicieuse brillant dans les gemmes d'ambre. À l'instant où la jeune femme obéit, il posa la lame contre sa nuque fin en disant: Ton épée doit être l'extension de ton corps. Ne la lâche jamais, sinon c'est la mort. 

Croisant le regard bleu, l'espion lui fit un clin d’œil et il vint se placer à ses côtés pour lui montrer les déplacements de base. Soudain, il eut cette désagréable sensation d'être observé ce qui attira son attention vers l'équipage. Plusieurs s'étaient fait spectateurs, ce qui arracha un sourire en coin à Bryan. Il se doutait bien que de voir cette leçon d'escrime avait terminé de rassurer les marins concernant  Shanoa. Débutante dans l'art du combat, elle n'était plus une menace pour eux. Bryan se pencha alors à l'oreille effilée de l'elfette en murmurant un brin taquin:

-Je suis à présent convaincu que ces marins ne te nuiront plus.Un, tu es désormais une alliée à leur cause et deux, ils sont meilleurs que toi au combat...ils n'ont plus de raison de te craindre. Ah tiens...il y en a même un qui te fait les yeux doux. 

Effectivement,  l'un des marins s'était prit à sourire à la jeune elfe comme s'il venait de remarquer pour la première fois qu'elle était très belle...Le voile de la crainte s'était dissipé pour laisser place à une convoitise typiquement masculine.

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Sam 15 Sep - 19:39

Ho ? Je ne vois vraiment pas qui....

Feignant l'innocence, Shanoa savait très bien que sa mauvaise foi allait l'amuser. Un peu de détente après un épisode particulièrement houleux ne leur ferait pas de mal. Mais il était justement temps d'éclaircir un peu toute cette histoire. La perle écouta le gaulois lui répondre, assez circonspecte. Réfréner des envies de meurtre juste par respect ? C'était si fou à ses yeux, surtout s'il y avait un moyen de ne pas se faire prendre. Cela dit, elle pouvait comprendre que si Bryan était utile à leur peuple, et même important par son implication dans une cause qui leur était chère, il valait mieux qu'il reste en vie. L'intérêt était quelque chose de beaucoup plus simple à assimiler que le respect. Il était dur pour elle de pouvoir mesurer toute l'importance que pouvait avoir le concept de respect, alors qu'elle-même n'y avait jamais eu droit. Sauf par les deux seules créatures qui l'avaient acceptée dans sa vie. Et peut-être Bryan, même s'il était encore trop tôt pour qu'elle puisse se prononcer à ce sujet. Il vint se placer derrière elle pour lui montrer comment maintenir son épée et articuler correctement son geste. Il lui expliqua comment frapper en fonction de son adversaire et de l'équipement de ce dernier. A sa précision sur les genoux, elle trouva échos en son propre savoir ce qui la conforta un peu dans toutes ces découvertes.

L'arrière des genoux.... Si on peut trancher les tendons, la cible ne peut plus marcher. Comme quand on chasse des grosses proies.

Néanmoins, la pratique de l'épée lui demandait bien des efforts supplémentaires. Elle n'était pas très à l'aise avec cette épée, mais c'était comme pour l'exercice de la goutte d'eau. Il lui fallait un temps d'adaptation. Les chaînes étaient faciles à manipuler, et pour cause. Elle les avait traîné pendant trente ans. Néanmoins, Bryan était là pour la conseiller et la reprendre, lui donner les astuces nécessaires à ce qu'elle soit plus à l'aise. Le tout en lui avouant plus ou moins ce qu'elle savait déjà. Ou du moins elle s'en était fortement doutée. Et ce n'était pas là une chose qui semblait la déranger outre mesure.

Tant qu'on ne me demande pas de faire du charme à un homme, ou de jouer les esclaves....

Ce qui était un "je veux bien tuer qui tu veux" implicite. Mais voilà qu'il dégainait son glaive. Et, étrangement, l'exercice fut beaucoup plus compliqué. L'elfette prit d'ailleurs le partie de retirer sa cape pour être plus à l'aise dans ses mouvements. Néanmoins, Shanoa ne semblait pas vouloir en démordre. Cela ne marchait pas d'une manière ? Elle changeait d'approche ou de tactique. Elle avait trouvé Kal stupide de s'acharner de manière bourrine sur Bryan, il n'était pas question de répéter les mêmes erreurs. Mais rapidement, elle ne parvenait plus à faire d'attaques, car Bryan, lui, augmentait le rythme de ses contre-attaques. Au point qu'elle fut rapidement contrainte de faire essentiellement des parades pour encaisser les coups. Caser des attaques étaient bien difficiles à présent, et voilà qu'il venait en plus de la désarmer dans un mouvement circulaire. Shanoa avait essayé de la rattraper en plein vol, mais en vain. Bryan lui demanda de ramasser son arme.... Mais cette lueur qu'il avait dans le regard inspira une méfiance claire et profonde à la perle de nuit. D'ailleurs, elle lui adressait un regard qui signifiait à lui seul un "qu'est-ce que tu mijote espèce de fouine ?". Elle savait qu'il manigançait quelque chose ! Et c'était peut-être bien ça le plus frustrant. Elle s'exécuta néanmoins, ils n'allaient pas passer la nuit à se jauger l'un l'autre non plus. Et ce qu'elle attendait arriva, elle sentit la lame se rapprocher de sa nuque. Bryan avait le goût de la mise en scène.... Elle ne pouvait pas le lui reprocher, même s'il était clair et net dans son esprit qu'elle lui ferait payer tout cela à grand coup de boutades ou de malices quelconque. Elle s'apprêtait à reprendre l'entrainement lorsqu'il attira son attention sur les spectateurs qui les avaient observé.... Ce qui n'eut pas réellement l'effet escompté sur l'elfette.

Shanoa regarda rapidement tous ces yeux qui la regardaient. Elle se mit à paniquer légèrement, et s'empressa de récupérer sa cape pour se cacher dessous, rabaissant de nouveau sa capuche. Bryan voyait tout de suite le côté positif de la situation, n'ayant d'ailleurs pas manqué de noter qu'un des marins commençait à trouver la perle à son goût. Malheureusement, c'était une chose inconnue pour Shanoa qui répondit contrariée et inquiète.

Une différence de niveau qui peut aussi les conforter quant au fait qu'il serait facile de m'éliminer. Puisque je ne suis plus une menace, ils pourraient tenter leur chance sans trop de risques, ils n'auraient qu'à faire attention à faire cela discrètement.

La jeune elfe était en colère, cela pouvait se sentir, mais c'était contre elle-même qu'elle pestait. Comment avait-elle pu se laisser aller de la sorte ? Retirer sa cape en plein jour, avec des marins pas loin ? Une erreur de débutante ! Si jamais ils venaient aux oreilles des hauts elfes qu'on avait aperçu une elfe noire à la peau particulière, comme irisée.... Ou même des elfes noirs, même si cela serait certainement plus compliqué. Elle craignait de s'être mise sévèrement en danger par sa bêtise. Elle serra les poings en lâchant entre ses dents serrées.

Pourvu qu'ils tiennent leur langue....

Quant à cet homme qui lui faisait les yeux doux, elle ne savait juste pas quoi en penser. Plus tôt dans la journée, il l'aurait volontiers passée par dessus bord, et maintenant.... Il avait une attitude qu'elle ne connaissait pas. Même pendant sa captivité, les "avances" qu'on lui faisaient étaient beaucoup moins subtiles et courtoises. Sous sa capuche, elle observa ce marin mal à l'aise, et souffla.


Et qu'est-ce que je fais maintenant.....

Une question à laquelle elle trouva toute seule la réponse, la fuite ! Elle quitta ni plus ni moins l'ère d'entrainement improvisée, pour aller rejoindre en vitesse la cale d'où elle venait. Si les marins ne pouvaient sûrement pas comprendre ce qu'elle faisait, Bryan lui n'allait avoir aucun mal à réaliser qu'elle avait fuit.... Et il allait sûrement demander une petite explication à son élève. Shanoa s'était enfoncée dans un recoin sombre de la cale, tenant toujours contre elle l'épée que lui avait donnée son maître. Elle se massait les sinus, en respirant profondément pour se calmer et réfléchir à la situation. Elle s'était assise à même le sol, adossée contre la paroi, plongée dans ses préoccupations.

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Dim 16 Sep - 16:53

Si Bryan avait voulu la rassurer, c'était raté. Le visage espiègle de l'elfette devint inquiète et soucieuse en remarquant à son tour les regards des marins sur elle. Se sentant presque nue devant eux, Shanoa se couvrit aussitôt de sa cape en disant à  son maître qu'à présent, elle était sûrement plus en danger qu'avant, car les marins étaient maintenant conscient qu'elle ne savait pas se battre. Bien entendu, Bryan comprenait son point de vue, mais de son côté, il n'était pas inquiet, tout simplement parce qu'il veillait sur elle comme la prunelle de ses yeux. Si un quelconque matelot oserait s'en prendre à elle, que cela soit pour l'agressée ou pour la tuer,  il est certain que c'était le fautif qui se ferait éliminer. 

Néanmoins, l'espion était secrètement satisfait par le résultat de cette situation. Shanoa allait se montrer plus prudente à bord, ce qui éviterait bien des ennuis. Ne disant rien, il l'observa vivre sa colère, sûrement contre elle-même, tandis qu'elle espérait qu'ils tiennent leur langue. Oh...C'était certain que la rumeur allait se répandre dans les Ports avoisinants, parce qu'une elfe noire s'alliant avec la coalition gauloise c'était tout simplement du jamais vu. Heureusement, les marins n'avaient pas remarqué les subtilités du physique de Shanoa,alors l'information allait restée vague sur son identité. Si quelqu'un en voulait à la jeune femme, personne n'allait pouvoir la retracer, car tout allait se faire à présent dans une extrême discrétion. Toujours en silence, Bryan la laissa partir pour se réfugier à la cale, n'insistant pas sur la suite de l'entrainement. Déconcentrée par les marins, cela ne servait à rien de poursuivre, mieux valait qu'ils continuent à terre,  sans personne pour les distraire. Cependant, il tenait avoir une petite explication de sa part ou plutôt, comprendre la raison réelle de cette fuite.

À cette pensée, il laissa le Capitaine gérer ses hommes pour descendre à la cale. Dans l'ombre, il vit Shanoa assise et adossée contre une parois, l'épée qu'il lui avait remis contre elle. Il entendit le rythme lent et profond de sa respiration, preuve qu'elle essayait de se calmer. D'un pas discret, il vint s'asseoir à ses côtés et après un silence, Bryan confia d'une voix basse:

- Une des choses que j'apprécie le plus de mon peuple, c'est le respect qu'ils ont envers les femmes. Celles-ci ont le droit autant de se battre que de devenir chef de clan. Elles ont aussi le droit de voté, de participer à la vie politique et religieuse, de se marier, même de divorcer...  Ce n'est pas comme les Romaines, qui n'ont aucun droit, sauf celui de s'occuper de leur maisonnée et de procréer. Non, les femmes de mon peuple sont libres et respectées. 


Bryan eut un petit sourire tendre en pensant à l'une d'elle en particulier, puis il tourna son regard d'or vers Shanoa.
 

-J'ai peu de connaissances vis-à-vis les elfes, mais je sais que vous appartenez autant à cette terre que mon peuple. Il est vrai que ta race est crainte, ayant la réputation d'être cruelle et meurtrière, mais il y a toujours des exceptions. C'est pour cela j'ai dit ce discours tout à l'heure, afin de te protéger contre l'ignorance de ces marins. Peut-être n'as-tu pas accordé d'importance à mes paroles, mais ces hommes, si. Ils  ne prendront pas le risque de toucher, ni de te menacer, car ils savent pertinemment qu'ils se feront condamnés. D'ailleurs, je ne permettrais pas que cela arrive. Je vais veillé sur toi jusqu'à tant que tu me surpasse dans le maniement des armes, ce qui risque de ne pas trop tardé...

Il avait dit la dernière phrase sur un ton taquin question de la déridé un peu de ses inquiétudes. N'y tenant plus, Bryan demanda alors avec sérieux:

-Qu'est-ce qui ne va pas, Shanoa? Pourquoi as-tu fuis durant l'entrainement?

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Dim 16 Sep - 17:50

Shanoa réfléchissait à des multiples scénarios, tous plus noirs les uns que les autres, ainsi qu'aux conséquences de ces scénarios.... Qui n'étaient pas plus gaies ! Elle dressa l'oreille à l'entente de pas qui venaient, mais reconnaissant Bryan, elle ne réagit pas plus que cela. Il vint s'assoir à ses côté, lui parlant de la manière dont les femmes étaient traitées selon ses mœurs. A l'entendre, elles avaient l'air d'avoir une belle vie, libres, indépendantes et autonomes. Pour ce qui étaient des romaines en revanche l'affaire était tout autre. Elle soupira.

Des barbares jusque dans leurs mœurs.... Autant monter des poules pondeuses, elles feraient tout aussi bien l'affaire.

Pour peu que le gaulois ait l'imagination fertile, il était bon pour s'imaginer un romain entrain de s'adonner avec une poule.... Une vision qui pouvait être dérangeante au plus haut point, tout comme elle pouvait être à mourir de rire. Dans tous les cas, Shanoa ne pouvait pas cautionner ni tolérer les attitudes machistes. Non seulement sa captivité lui avait donné un goût pour la défense féroce de sa liberté. Mais même le sang qui coulait dans ses veines n'était pas issu de peuplade pouvant tolérer de tels comportements. Les Hautes Elfes avaient elles aussi les mêmes droits que les hommes. Quant aux elfes noires, c'était carrément une société matriarcale, donc la question ne se posait même pas. Elle eut un rire nerveux lorsqu'il lui parla de sa race. Sa race.... Dans l'absolue, sa race n'existait pas. Elle se pensait l'unique représentante d'un accouplement hautement prohibé que aucune des deux races concernées ne pouvait accepter. En un sens elle était rare, mais elle n'était pas précieuse pour autant. Pour personne d'ailleurs.... Du moins c'était ce qu'elle pensait. Bryan vint la rassurer une fois encore sur les propos qu'il avait tenu, et sur le fait qu'ils étaient amplement suffisants pour dissuader les marins de s'en prendre à elle. Elle réprima un rire lorsqu'il lui dit qu'il la protégerait jusqu'à ce qu'elle le dépasse.


Je suis lucide tu sais ? Le chemin sera encore long d'ici là, je n'ai pas ta force ni ton expérience. Toutefois.... Je nous souhaite que cela arrive vite. Car si tu tiens vraiment à me protéger d'ici là....

Elle resta un instant silencieuse, son regard se perdant dans le vide tandis que ses craintes l'assaillaient de nouveaux. Si jamais les elfes leur tombaient dessus.... Comment pourrait-il faire face ? Elle lui adressa un sourire triste en lui répondant.

C'est gentil de ta part de vouloir me protéger.... Mais il vaut mieux pour toi que nous finissions rapidement nos affaires, que tu puisses t'éloigner de moi avant qu'on ne finisse par t'associer à moi.

Plus elle réfléchissait au problème et plus elle se disait que cela pourrait réellement devenir dangereux pour son Maître. Autant les Hauts elfes rechigneraient à torturer un ambassadeur celtes pour obtenir des informations sur elle. Autant les elfes noirs n'auraient pas le moindre scrupule à le faire, quitte à déclencher une guerre ouverte. Il fallait dire qu'ils étaient déjà plus ou moins en guerre ou verte avec le reste du monde.... Mais Bryan ne pouvait pas rester sans rien faire devant l'attitude de sa perle de nuit. Il savait d'expérience que ce genre de comportement n'était jamais anodin et que cela cachait souvent des secrets très lourds. Shanoa leva les yeux au ciel lorsqu'il l'interrogea. Elle ouvrit la bouge pour lui répondre, mais s'interrompit un instant, avant de soupirer.

Pour.... Me faire oublier des marins.... Qu'ils aient le moins possible une image claire de moi dans leur esprit. C'est compliqué à expliquer.... Tout ceci est complètement absurde. Imagine... Nous avons fini notre affaire, chacun d'entre nous n'a plus besoin de l'autre. Et soudainement, pour une raison x ou y, je te demande de me confier ta vie. D'avoir le pouvoir de te faire disparaître en un souffle entre mes mains. Sans que personne ne sache ce qui t'es arrivé. Et alors que je n'aurai aucun intérêt à te garder en vie. Pire, j'aurais même beaucoup à gagner à te la prendre. Me la confierais-tu en sachant tout cela ? Dis toi qu'en cet instant, c'est la situation dans laquelle je suis....

Elle garda un instant le silence, pour qu'il puisse bien se représenter la scène, avant d'ajouter.

Et le pire.... C'est que même si tu parvenais à me faire parler.... Les informations que je te donnerais pourraient te coûter la vie à toi et à ceux qui te sont chers....

Elle pensait particulièrement aux elfes noirs en cet instant, et à leurs méthodes franchement réprouvées par la morale. Elle ne savait pas si Bryan avait une famille ou des amis. Mais elle savait que si c'était le cas, les elfes noirs le sauraient et les retrouveraient.... Et elle ne donnerait pas cher de la peau de tout ce beau monde s'ils leur mettait la main dessus. Parfois l'ignorance permettait aussi de protéger les autres. Néanmoins.... Elle commençait à connaître son gaulois de Maître ! Et non seulement, il était têtu au delà des mots. Mais en plus, il n'était pas du genre à se laisser impressionner par un quelconque danger. Après tout, pour braver une armée romaine en pleine invasion, il valait mieux avoir du cran et ne pas avoir peur ni de faire face, ni de mourir. Et après réflexion, elle se demanda si elle n'avait pas encore plus attisé sa curiosité, à un degré proche de l'insoutenable pour lui...

~Et merde.... Si ça ne va pas l'obnubiler, j'aurais de la chance.~

Décidément, elle avait l'impression de faire boulette sur boulette aujourd'hui. Ce qui n'allait pas l'aider à avoir le moral. Il pourrait très bien se mettre en tête de la faire parler pour connaître à quel type de danger il pourrait être exposé, et pouvoir s'y préparer. Et le pire, c'était qu'en se mettant à sa place, c'est exactement ce qu'elle ferait ! Elle serait trop soucieuse de connaître son "ennemi" pour mieux pouvoir y faire face. Au vu de ses conclusions, Shanoa eu l'irrépressible envie de disparaître sous sa cape. Malheureusement une fois encore, cela ne fut pas possible. Elle allait devoir assumer les conséquences de son manque de discernement.

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Lun 17 Sep - 21:25

Bryan se mordit légèrement la lèvre inférieure pour s'empêcher de rire, car Shanoa ne savait pas à quel point cette comparaison de poules pondeuses correspondait si bien envers les Romaines. Oh, plusieurs étaient magnifiques et intelligentes, mais c'était bien les seules armes qu'elles possédaient contre cette société patriarcale qu'était Rome. Bref, Bryan réussit garder son sérieux. D'ailleurs, il fronça des sourcils quand Shanoa avoua qu'il valait mieux que Bryan s'éloigne d'elle pour ne pas qu'on l'associe à elle. Cette simple phrase se suffit pour lui mettre la puce à l'oreille et piquer sa curiosité. Ce fut encore plus vrai quand enfin, elle s'expliqua sur son comportement. 

-Pour.... Me faire oublier des marins.... Qu'ils aient le moins possible une image claire de moi dans leur esprit. C'est compliqué à expliquer.... Tout ceci est complètement absurde. Imagine... Nous avons fini notre affaire, chacun d'entre nous n'a plus besoin de l'autre. Et soudainement, pour une raison x ou y, je te demande de me confier ta vie. D'avoir le pouvoir de te faire disparaître en un souffle entre mes mains. Sans que personne ne sache ce qui t'es arrivé. Et alors que je n'aurai aucun intérêt à te garder en vie. Pire, j'aurais même beaucoup à gagner à te la prendre. Me la confierais-tu en sachant tout cela ? Dis toi qu'en cet instant, c'est la situation dans laquelle je suis....

Écoutant dans un profond silence, Bryan baissa la tête, se souvenant qu'il avait un jour  utiliser la torture pour faire parler des gens et par nécessité, il les a fait disparaître en les tuant.  Chassant ces souvenirs qui l’écœuraient de lui-même, il se frotta les mains, tout en se demandant qui et pourquoi des personnes, en voulant à son élève, risquait de lui faire subir ces mêmes tourments s'ils découvraient qu'il était avec elle. Les informations que je te donnerais pourraient te coûter la vie à toi et à ceux qui te sont chers...


Pensant à Alana, il ne put réprimé un frisson, tout en serrant les poings. Depuis qu'il l'avait rencontré, elle était devenue sa seule faiblesse. Si quelqu'un voulait s'en prendre à elle, il ferait tout pour qu'elle soit sauve et pour cela, il devait connaitre l'ennemi. Visiblement, cela n'allait pas être seulement les Romains...Bryan riva son regard d'or vers cette mystérieuse elfe qui cachait tant de lourds secrets et en cet instant, elle semblait vouloir disparaître dans sa cape. Malheureusement pour elle, Shanoa était tombée sur l'un des meilleurs espions celtes qui accordait en l'information un pouvoir puissant.  De sa voix grave, il brisa le silence en confiant:

-Sais-tu pourquoi je t'ai choisis Shanoa comme élève? Car tu es unique en ton genre. Dès que je t'ai vu tuer ce garde, j'ai su que ton agilité et ton instinct étaient hors du commun. Avec un peu d'entrainement et de pratique, tu deviendras un talent et je ne pourrais malheureusement pas te confier qu'une seule mission. Nos destins sont liés. 

D'un geste calculé, il vint caressé furtivement la joue cachée par le tissus sombre puis d'un soupir, Bryan accota sa tête contre le mur et allongeant ses longues jambes,il souffla:


-J'ai commis des actes abominables dans ma vie afin de servir mon peuple. J'ai trahis, j'ai torturé, j'ai tué...Alors, peut-être, sûrement, je récolterais ce que j'ai semé, car il y a un prix à payer à toute chose. Quand cela sera mon tour, je serais prêt à l'affronter, mais pour cela...

Lentement, il détourna les yeux du plafond pour se perdre  dans le regard d'azur d'une rare intensité. 

-Je dois connaitre mon ennemi...qui est-il, Shanoa?

Son regard se fit perçant et insistant. L'elfe était allée trop loin dans son explication pour ne pas terminer sa confidence, pour ne pas éclaircir les futurs dangers qui les attendaient. Il était dans son plein droit de savoir, la jeune elfe n'allait pas pouvoir cacher plus longtemps ce qui la tourmentait.

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Mar 18 Sep - 7:31

Shanoa ferma les yeux un peu mal à l'aise par rapport aux confidences que lui faisait son maître. Et spécialement en ce qui concernait son unicité. Elle réprima un soupir, répondant à son maître.

Et pourtant.... Cela n'a rien d'unique. N'importe quel elfe noir, et je dirais même n'importe quel elfe est capable de faire pareil. Et je pense même qu'ils seraient plus doués que moi, qui n'ai pas beaucoup d'entrainement. La seule différence, c'est que c'est moi que tu as trouvé en premier....

Pragmatique, Shanoa se disait qu'elle n'avait été qu'une belle opportunité que le gaulois avait su saisir au vol. Mais elle n'était que cela.... Elle ne doutait pas un seul instant que si Bryan en avait eu la possibilité, s'il en avait eu le choix, il aurait pu trouver infiniment mieux qu'elle pour l'accompagner dans sa tâche. Elle l'écouta lui avouer qu'il avait dû faire des choses que le gaulois considérait comme abominables. Pour la perle noire, il n'y avait là rien de particulier pourtant. Quant on était en guerre, on était en guerre ! Et cette dernière n'était pas réputée pour faire dans le politiquement correct. Elle concevait parfaitement qu'il fallait dès lors tuer, torturer et trahir.... Enfin trahir le camp adverse de préférence ! Elle ne comprenait pas pourquoi il semblait dire qu'il devrait payer pour ses actes. Il avait fait ce qu'on attendait de lui. Ce qu'il devait faire pour pouvoir protéger son territoire. Qui pourrait être assez saugrenu pour lui reprocher de se défendre ? L'elfette se dit que cela devait être bien compliqué dans sa tête par moment. Mais lorsqu'il lui dit qu'il serait prêt à assumer les conséquences de ses choix, et que pour cela il devait connaître son ennemi, Shanoa comprit où il voulait en venir.

~Évidemment, il va insister....~

Shanoa prit une profonde respiration. Elle devait la jouer fine, et encore. Quelque chose lui disait qu'il allait prouver que son caractère têtu était loin d'être une légende.... Mais elle n'était pas encore vaincue ! A son regard insistant, elle répondit par un regard déterminé. Elle avait encore quelques cartes dans sa manche.

Tu n'as pas encore ces ennemis Bryan.... Il est encore temps pour toi de t'éviter des ennuis qui pourraient vite devenir ingérables. Tu as déjà une nation romaine à affronter.... Ne vas pas t'en rajouter d'autres à cause de moi.... Mon appuie, même s'il est prometteur, n'en vaut pas la peine. Risquer ta vie.... Risquer celle de tes proches.... Et même risquer la cause pour laquelle tu te bats.... Juste pour m'avoir à tes côtés.... C'est une folie que tu ne peux pas te permettre. Tu ne pourras pas me sauver, et je doute que ma vie vaille tous ces sacrifices.

Elle le savait téméraire, mais elle espérait qu'il ne le serait pas au delà des arguments qu'elle venait d'avancer. Car si malgré tous les risques qu'elle venait de citer, malgré toutes les conséquences désastreuses qu'elle avait mis en avant comme éléments dissuasifs, il s'obstinait.... Mis à part dire un "nan je veux pas !" qui de toute manière ne servirait qu'à une chose, l'encourager à la questionner encore plus, elle n'arriverait pas à s'en défaire. Elle lui avait déjà avouer à demi-mots qu'il risquerait de se mettre à dos d'autres nations, histoire de lui donner une ampleur qu'elle espérait suffisamment dissuasive pour le convaincre de ne pas aller plus loin. Mais elle avait déjà l'impression d'en avoir trop dit. Elle revint alors sur un point.


Tu ne m'as pas répondu d'ailleurs.... Est-ce que tu serais prêt à me confier aveuglément ta vie, alors que j'aurais tout intérêt à te la prendre ? Je vais en ajouter une autre.... Si ton propre roi t'ordonnait de me livrer pour favoriser des alliances contres les romains.... Des alliances qui t'apporteraient des hommes et tous les assassins experts que tu pourrais rêver.... Que feras-tu ?

Il se disait prêt à la protéger parce qu'il avait besoin d'elle. Mais si cela venait à changer ? Elle ne voyait pas les elfes noirs passer des alliances avec les celtes. Mais les hauts elfes.... Ils étaient peut-être fiers, mais ils n'étaient pas stupide. Si les romains commençaient réellement à trop s'étendre, ils ne resteraient pas sans réagir, et sauront s'allier avec les Celtes pour protéger leur territoire. Et si pour protéger cette alliance, il devait la livrer ? Comment ferait-il ? Car même s'il refusait de la trahir, chose qu'il avait déjà faite selon ses propres dires, il devrait désobéir à son roi. Et vu la manière dont Bryan en parlait, elle doutait qu'il puisse entreprendre ce genre d'insubordination aussi aisément. Elle voulait le coincer.... Elle voulait le mettre face à un mur qu'elle trouvait insurmontable. Aux yeux de Shanoa, aucune personne sensée ne voudrait risquer sa vie, sa famille, sa cause, et même les foudres de ses supérieures pour quelqu'un. Et surtout pas pour quelqu'un comme elle.....

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Mar 18 Sep - 17:42

Indirectement, elle avait répondu à sa question. Bryan n'était pas un sot, il avait bien remarqué que la demoiselle ne connaissait pratiquement rien aux humains, alors quand Shanoa parla de nations autre que  les Romains, l'espion devina vite qu'il s'agissait des Elfes. Même si pendant longtemps il avait douté de leur existence, il se souvenait très bien des histoires racontés par les druides à leur sujet. En soi, il existait trois sortes d'elfes, les Hauts-elfes, les elfes noirs et les elfes communs. Or, son élève avait parlé de nations et non pas d'une seule. Par déduction, Bryan pencha alors pour les deux premières, vu qu'elles avaient plus de poids dans la balance, surtout au niveau politique. Commençant à comprendre que la jeune femme avait eu des différents avec ces peuples, il écouta sa leçon concernant le fait qu'il serait fou de rajouter plus d'ennemis  qu'il en avait déjà. S'il l'aidait et la soutenait, c'était risquer sa vie à lui et à ses proches. Si c'était le cas, alors, elle avait commis une faute très grave, voirr condamnable. Pour que plusieurs nations veuillent sa peau, c'est à quelques parts, elle n'avait pas été seulement qu'une esclave désirant sa liberté farouchement. Qu'avait-elle fait pour avoir autant de gens qui veuillent sa tête? Le silence continuait, Bryan réfléchissait et plus qu'il réfléchissait, plus que la situation devenait complexe et noueuse...et il adorait cela. Oui, à quelque part, il était fou. Fou d'avoir recruté une étrangère, fou de lui enseigner à se battre, mais il agissait par instinct. Et son instinct ne l'avait jamais trompé. 

 Les paroles qui suivirent l'ébranla secrètement.  Bryan n'avait confiance qu'en lui-même, c'était pour cela qu'il avait détourné sa question, car à quelque part, c'était bien trop tôt pour y répondre et Shanoa n'avait rien fait pour être digne de confiance.  Mais elle était brillante et il était rare que quelqu'un réussisse à ce point à le mettre au pied du mur comme elle le faisait. L'elfe faisait tout pour qu'il lâche prise, voir qu'il la rejette. Mais se souciait-elle vraiment de sa sécurité ou faisait-elle en sorte de se prêter de bonnes intentions afin qu'il n'en sache pas plus? Plissant légèrement les yeux, il misa sur la seconde option. Oui, peut-être qu'il allait joué avec le feu, mais à quelque part, il devait savoir, peu importe quand. Or, à son ultimatum, il prit le temps de réfléchir à sa réponse. C'était vrai, Bryan était plus que loyal à son roi et oui, il avait livré nombres de traîtres sans aucune pitié...mais à aucun d'eux, il était attaché. Alors qu'allait-il faire concernant Shanoa? D'un profond soupir, Bryan se leva, il ne supportait pas de rester près d'elle, pas en cet instant où il commençait à lui accorder du pouvoir sur lui. Non, il détestait ça. La tête basse, dos à elle, il répondit d'une voix basse:

-Non, je ne t'accorderais pas une confiance aveugle, pour la simple et bonne raison, que je n'ai confiance en personne, pas même en mes proches, qui sont morts depuis longtemps. 

Le mensonge devait être le plus proche de la vérité pour être convaincant. Or, c'est vrai qu'il avait perdu tous ceux à qui il tenait et pendant longtemps, cela avait été son armure, mais l'arrivée d'Alana avait tout chamboulé et c'était pour cette raison qu'il ne parlait d'elle à personne. Le silence était souvent le meilleur moyen de protéger ceux qu'on aiment. Si jamais Shanoa se faisait prendre et torturée, au moins, ses ennemis le croiront hors d'atteinte et solitaire. 

-Quant à ce que je ferais si jamais on me met aussi habilement au pied du mur? Et bien...Bryan eut léger rictus puis se retournant vers l'elfette, il répondit:  Je m'arrangerais d'abord pour que tu devienne bien meilleure que tous ces assassins experts, afin que tu sois pour tous rois, indispensable. Si cela ne suffit pas et bien, je te livrerais au peuple des Haut-Elfes sous certaines conditions, celles qu'on te traite bien et qu'on accepte que tu te batte contre les Romains au sein de leurs armés. 


 Disant cela, il s'approcha d'elle et s'accroupissant, il plongea dans ses lagons azurées en ajoutant avec intensité:

- Ne me prend pas pour un imbécile, Shanoa. Seuls les Hauts-elfes pourront réellement s'allier avec les Celtes. J'ignore ce que tu as fait, mais ils ne pourront pas refusés mes conditions et nuls ne pourront me contredire, pas même mon Roi. Vois-tu, dès l'instant que tu as accepté de m'aider, tu as été une alliée pour les nôtres, peu importe tes fautes commises et les querelles passées.  

Bryan fit silence et après l'avoir dévisager, comme s'il voulait sondé son âme, il continua:

- Les missions que tu vas accomplir seront un gage de pardon, car tu auras servis non seulement les Gaulois, mais aussi tous les peuples nés sur le territoire Celtes. Si cela arrive et qu'une alliance se crée, alors nous serons tous dans un état de survie. Or, la survie à ce pouvoir de faire changer les esprits. Elle peut soit nous mener à nous entre tuer ou dans ce cas-ci, à nous allier. Encore une fois, les Romains deviendront un ennemi commun et nous aurons besoin de toute l'aide disponible, y compris toi. Les Hauts-Elfes sont réputés pour être sages, ils accepteront, à moins ce que tu me cache est condamnable à leurs yeux et je ne parle pas...d'une naissance bâtarde.
 

 À force de l'observer avec une minutie obsessive, l'espion avait remarqué des détails qui l'avaient échappé au premier abord.  Une elfe à la peau sombre, mais avec un aura lumineux. Une elfe capable autant de sauvagerie que d'empathie. Une elfe d'une beauté à coupé le souffle.  À son souvenir, Bryan ne souvenait pas que les Elfes noirs possédaient ses caractéristiques, mais pour dire vrai, il venait d'essayer une hypothèse, celle que Shanoa était l'union des Hauts-elfes et des Elfes noirs. Si c'était le cas, beaucoup de choses s'expliquaient, mais pas tout. Il le serait en temps et lieu. Pour l'heure, les voix des marins se firent entendre à l'extérieur...la terre était en vue...L'espion détourna les yeux pour suivre les pas des marins qu'ils entendaient marcher sur le pont et il soupira. Enfin...Satisfait, Bryan  tourna son attention vers l'elfette et  il termina en retrouvant son air imperturbable:

-Bref, nul ne peut prédire l'avenir, mais j'entrevois un avenir positif te concernant. Les choses et les gens changent, c'est l'opprobre de la guerre. Il est certain que je ne peux te forcer en quoi que se soit, mais je veux seulement que tu accomplisse la mission que je t'ai confié. Pour le reste, cela va dépendre de toi, mais sache que le risque c'est mon pain quotidien depuis très longtemps, alors...

Un sourire vint éclairé les traits durs ce qui le rendit séduisant.

-Je décide d'être fou, tout en restant prudent. 


Sur cette parole contradictoire, il mit sa cape sur ses épaules et l'attachant, il dit en jetant un coup d’œil à Shanoa:

-Vient me rejoindre sur le pont quand tu seras prête. Nous allons amarrés bientôt. 

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Mar 18 Sep - 19:13

Les perles céruléennes de Shanoa roulèrent en direction de Bryan alors qu'il se levait. La situation devenait-elle inconfortable pour qu'il ne veuille plus rester à ses côtés ? Un espoir anima secrètement la perle de nuit. Allait-elle réussir à éluder le reste de ses questions ? En tout cas pour l'heure, il en vint à répondre à l'une d'entre elle. Une réponse qui arracha un sourire satisfait à la demoiselle. Non, il ne lui accorderait pas cette confiance aveugle, et ce n'était pas Shanoa qui allait le lui reprocher ! Elle même aurait fait de même à sa place. Et ici, cette réponse l'arrangeait. Car en l'ayant forcé à lui avouer cette vérité, il ne pouvait plus réellement lui demander d'en dire plus ou de lui faire confiance. Elle nota cependant qu'il n'avait as de proche selon lui. Chose tout à fait plausible au vu de son métier. Il faudrait être fou pour se lier à quelqu'un dans sa position ! Il enchaîna ensuite sur ce qu'il ferait s'il était amené à devoir la livrer, sous ordre de son roi. La réponse était sans appel.... Il la livrerait. Mais ! Il n'était pas dis que cela serait simple, en tout cas selon le gaulois. Outre le fait qu'il semblait résolu à faire d'elle une assassine si experte et magistrale que personne ne voudrait se passer de ses services, il envisagea néanmoins le cas probant où cela ne serait pas suffisant. Mais lorsqu'il lui dit qu'il exigerait qu'on la traite bien, et qu'en plus on la laisse combattre, ce fut trop pour Shanoa qui éclata d'un rire qui n'était pas moqueur, mais plutôt nerveux.

Ha ha ha ha ! Qu'on me traite bien et qu'on le laisse combattre ? Bryan, tu es si innocent.... Tu sous-estime grandement la haine des peuples....

Pour Shanoa une chose était sûre. Jamais on ne lui pardonnerait d'être ce qu'elle est. Et cela ne s'arrangerait certainement pas une fois qu'elle aurait enlevé et exécuté ses parents biologiques.... Bryan revint vers elle, et lorsqu'il lui demanda de ne pas le prendre pour un imbécile, la perle ne parvint pas à réprimer complètement un sourire malicieux. Lui dire ça, à elle, qui n'attendait qu'une chose, c'était de pouvoir le mettre en boîte.... Mais elle ne répliqua pas à ce sujet, le moment ne s'y prêtait pas. Il avait compris que les Hauts Elfes faisaient partie de l'équation. Et il était visiblement fermement convaincu qu'il pourrait obtenir satisfaction, et que l'implication de Shanoa dans une guerre commune lui permettrait d'obtenir grâce..... Enfin, au moins auprès des Hauts Elfes. Elle poussa un léger soupir, n'y croyant pas. Ou plutôt, n'osant pas y croire....

Admettre que je suis efficace ne leur fera pas oublier.... Je doute fortement être exceptionnelle au point d'être irremplaçable aux yeux des rois. Mais je dois t'avouer que je n'ai pas spécialement envie de vérifier si ton influence, et ton pouvoir en terme de politique, sont aussi grands que tu le penses.

Elle écouta son point de vue sur l'état de survie et le fait qu'en pareilles circonstances, personne ne pourrait se séparer de la moindre aide extérieure. Cela dit, Shanoa serait une aide certes, mais elle serait aussi une menace pour eux, en plus de l'incarnation vivante d'un crime. Et à son sens, au mieux on se servirait d'une mission suicide pour pouvoir la piéger et la tuer en toute discrétion et impunité. Personne ne pourrait rien trouver à y redire, elle serait "morte en mission".... Et tout le monde serait content. La perle de nuit prit soin de garder un silence parfait, et un visage complètement neutre lorsque Bryan fit allusion à ses origines bâtardes. Il pensait qu'il y avait autre chose ? Qu'elle avait trouvé le moyen de faire pire que cela ? Si elle avait pu, elle en aurait ri au éclats. Elle était curieuse de savoir ce qu'il pouvait bien s'imaginer. Quels crimes atroces pouvait-il bien l'imaginer faire ? Elle ne pouvait pas le lui demander sans éveiller les soupçons, mais cela la taraudait. Toutefois, elle était surprise qu'il n'accorde pas plus d'importance que cela à sa naissance bâtarde. Car c'était pourtant cette dernière qui lui avait valu son exclusion et sa tentative de meurtre, le jour même de sa naissance.... Elle savait que son silence allait faire travailler plein tube l'imagination de son gaulois de Maître. Et quelque part, ça l'amusait qu'il l'imagine encore plus noire et ignoble qu'elle pouvait l'être. Bryan vint faire la conclusion de leurs échanges. Il affirmait vouloir faire d'elle une alliée plus ou moins à plein temps. Est-ce qu'il disait la vérité ? Est-ce qu'il ne disait cela que pour la rassurer, ou pour endormir sa méfiance? Elle ne le saurait pas aujourd'hui en tout cas. Elle acquiesça lorsqu'il dit que pour l'heure, ils avaient déjà une mission à accomplir. Mais lorsqu'il lui dit être fou tout en étant prudent, Shanoa secoua la tête.

Hein ? Mais ça ne veut rien dire ce que tu dis ! Ma parole ils perdent la tête tôt ces gaulois !

Allez hop ! Une petite bravade au passage, ça faisait longtemps. En même temps à tenir des propos contradictoires, il tendait le bâton pour se faire battre. Apparemment leur voyage prenait fin, et ils allaient bientôt débarquer. Elle acquiesça aux propos de son Maître concernant le fait de le rejoindre quand elle serait prête. Elle l'observa partir avant de pousser un long soupire de soulagement. Tout cela avait été bien compliqué.... Néanmoins elle savait à présent à quoi s'en tenir. Toutefois, la situation était à son désavantage. Bryan savait qu'il y avait au moins les Hauts Elfes qui en avaient après elle. Même s'il ne savait pas pourquoi c'était largement suffisant pour pouvoir lui nuire. Elle comptait bien aller jusqu'au bout de sa mission, mais était-ce une bonne idée ? Ne serait-il pas plus sage de fuir au plus vite ? Même si le gaulois paraissait soucieux de sa survie, elle ne pouvait pas être sûre que tout cela n'était pas un tissu de mensonges pour arriver à ses fins.... Elle avait encore un peu de temps devant elle. Mais elle vint à se dire que finalement, elle ne lui demanderait pas son aide pour rentrer chez elle. Car à présent, il en savait déjà trop. Si en plus il venait à apprendre où elle se cachait, elle était finie ! Ce fut sur ces sombres considérations qu'elle se leva, se camouflant minutieusement sous sa cape avant de se diriger vers les escaliers. Elle regretta qu'il n'y eut pas de réserves de poudre suffisante pour faire sauter le navire. Sans quoi, elle se serait arranger pour l'envoyer par le fond, lui et tout son équipage. Même pas par représailles, même si à son sens ça n'aurait pas été volé. Mais juste pour s'assurer de leur silence. Malheureusement, il n'y avait pas ce qu'il fallait pour. Et ces Merrows, jamais là quand on avait besoin d'eux ! Tout en pestant, elle rejoint Bryan sur le pont.

On pouvait voir la rive se rapprocher à l'horizon. Et rapidement, ils arrivèrent à quai. Shanoa ne se fit guère prier pour descendre, et fila comme une flèche hors du navire.... Au grand damne d'un certain marin, qui aurait bien voulu pouvoir tenter sa chance avec cette jolie plante si exotique ! A peine arrivée à terre, elle interrogea de nouveau Bryan, avec son même air taciturne et détaché qu'accoutumé.

Bien et maintenant ? Par où va-t-on ?

Il était tard, la traversée avait été longue, et ils n'avaient même pas pu refaire leur stock de vivres qu'elle était déjà prête à se remettre en route ! A croire qu'elle voulait user son pauvre Maître jusqu'à la corde ! Pourtant, du repos ne lui ferait pas de mal à cette enfant turbulente. La journée avait été riche en émotions, sans compter l'entraînement à l'épée qu'elle avait eu. Mais on ne lui avait pas appris à lever le pied ni à ménager ses efforts.... Et le fait qu'elle soit pressée de pouvoir retourner chez elle n'était pas non plus étranger à l'affaire. Elle avait hâte de retrouver des visages amicaux après toutes ces années de captivité, et surtout, de se sentir de nouveau un peu en sécurité quelque part....


Dernière édition par Shanoa le Jeu 20 Sep - 19:48, édité 1 fois

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Bryan Ludhael le Jeu 20 Sep - 18:32

Ce n'est pas qu'en haut des marches qu'il s'était de rire un peu à sa bourrade. Oui, il perdait effectivement la tête, mais au fond, quelque chose lui disait qu'il faisait bien. La vie n'était contradiction et prendre des risques comportaient à la fois de la folie, mais aussi de la prudence, pour arriver à l'objectif voulu. Sur cette réflexion philosophie, l'espion mit son pied sur le bastingage, fixant la côte gauloise qui était en vue. À chaque fois qu'il revoyait ce paysage, Bryan ressentait à la fois de la nostalgie et de la tendresse. Son regard ambré contempla presque amoureusement la verdure que le vent côtier faisait dansé d'un bord et l'autre. Oui, il était toujours heureux de rentrer chez lui, même si c'était pour y rester que peu de temps. L'espion se demanda alors où était le chez soi de Shanoa, elle ne lui avait pas encore informé et il  se demanda si elle allait le faire. Après cette conversation, c'était déjà bien qu'elle accepte d'accomplir la mission et d'assassiner le chef gaulois. Il espérait presque qu'il fut coupable pour que  cela ne soit pas fait en vain. Soupirant, il baissa la tête, repensant à leurs propos dits précédemment. Une parole en particulier l'avait interpellé...Mais je dois t'avouer que je n'ai pas spécialement envie de vérifier si ton influence, et ton pouvoir en terme de politique, sont aussi grands que tu le penses.


 En soi, elle ne voulait pas se rendre jusqu'à cette situation. Elle voulait disparaître et se faire oublier. Quant à Bryan, il était confiant en ces capacités diplomatiques, mais il est certain qu'il ne pouvait pas tout prévoir, ni contrôler. Les êtres humains pouvaient réellement prendre des décisions stupides, que cela soit un roi ou un paysan, et malgré les missions qu'il pourrait accumuler pour soutenir Shanoa, rien n'était certain que ces conditions dites soient acceptées. Et même si elles étaient acceptées, qui sait si son élève serait vraiment en sécurité? Selon elle, il sous-estimait grandement la haine des peuples...cela lui arracha un rictus mauvais qui l'assombrit.  

 Alors non, non...elle se trompait. Il n'était ni innocent et surtout, il savait à quel point la haine pouvait être présente au sein d'un individu et d'une société. Il était le premier à haïr profondément les Romains, et sa haine lui avait donné une force, ainsi qu'un courage, inébranlable. Bryan avait aussi été témoin de qu'est-ce que la haine pouvait faire durant une razzia...ravage, destruction, violes...Alors non, il ne pouvait sous-estimer ce sentiment puissant et destructeur, mais l'espion savait choisir ses batailles. S'obstiner avec l'elfette l'aurait mené à trahir son passé, son désir de vengeance qui l'animait. Shanoa avait réussi à imprégner un doute dans son esprit et à le fossé entre elle et lui en rapport à leur confiance mutuelle. 

Moins qu'il en disait sur lui, plus qu'il se protégeait, et c'était pareil la concernant, mais voilà...Bryan voulait savoir ce qu'elle cachait, mais elle était très têtue. Oui, bien plus têtue et sournoise que tous ceux qu'il avait croisé dans sa vie, c'était perdu d'avance.Or, dans son cas, il avait deux solutions possibles pour la faire parler: la torture ou...L'espion eut soudain un large sourire carnassier qui s’affaissa quand il entendit son élève s'approchée. Se tournant vers elle, il dévisagea sa fine silhouette cachée sous un amas de tissus sombre ce qui le fit sourire intérieure. En cet instant, elle lui faisait penser à une drôle et insolite vieille femme...ou chose, Bryan n'était pas sûr. Toutefois, une chose était certaine c'est que l'elfe avait hâte de quitter la Carène, son regard bleu brillait d'une lueur amère et menaçante, comme si elle complotait en secret pour tous les tuer. Heureusement, ce ne fut pas cas et tous furent soulagés de la voir débarqué en compagnie de son maître. À sa question, Bryan eut un petit sourire malicieux, tout en dirigeant Gaël sur la terre ferme.
 

-Chez moi...Répondit-il simplement vérifiant que tous ses bagages étaient présent, dont Servie qui était revenu dans son sac remplit de possessions volés aux marins. Voyant cela, l'espion eut un petit sourire nerveux et il ferma aussitôt la sacoche pour embarquer rapidement sur sa selle.  
-Embarque, nous avons un peu de route à faire avant d'arriver à destination. 

En effet, ils devaient traversés les communes de Corent et de Veyre-Monton avant d'arriver à l'Oppidum de Corent qui se situait entre celles-ci.  Une fois l'elfette en selle, Gaël partit au grand galop, loin du navire et de ses marins qui commençaient à se rendre compte qu'ils leur manquaient des effets personnels. Après deux heures de voyage, les voyageurs insolites arrivèrent enfin à destination. L'Oppidum de Corent fut construit autour du Sanctuaire Puy de Dôme. Immense enceinte quadrangulaire, elle était très impressionnante par sa galerie monumentale, ainsi que sa place publique. Or, au centre de cette immense ville où artistes, commerçants et nobles circulaient, se trouvait un immense chêne où avait été construit une maison. La demeure la moins discrète et la plus atypique de l'Oppidum, celle de Bryan. Elle était si hors norme que personne ne pouvait soupçonner qu'elle était aussi le Quartier Générale de la Confrérie de l'Ombre,un regroupement  d'espions celtes choisis par Bryan lui-même. N'en disant mot à Shanoa, il murmura taquin à son oreille effilée:

-Toi qui aime dormir dans les arbres, tu vas être comblée...

_________________
avatar
Bryan Ludhael

Messages : 105
Date d'inscription : 26/01/2018

Attributs
Réputation: Aventurier
Faction: La Confrérie des ombres
Divinité: Nuada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Shanoa le Jeu 20 Sep - 20:36

Shanoa observa son gaulois de Maître avec un air surpris. Chez lui ? Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire chez lui ?! Il avait oublié des affaires ? Il avait son épée et son canasson, que lui fallait-il de plus ? Elle allait pour protester qu'ils n'avaient pas de temps à perdre mais.... Elle se ravisa. Sa curiosité maladive venait de faire une poussée assez virulente. Où Bryan pouvait-il bien vivre ? A quoi ressemblait sa maison ? D'où venait-il ? Et puis, c'était toujours intéressant de savoir où elle pouvait trouver son Maître.... A cette pensée qu'elle n'aurait jamais imaginé avoir, elle s'empressa de se dire que c'était surtout au cas où il la trahirait et qu'elle aurait envie de se venger ! Voilà, c'était juste pour ça et rien d'autre ! Se concentrant de nouveau sur la situation présente, elle observa le gaulois faire le tour de ses affaires, et vérifier si Servie était toujours là.... Ce qui était le cas, mais avec bien des affaires qui n'étaient pas à elle. Shanoa afficha un sourire carnassier, qui s'agrandit davantage en voyant celui de Bryan qui était nerveux. Elle grimpa derrière lui, s'accrochant de nouveau à sa taille, et elle profita pour glisser avec "innocence" quelques mots.

Pressé de partir tout d'un coup ? Au fait, ton autorité m'impressionne, vraiment. Mais il va falloir un plus gros sac pour Servie car bientôt elle ne rentrera plus avec toutes ses "trouvailles"....

C'était juste irrésistible pour elle. Il fallait qu'elle le mette en boîte ! Elle souriait tellement de ses bravades qu'il pouvait sûrement la sentir sourire dans son dos ! Le voyage se passa plutôt bien, Shanoa profitant de ce moment d'accalmie pour observer le paysage autour d'elle. Jamais elle n'avait voyagé si loin..... Il fallait dire qu'elle n'avait jamais voyagé tout court. Lorsqu'ils étaient seuls dans des milieux naturels, l'elfette était indéniablement beaucoup plus détendue. Par un moment la capuche de sa cape glissa, découvrant son visage. Mais ils étaient seuls, l'obscurité avançait sa progression.... La jeune elfe se laissa un peu aller, laissant sa longue crinière blanche flotter au vent, comme elle l'avait toujours fait dans sa jeunesse. Une petite bouffé d'oxygène, qui prit fin dès que la civilisation pointa le bout de son nez à l'horizon. On distinguait à peine les structures que Shanoa avait déjà remis sa capuche.... Et lorsqu'ils s'approchèrent davantage de l'Oppidum, Shanoa déchanta un peu. C'était immense ! Et surpeuplé à son goût. Il y avait trop de monde.... Cela la mettait mal à l'aise. Heureusement, l'attrait de la découverte venait contrer légèrement son malêtre. Elle jetait des regards discrets dans tous les sens, il y avait tant de choses à voir et à découvrir qu'elle ne savait plus où donner de la tête. Ainsi, Bryan vivait dans un endroit aussi peuplé et vaste ? Les fortifications autour de la ville avait sûrement quelque chose de rassurant pour les autochtones.... Ils traversaient la rue marchande, mais visiblement, les artistes trouvaient aussi leur bonheur dans le coin. Elle croyait que Bryan avait sa maison plus loin, lorsque son regard s'arrêta sur un immense chêne.... En plein milieu d'une ville ! Et avec une imposante maison dans ses branchages. Shanoa secouait doucement la tête, se demandant qui pouvait bien vivre dans une maison aussi tape-à-l’œil. Lorsque son gaulois de maître vint lui murmurer une révélation qui l'interloqua au plus haut point. Elle lui répondit à voix basse.

J'apprécie de dormir dans les branchages des arbres pour le camouflage et la discrétion qu'ils m'apportent ! On ne peut pas dire que ta maison passe inaperçue dans le coin ! Enfin.... Nous ne sommes pas venus ici pour faire la sieste de toute manière. D'ailleurs, qu'est-ce qu'on est venu chercher ici ? Tu as des affaires à prendre avant qu'on ne reparte ?

Visiblement, il y avait une sale gosse qui avait des difficultés avec les notions de "repos" et de "dormir la nuit". Shanoa laissa Bryan passer devant, regardant rapidement autour d'elle si quelqu'un les observait. Cette habitude ne semblait plus vouloir la quitter.... Elle fit quelques bonds pour rejoindre son maître sur le pas de sa porte, avant de s'engouffrer chez lui. Et même à l'intérieur de la maison, entre quatre murs, elle regarda autour d'elle avant de daigner retrousser sa capuche. Elle ne profita pour regarder absolument partout. Tout pouvait être une source d'informations sur le gaulois. Des bibelots, des tapisseries, jusqu'à la manière d'ordonner les choses. On pouvait apprendre beaucoup de quelqu'un en visitant son habitat. Et si elle avait bien compris quelque chose, c'était que Bryan lui en dirait le moins possible sur lui. Tout comme elle voulait en raconter le moins possible sur elle. Néanmoins, elle avait l'insupportable impression qu'il en savait plus sur elle qu'elle n'en savait sur lui. Et cela l'insupportait ! Elle voulait au minimum rééquilibrer la balance à ce sujet. Mais cela n'allait pas être facile, et elle le savait. Elle avait déjà entendu parler d'hommes qui devenaient bavards quand ils étaient ivres. Mais Bryan ne lui avait pas offert l'occasion de le saouler, et quelque chose lui disait que vu le gabarit, cela n'allait pas être simple.

_________________
avatar
Shanoa

Messages : 46
Date d'inscription : 03/09/2018

Attributs
Réputation: Méconnue
Faction:
Divinité: Taranis, aka Dagda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre deux gouttes d'eau... (Quête de l'apprenti I, pv Shanoa)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum